Société

«La malaria reste une préoccupation malgré une baisse de cas»

27/04/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur «La malaria reste une préoccupation malgré une baisse de cas»
«La malaria reste une préoccupation malgré une baisse de cas»
Thaddée Ndikumana : «La population tend à se précipiter chez les praticiens traditionnels».

Le ministre de la Santé publique, Thaddée Ndikumana, rapporte une diminution des cas de paludisme. Il l’a dit ce jeudi 26 avril, lors de la présentation du bilan trimestriel.

Entre autres actions à l’origine de cette évolution, il évoque la distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticides, les opérations de pulvérisation intra domiciliaire et le renforcement des capacités dans la prise en charge des malades.

Néanmoins, cette maladie n’a pas encore complètement disparu. Elle est en augmentation dans les provinces de Kirundo, Ngozi, Muyinga, Rumonge et Cibitoke. «Mais, ce n’est pas au stade d’une épidémie». Par ailleurs, la recrudescence n’était pas due au manque de médicaments. «A l’origine, une consultation tardive de la population».

M. Ndikumana déplore que la population tende à se précipiter chez les praticiens traditionnels. «Sinon, la malaria ne devait pas tuer des gens puisque des médicaments efficaces pour son traitement sont disponibles». Et aussitôt d’exhorter les Burundais à se dépêcher aux centres de santé dès qu’ils constatent des symptômes.

La malaria reste la première cause de mortalité au Burundi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

« Doom and gloom ». Cette expression anglaise désigne un sentiment de trouble, de  peur-panique. Après la proclamation des résultats provisoires par la  Ceni, le 25 mai, et leur contestation par le principal parti de l’opposition, le CNL, une psychose  a (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 089 users online