EN

Politique

Extraordinaire session ordinaire

02/06/2015 La Rédaction 29
Vue partielle des parlementaires
Vue partielle des parlementaires

De qui se moque-t-on ? Jusqu’où ira-t-on au Burundi dans le mépris des textes qui fondent notre démocratie, à commencer par la Constitution ? Dernier scandale en date : l’Assemblée nationale, qui avait normalement clôturé sa législature le 30 avril dernier, pour faire place à la nouvelle Assemblée nationale qui devait être élue le 26 mai (puis le 5 juin), voilà que cette Assemblée vient de ressusciter !

Bien sûr, nous savons que plus rien n’est vraiment normal depuis le 25 avril : le Burundi est en crise, dans une « impasse politique » comme l’a qualifiée le sommet de Dar-es-Salam. On comprend donc que l’on doive re-convoquer l’Assemblée sortante, en session extraordinaire cette fois. Ceci est autorisé par la Constitution et même nécessité par les circonstances. Mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit à présent : ce lundi 1er juin, le président de l’Assemblée nationale a procédé à « l’ouverture solennelle de la session ordinaire de juin 2015 ! » Ainsi, par la grâce de ce Monsieur, l’extraordinaire est devenu ordinaire, et donc nous voilà repartis avec une Assemblée sortante qui va donc ré-siéger pendant trois mois, jusque fin août, qui va donc recommencer à légiférer et qui va donc reporter l’élection de la nouvelle Assemblée (2015-2020) au mois de septembre au plus tôt !

Première conséquence de cette aberration constitutionnelle : le futur président de la République devra attendre fin septembre, c’est-à-dire la nouvelle Assemblée pour prêter serment !

Forum des lecteurs d'Iwacu

29 réactions
  1. MARCHALL

    UWIBAGIYE KAHISE NA KAZOZA KARAMUGORA.

  2. MINANI

    Oya nawe reka gukavya quand même kuko n’abagize coup d’état bonyene baravyiyemerera. Irya article n’iyabantu bari bashigikiye coup d’état bashaka kugirira couverture benewabo. Mbe uyisomye neza ntubona ko vyanditswe n’abarundi bafise ico bazi murivyo? Kwisi yose umuntu yemera ikintu gikunze. Iyo gipfuye yama afise ingene yigovyora.

  3. MAYUGI

    La république bananière c’est ça……………..;

  4. MINANI

    Cela marque le début du DESORDRE NATIONAL. Quand les gens sensés protéger la loi la violent en premier, le pays est condamné à l’anarchie. Au nom des per diem de dernière heure, voilà que les fameux députés sont prêts à tout. N’oubliez pas que ces prolongations en dehors de la loi remettent déjà la Constitution dans la poubelle. Tantôt je parlais d’amateurisme politique de nos opposants et gens de la société civile: Il y a risque que ceux-là mêmes, en refusant d’aller aux élections et en se battant à tout prix pour un Gouvernement de transition, ils risquent de refuser le “3è” mandat à Nkurunziza, pour lui accorder encore plus de DEUX MANDATS une fois que les textes actuels seront modifiés ou mis à part.
    Qui aura perdu? En tout cas pas Nkurunziza!!!!!

  5. Peter à la Fifa

    Il semble qu’on l’a forcé (Blatter) de démissionner afin de céder place à “l’élu de Dieu”.

  6. ntazizana

    Wewe namba Uri impumyi. Kuva peter avuze Ko yitoza iguhugu caguye mu minwe y’abaputshistes! Uvyemera,ubihakana, ukuri guca mu ziko ntigishe!

  7. mandela

    Aho washize avait muryinyo. Nous changeons de stratégie. Non violence igiye guhinduka et demain si tu prends la fuite ntuzogire ngo sinakuburiye, brother!

  8. joannes

    Vous m’étonnez quant je vous trouve surpris de ce qui arrive actuellement. Pourtant le début était vraiment annonciateur! Une constitution qui n’a plus de valeur aux yeux de…, des décrets qui abrogent des lois, et ….. le pire reste à venir à moins que le Tout Puissant notre Seigneur Jésus intervienne. et j’en suis sûr il n’abandonnera pas les siens.

  9. Vuvuzela

    Peter serait pressenti pour remplacer Joseph Blatter a la direction de la FIFA.

  10. kigwati

    Triste,triste votre analyse
    pour vous ivyar kuba vyiza nuko vyari kuguma ari chaos????mais si le nouveau parlement idashobor kuboneka mugihe categekanijwe donc vyose bipfe?????
    honte a vous iwacu

  11. Blue Bird

    wibaza ko le général cyrile yabeshe mukuvugako inama yateguwe na gaciyubwenge mubiro iwe .

  12. Ukuri

    Vous ne pouvez meme plus manifester et vous pensez attaquer et bruler KIGOBE ???? Vous revez ou quoi ?????

  13. Lead

    Tu as tout dit Jaba. L’homme est mort, disait Soyinka.
    1. Il nous faut 6 votes DDs pour bloquer cet autre putsch constitutionnel.
    Or, l’epouse de Niyombare est deputée,non? Et Ntanyungu est frondeur. Il y a cette autre dame (encore les dames!) députée, dont la maison a ete fouillée apres l’evasion de Radjabu. Total 3. Il ne nous manque donc que 3; qu’on aura à tout prix.
    N.B. A tout prix au sens littéral SVP; je ne veux pas creer de FLOU (??) dans mon bloc constitutionnel.
    2. Cette session parlementaire a ete strategiquement conçue comme une session ordinaire (N.B.: elle peut durer meme 2 mois; pas necessairement 6 mois) pour une raison evidente: Les DDs veulent se donner du temps pour (i) remplacer les deputés DDs (Ntanyungu et consort) qui ont ete chassés du parti CNDD-FDD, (ii) chasser les députés qui auront séché les séances de vote (voir ROI du parlement) et ainsi avoir le quorum requis pour approuver les nouveaux membres de la CENI. Meme stratageme que lors de la radiation des 22 deputes pro-Radjabu. Ca marchera pas.

  14. Lead

    C’est un mort-né.

  15. mandela

    Eheee. Comme l’ont fait les jeunes du Burkina, allons bruler kigobe et le tour sera joué. Nous avons longtemps attendu, les guys.

  16. mandela

    Malheureusement vois fêtes tout bêtement. Et le glas a déjà sonné, frero!

  17. Babwire,
    Birumvikana ko hariho notions utaratahura: kuba inyankamugayo.Ubu wewe uriko uririra zirya nyankamugayo ( tuzi neza ko udakunda) kuko wewe utumva umuntu aheba amahera pour ne pas ternir son image et sauvegarder son honneur ? ton commentaire prouve à suffisance pourquoi on en est ici. Nta na bimwe bibatera isoni gukora pourvu que vous gagniez de l’argent. et après?
    Vous avez besoin de nombreuses séances de rééducation.

  18. Nteturuye

    Cet acte est considéré malheureusement comme un coup d’État contre les institutions démocratiques du Burundi. Après le 31 août nous ne voulons plus de cette hypocrisie dans les enceintes de l’Assemblée nationale et de la Présidence de la République du Burundi. Trop c’est trop!…

  19. Jaba

    Sur que ces parlementaires en prolongation “voteront avec obeissance” comme avant??? Et si tout se compliquait a partir de la-bas cette fois-ci aussi…..

  20. ntiwihebure

    svp, mes dames messieurs qui avez pris l’engagement univoque de nous informer merci! je vous encouragerez à franchir un autre pas, à vous distinguer du commun, à servir d’exempe: augmentez la distence entre vous, vos opinion et l’information que vous donnez. ça vous protegera des partis pris qui amènent vos lecteurs à vous voir dans votre info, ça garantira votre neutralité et renforcera votre crédibilité. ça ne vous vaut pas beaucoup de plonger dans chaque info, qui constituent un courant qui pssse et s’éteint après avoir éteint les étincelles d votre métier et tacheter les éclats d votre réputation. mes considérations!

  21. Apres un pseudo-coup d’Etat qui ne visait que le nettoyage des “ennemis du chef” dans les corps de securite, maintenant le meme chef entame un autre coup extra-ordinaire. Attendons et nous verrons les intentions dans les prochains jours. Qui vivra verra! Dans la Republique des Tambours, rien n’est normal actuellement.

    Ndi Lololo, Umugumyabanga atari umugumyabondo.

  22. JP-K

    Le titre journal Libération titrait le 31 mai 2015: “Pierre Nkurunziza: au Burundi, naissance d’un dictateur”.
    Nous y sommes, les amis. Jusqu’au cou.

  23. Babwire

    Mwagira ngo! Erega harya mu bukaranga turi musi y’urujo! Harya mwikura muri CENI mwibaza ko hobura abahaja?

  24. hamuli

    Soyez responsables! Voulez-vous que le pays tombe dans les mains des putshistes? Ça pour vous, ça serait normal, le moindre mal? D’ailleurs, vous n’avez jamais condamné le coup d’état manqué ni les crimes commis par les manifestants qui sont devenus des rebelles armés de grenades. Et si on n’en est là c’est la faute au gouvernement? Ne trouvez -vous pas que la défiance de l’autorité est illégale. Pour vous c’est ce qu’il faut? On voit que vous pratiquez toujours un journalisme partisan et il y a lieu d’évoluer. Vous n’avez même pas sorti un éditorial sur les recommandations du sommet de l’EAC. Votre silence en dit beaucoup.

  25. kimeneke

    YEEEEEEEEEEEEEE
    Ubwo abarundi harya nyene ntidusara twese mbe basha twariwe numubu canke ni mouche tse tse

  26. Bimbabampisha

    Pourquoi vous faites du bruit… C’est quoi votre problème? Tout marche bien: Personne n’est irremplaçable, sauf … euhhhh
    Par ailleurs, on a toujours une équipe de substitution style ‘Nyakuri’ pour la CNTB, la CENI et maintenant le Parlement “Nyakuri-2” qui peuvent faire le même genre de travail!
    La crise actuelle du Burundi mérite une étude académique approfondie…

  27. Mafaranga Mashasha

    Cher compatriote Vuvuzela… Il n’y a pas grand chose à comprendre… Ce n’était qu’une pause… D’ailleurs, le mandat des parlementaires ne comptait pas car ils ont été payés avec les vieux billets de banque…… et le jeu parlementaire continue avec les prolongations, les émoluments seront payés avec les nouveaux billets de banque… Compris!

  28. Mapède

    Nabazuka.Qui vivra verra.

  29. Vuvuzela

    Quoi? Je n’ai rien compris! Une assemblee autoproclamee pour destituer Peter ou pour s’eterniser sans demander des voies aux Burundais? Le pays est vraiment malade.

    Heeee!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Dès l’élection d’Evariste Ndayishimiye à la tête de la République, la question sur son successeur au secrétariat général du parti a surgi. Mais selon plusieurs sources, au CNDD-FDD, c’est le Conseil des Sages qui détient le vrai pouvoir. En fait, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 406 users online