Samedi 27 février 2021

Politique

Musaga: «Les appels lancés pour l’arrêt des manifestations ont été faits sous la contrainte»

02/06/2015 La Rédaction 6

Deux personnes parmi le groupe de jeunes vus à la télévision nationale appelant les manifestants à arrêter leur mouvement, sont gardés dans une maison depuis ce dimanche à Musaga. Des manifestants se relayent pour surveiller leur maison.

Les deux jeunes gardés
Les deux jeunes gardés

Il a fallu passer par des chemins détournés pour accéder à cette maison. Il y a trop de suspicion et tous les passants sont bien contrôlés. Ces deux personnes sous surveillance qui affirment avoir pris part aux manifestations à Musaga «comme tous les autres jeunes du quartier» indiquent avoir été roulés par des collaborateurs du SNR (Service national de renseignement).

«Quand nous sommes arrivés au terrain de football appelé « Tempête », nous avons vite compris que nous sommes tombés dans un piège, des gens nous ont forcé de déclarer devant la caméra que les manifestations étaient finies et que d’ailleurs les initiateurs de ces campagnes de contestation du troisième mandat nous avaient abandonnés à notre sort», témoigne un de ces deux personnes sous surveillance à Musaga.

Par après, raconte-t-il, ces gens m’ont donné une somme de 30.000 Fbu, mon ami a eu 10.000 Fbu, tout ce que nous avons fait c’était sous contrainte et menace. «Nous n’avions pas de choix. Depuis ce jour, j’ai peur. Après les déclarations, les manifestants nous en veulent. C’est pourquoi nous demandons pardon pour ce qui s’est passé», regrettent-ils.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. JP-K

    Notre pays est devenu méconnaissable.

  2. Kubwayo

    Iwacu isigaye ikora nka REMA FM !!! Kuki mubeshuza inkuru z’abandi? Rondera inkuru authentiques z’iwanyu nka rpa, ivyo kubeshuza mubirekere rema fm.

  3. Yves

    Assassinats de manifestants, arrestations arbitraires, menaces de mort sur des juges, destruction ciblée de médias, assassinat d’opposant… et maintenant corruption de citoyens sous la menace… non, vraiment, ce gouvernement est prêt à tout pour garder le pouvoir

  4. Mapède

    Investiguez sur le lanceur de grenade qui n’a pas fait de victime aussi,……celui ou ceux des grenades ayant fait des victimes, suivra (suivront) après.

  5. Ntahitangiye

    Ils ont plus peur des manifestants que du reste de la population et les forces de sécurité !!!! Quelle désinformation !!!!

    • KABADUGARITSE

      Toujours “les mêmes” qui se font rouler; les mêmes qui jouent le porte-parle des uns et des autres! Quand y verrons-nous clair. Pitoyable mon peuple.-

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Main basse sur les morgues

Où sont passées les valeurs morales et humaines, l’« Ubuntu » chanté par les Burundais à longueur de journée ? Depuis un certain temps, avoir accès aux chambres froides dans les hôpitaux publics de Bujumbura relevait d’un parcours du combattant. Des gens qui (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 989 users online