Sécurité

Certains des jeunes appréhendés

Cibitoke-Mabayi : 12 personnes arrêtées pour meurtres

11-02-2017 La police et l’administration les ont appréhendées car elles tuaient les gens les accusant de sorcellerie. Satisfaction des familles. Deux semaines viennent de s’écouler, les habitants des collines Mageyo et Rumvya, commune Mabayi vivaient une peur panique suite aux gens qui s’étaient engagés dans la chasse à toute personne (...)
drapeau-fidh

«Il faut un embargo sur les armes»

10-02-2017 «Nos organisations exhortent les autorités burundaises à mettre un terme immédiatement à l’intensification d’exécutions, de tortures et de détentions de soldats tutsi des ex-Forces armées burundaises (FAB)», lit-on dans le communiqué de la Fédération internationale de protection des droits de l’Homme (FIDH), co-rédigé avec la ligue burundaise des droits (...)
Tca, un instrument pour la régulation du commerce des armes

Tca, un instrument pour la régulation du commerce des armes

10-02-2017 En vue de juguler la détention illégale d’armes, le centre d’encadrement et de développement des anciens combattants (Cedac) suggère la ratification du traité sur le commerce des armes (Tca). «La ratification du traité sur le commerce des armes (Tca) fera avancer le Burundi dans la lutte contre la prolifération (...)
Gaspard Baratuza, porte-parole du MDNAC : «Cette mesure vise la restauration des équilibres au sein des corps de défense et de sécurité.»

FDN : « Des quotas contre génocide et coups d’Etat »

08-02-2017 «En conformité à une correspondance de juillet dernier du Conseil national de sécurité, le recrutement de 2016 a considéré les quotas de 60% pour les recrues de l’ethnie hutu et 40% pour celles de l’ethnie tutsi en vue de la parité », a déclaré le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole (...)
logo-onu

«Il faut une enquête sur toutes les disparitions forcées»

07-02-2017 Face aux accusations des rapporteurs des Nations unies faisant état d’une augmentation des cas de violation des droits humains, le gouvernement parle d’un rapport mensonger. Les experts des droits de l’Homme des Nations unies se disent préoccupés d’une probable augmentation des cas de disparition forcée au Burundi. « Tous les (...)
Tentative de vol ou montage?

Tentative de vol ou montage?

07-02-2017 Des coups de feu ont été tirés aux alentours du camp militaire en province Muyinga dans la nuit du 24 janvier 2017. Depuis, 7 militaires, un policier et 10 civils ont écopé de 30 ans de prison et d’une amende de 5 millions de Fbu dans un procès expéditif. (...)
Des présumés rebelles?

Des présumés rebelles?

06-02-2017 124 burundais venus des prisons d’Uvira et de Bukavu, à l’est de la République démocratique du Congo ont été remis ce 31 janvier aux autorités burundaises. Une action incomprise. «Je suis ‘réfugié rebelle’. J’ai été embarqué contre mon gré », a lancé un des dix premiers à fouler le (...)
Les 124 ressortissants burundais remis aux autorités burundais ont été embarqués à bord des camions de la Police

124 ’’présumés rebelles’’ extradés de la RDC remis aux autorités burundaises

01-02-2017 Cette opération menée à la frontière de Gatumba ce mardi 31 janvier à partir 11 heures a pris du temps. La vérification des vraies identités de ces irréguliers détenus à Bukavu et à Uvira depuis plus d’une année et leur enregistrement n’étaient pas aisés. Les listes de ces gens (...)
Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

30-01-2017 568 détenus dont des membres du MSD et des manifestants contre le 3ème mandat, ont été libérés ce lundi 23 janvier de la prison centrale de Mpimba. La grâce présidentielle annoncée par Nkurunziza, dans son discours de nouvel an concerne 2.500 prisonniers. Certaines voix parlent d’une mesure plus politique (...)
Un des corps repêchés

Deux corps repêchés du lac Tanganyika

27-01-2017 C’est au niveau du quartier Kibenga, entre les plages communément appelées La Costa Beach et Saga Vodo que ces deux cadavres ont été vus flottant dans le lac dans l’après-midi de ce vendredi 27 janvier. Ils ont été directement retirés des eaux. C’est l’administration locale et la police qui (...)

Publicité