Mercredi 29 mai 2024

Sécurité

Coopération militaire avec les grandes puissances : « La FDNB pratique le non-alignement »

23/04/2024 1
Coopération militaire avec les grandes puissances : « La FDNB pratique le non-alignement »
Alain Tribert Mutabazi : « Nous, nous voulons avoir de bonnes relations avec tout le monde ».

Le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Alain Tribert Mutabazi, a déclaré le lundi 22 avril 2024 que la Force de défense nationale du Burundi (FDNB) est non alignée en matière de coopération militaire avec les grandes puissances. C’était lors d’une conférence de presse sur les réalisations de son ministère. Elle souhaite plutôt avoir de bonnes relations avec tout le monde.

Dans sa présentation des réalisations au cours de ces trois derniers mois, le ministre Mutabazi s’est réjoui des entretiens faits dans le cadre du renforcement de la coopération en matière de défense.

Parmi les nombreux représentants des pays avec lesquels il a eu des entretiens, il a cité en premier l’audience avec l’ambassadrice déléguée de l’Union européenne au Burundi « qui était venue pour des échanges sur le renforcement de l’appui technique et logistique dans différents projets et sur les efforts du Burundi dans les missions de paix ».

Il a mentionné aussi qu’il a reçu en audience l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Burundi et sa délégation. Lors de l’audience, ils ont discuté aussi sur le renforcement de la coopération militaire entre leurs deux pays.

« Nous collaborons avec tout le monde »

D’après le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, le chef de la Force de défense nationale du Burundi a aussi reçu en audience au cours de ces trois derniers mois un attaché de défense près l’Ambassade du Royaume de Belgique au Burundi pour aussi parler de la coopération militaire entre les deux pays. Il a fait de même avec une délégation d’experts russes.

Interrogé si les tensions entre la Russie et l’Union européenne depuis que la guerre en Ukraine a éclaté ne gênent pas la coopération militaire entre le Burundi et les deux superpuissances, Mutabazi répond que non, tout en expliquant que le Burundi met en avant le non-alignement en ce qui concerne les positions des grandes puissances, dont les États-Unis d’Amérique. « Nous ne maitrisons pas les sources de leurs tentions, et nous n’y avons pas d’intérêts. Nous voulons avoir de bonnes relations avec tout le monde », a-t-il conclu.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Abdou Zidane

    mentir l’option internationale,mieux vaut opter la transparence et l’honnêteté.L’armée burundaise est allé faire quoi au Congo? tourisme…….

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 2 703 users online