Mercredi 24 juillet 2024

Société

Burundi/Médias : Un ancien journaliste de la RPA détenu au SNR, sa famille réclame sa libération

02/05/2023 Commentaires fermés sur Burundi/Médias : Un ancien journaliste de la RPA détenu au SNR, sa famille réclame sa libération
Burundi/Médias : Un ancien journaliste de la RPA détenu au SNR, sa famille réclame sa libération
« Nous sommes inquiets pour Olivier Bugegene »

La famille et les proches d’Olivier Bugegene, un ancien journaliste de la RPA (Radio Publique Africaine) détenu depuis jeudi 27 avril au SNR, le Service national des renseignements, réclame sa libération.

« Nous n’avons pas encore de nouvelles de lui, tout ce que nous savons c’est qu’il est détenu au SNR. Il faut qu’il ait au moins un droit de visite. Il faut que justice soit faite, nous ne savons pas jusqu’à présent les charges retenues contre lui », confie un proche de cet ancien journaliste de la RPA, une des radios détruites par les Forces loyalistes au lendemain du coup d’Etat manqué du 13 mai 2015 contre feu le Président Pierre Nkurunziza. Elle n’émet qu’en ligne aujourd’hui.

Selon un membre de sa famille, il est reproché à Olivier Bugegene de recel d’un téléphone. D’après des témoins, quand plusieurs agents du Service national des renseignements ont investi son domicile, à Kibenga, en zone de Kinindo de la commune de Muha, au sud de la ville de Bujumbura, dans la matinée de jeudi, ils lui ont pris son téléphone arguant qu’il s’agit d’un téléphone volé.

Sans mandat de perquisition, se désole un membre de sa famille, ces agents venus à bord d’un véhicule banalisé, une voiture Toyota AE 100, se sont mis à fouiller la maison de fond en comble avant de l’embarquer vers les cachots de la zone Kinindo et peu de temps après vers le SNR à bord d’un autre véhicule, un pickup de marque Toyota Hilux, qui, apparemment l’attendait.

Malgré l’insistance des voisins et d’autres témoins de la scène pour connaître les vrais mobiles de cette arrestation, ces agents n’ont pas été bavards, se contentant de dire qu’il est arrêté, c’est tout.

La famille de cet ancien journaliste de la RPA, se dit inquiète : « Les explications données par les agents du SNR venus l’arrêter ne tiennent pas, tout est flou ».

Selon ses proches, même si Olivier Bugegene, a pris le chemin de l’exil en 2015 après la destruction de sa radio, la RPA, comme la plupart de ses collègues, il n’exerçait plus et il est rentré au pays depuis longtemps.

SNR

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 761 users online