Société

Le manque de supports pédagogiques : un casse-tête

25/01/2018 Felix Haburiyakira 1

Le début du second trimestre a été marqué par le manque criant de supports pédagogiques dans les classes de la 2ème année post- fondamentale dans toutes les écoles. Les élèves, les parents et les enseignants se lamentent.

Edouard Juma : «Ces livres seront bientôt distribués. »

« Presque trois semaines viennent de s’écouler sans que nous étudions. Nous n’avons ni livres, ni programmes du second palier », se lamente Lewis Ntakarutimana, élève au lycée municipal Ngagara. Même constat dans les autres établissements, tels que le lycée municipal Kinama et Gikungu. Les élèves s’occupent avec la lecture, des exercices de renforcement et la révision de la matière vue au cours du premier trimestre.

Les élèves craignent pour l’accélération des cours une fois les livres obtenus : « Les enseignants vont courir pour achever les programmes d’autant plus que le trimestre est très court». Ils font aussi remarquer que cette accélération va se répercuter sur les évaluations : « Nous serons surchargés par des évaluations successives.»
Inquiétudes partagées par les enseignants. Ces derniers indiquent qu’il leur sera difficile de récupérer le temps déjà perdu.

« Compte tenu du calendrier scolaire, il y a risque que les programmes ne soient pas achevés », déplore M.N. La tendance, explique-t-il, sera de courir avec le temps. Difficile de récupérer trois semaines, les leçons étant dispensées semaine par semaine. Les élèves, poursuit-il, risquent d’avancer avec des connaissances insuffisantes. Et de conclure : « Il y a risque de baisser la qualité de l’enseignement, déjà déclinante. »

Les parents, quant à eux, jettent le tort au ministère de l’Education. N.B., un parent rencontré, se dit étonné de voir les élèves passés trois semaines sans étudier : « Nos enfants risquent d’avancer sans terminer les programmes.»
Les parents demandent au gouvernement de faire feu de tout bois pour disponibiliser ces supports pédagogiques. Ils exhortent les autorités du ministère de l’Education à songer déjà aux manuels de l’année prochaine. « La classe étant montante, le problème risque de se répéter », prévient N.B.

Le ministère tranquillise

Les chefs d’établissements rencontrés sont optimistes. Ils espèrent que le ministère de tutelle va très bientôt disponibiliser les manuels. Toutefois, ils reconnaissent le retard déjà accumulé au niveau de l’avancement des programmes. Et de proposer une solution : « Nous allons recourir aux leçons de rattrapage.»

Edouard Juma, porte-parole du ministère de l’Education, affirme que les manuels de la 2ème année post-fondamentale sont en cours de fabrication. « Ces livres seront bientôt distribués ». Il précise qu’il y a eu un problème de moyens financiers. « L’attribution du marché a été retardée ». En attente de ces manuels, il demande aux chefs d’établissements de se débrouiller en recourant aux photocopies.

Les supports pédagogiques concernés : Biologie, Chimie, Sciences de la Terre, Maths, Physique, Formation civique et humaine, Langues, Entreprenariat, Sport et santé, Anglais, Kirundi, Kiswahili, TIC.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Mafero

    Le budget pour ces supports pédagogiques a été affecté ailleurs, ne me demandez pas où au risque de mécontenter le CNC, l’ami des média.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

488 utilisateurs en ligne