Mardi 16 juillet 2024

Sécurité

Un journaliste d’Iwacu échappe à une tentative d’enlèvement

05/06/2024 3

Pascal Ntakirutimana, responsable du service politique au Groupe de Presse Iwacu, a été victime d’une tentative de kidnapping dans la soirée de ce mercredi 5 juin par deux policiers à l’avenue des Forces Armées, communément appelée « Kurya Kanyoni », dans la zone Cibitoke, commune urbaine de Ntahangwa, au nord de Bujumbura.

Vers 19 heures, le journaliste rentrait chez lui à Kinama. Alors qu’il descendait d’un taxi pris avec d’autres passagers, un pick-up double cabine de couleur blanche aux vitres teintées, roulant à vive allure, s’est arrêté à sa hauteur. Cet arrêt soudain a provoqué une grande frayeur chez les passants et les autres occupants du taxi, qui ont assisté à la scène.

Selon des témoins, deux policiers sont rapidement sortis du véhicule et se sont dirigés vers le journaliste. De force, ils ont essayé de le faire monter dans leur pick-up pour l’embarquer. « Ça s’est passé très vite, je me suis débattu, j’avais mon smartphone dans la main et il est tombé par terre. J’ai vu un des policiers se pencher pour le ramasser. J’en ai profité pour entrer dans le premier portail entrebâillé pour m’y cacher », raconte notre collègue, encore sous le choc.

Après quelques minutes, relate-t-il, il a réalisé qu’ils ne l’avaient pas suivi et est sorti pour demander s’il y avait un passant qui aurait pu voir la plaque d’immatriculation. « Après l’agression, les deux policiers sont vite remontés dans leur pick-up, qui est aussitôt reparti en trombe », a-t-il ajouté.

 

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Emery-Délice Mutoniwabo

    La honte

  2. NDAYISHEMEZA Denis

    C’est vraiment inacceptable que les corps de sécurité sèment l’insécurité et la terreur dans le pays et dans les cœurs des citoyens, en toute impunité.
    Depuis 2015, le SNR, la PNB, le G2, le Police militaire, les imbonerakure, etc. ont été cités dans d’innombrables cas de kidnapping suivi de disparitions forcées, et le gouvernement, la justice, la CNIDH sont complices de cet enfer.
    Le courage que les habitants de Gasenyi (Gihosha) ont démontré dernièrement, en empêchant un enlèvement d’un citoyen devrait servir d’exemple à tout burundais. Ces criminels agissent à cause de la peur des citoyens et la complicité de certains autres citoyens qui se croient protégés parce que soit membres du parti au pouvoir, soit parenté d’un général, … C’est une illusion, on a des exemples des parentés des « puissants » et des imbonerakure qui ont été victimes de ces criminels.

    Le gouvernement doit agir pour stopper ça, mais s’il n’y est pas contraint par les citoyens, ça n’arrivera pas parce que le gouvernement est tenu par ceux-là mêmes qui kidnappent et font disparaitre.

    • Bite

      C’est de la honte vraiment. On est dans les années de la colonisation. Comment les policies peuvent enlever une personne alors qu’ils peuvent demander un mandat d’arrêt et venir le prendre en toute sécurité . Même le mandat vient après 3 tentatives de convocation

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 2 167 users online