Mercredi 29 mai 2024

Société

Carama : Quand l’avenue devient un ravin

Carama : Quand l’avenue devient un ravin
La jonction de l’avenue Henry 8 et l’avenue M. Forest

Dans la zone urbaine de Kinama, à la jonction des avenues Henry 8 et M. Forest, la route ne passe plus. L’impraticabilité de cet axe a déjà causé des accidents. Les habitants de cette localité et les usagers réclament la réhabilitation de la route.

Il est 8 h, nous sommes dans le quartier Carama. Des nids-de-poule, des eaux stagnantes, des pierres, de la boue sur cette route rendent difficile la circulation des véhicules, des motos, des vélos et des piétons.

Des embouteillages se manifestent à cette jonction de l’avenue Henry 8 menant vers le quartier Carama et l’avenue M. Forest qui mène vers Kanga en Zone Kinama.

Les usagers de ces axes disent que cette jonction a été endommagée par l’eau de pluie qui déborde des caniveaux de l’avenue M. Forest. Cette eau emporte tout le revêtement de la route.

« Cette avenue était bien praticable les années passées. Mais avec l’eau de pluie qui sort des caniveaux et coule au milieu de la chaussée, elle emporte tout sur son passage. A la place de la route, on a un ravin. », raconte Marie Kaneza, une habitante du quartier. Avant de demander à l’agence qui est chargée des routes de leur venir en aide.

Des dégâts humains et matériels notamment les accidents, les disputes ont déjà été enregistrés à cause de cette jonction qui est en mauvais état, comme le disent les usagers de ces avenues.

Un des chauffeurs qui empruntent souvent cet axe se lamente : « J’utilise cette avenue tous les jours pour amener les enfants à l’école. Cet axe est vraiment endommagé. Quand il a plu, ça devient difficile d’y passer. Je ne peux pas me hasarder de passer par cet axe, je préfère le contourner. »

Il ajoute également que des cas d’accident se manifestent, voire même des disputes entre les taxis-vélos et les piétons.
« Un jour, j’ai cogné une autre voiture qui était devant moi. Avant-hier, j’ai aussi assisté à un accident pareil. Au fait, tous les chauffeurs veulent passer à côté pour ne pas tomber dans les trous alors qu’il y a des voitures qui viennent de l’autre côté. »

Les habitants de la localité de Carama et Kinama appellent au secours avant la destruction totale de ces avenues.
« Je voulais lancer un cri d’appel à l’Agence Routière du Burundi pour qu’elle vienne réhabiliter cette route, car elle devient de plus en plus impraticable », tonne Serge Niyonkuru.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Kadogo

    Le problème dans tout ça c’est appeler ces rues ou avenues des noms nobles alors que ces mêmes avenues sont dans un état lamentable, piteux.

  2. Bendantagwira Apollinaire

    Le problème en est que les caniveaux de la route M forest sont sursaturés en eau et l’eau déborde se jettant au milieu de route et emporte tout ce qui fait la route. Ce problème se sentir au niveau de kanga où l’eau déborde et cause des dégâts énormes non seulement sur la route mais aussi dans des habitations ! Nombreuses sont des maisons déjà detruites.Certaines autres familles attendent la sortie de l’eau pour continuer les travaux domestiques. Tjrs côté kanga avant d’arriver sur la route bujumbura_Bubanza.
    Le problème est que quand on a creusé les deux caniveaux de la route M forest on y a fait passer une grande quantité d’eau insupportable pour les deux caniveaux et mettant la population en aval en danger ! Des études doivent prévoir d’autres caniveaux pour recevoir l’eau en excès et ainsi soulager les souffrances de la population victime !

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 3 225 users online