EN

Sécurité

Incendie du marché de Kamenge : le premier ministre exige des enquêtes urgentes

03/10/2020 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Incendie du marché de Kamenge : le premier ministre exige des enquêtes urgentes
Incendie du marché de Kamenge : le premier ministre exige des enquêtes urgentes
Le 1er ministre, Commissaire de police général Alain Guillaume Bunyoni

Le 1er ministre, Commissaire de police général Alain Guillaume Bunyoni, a demandé, ce samedi 3 octobre 2020, aux services concernés d’accélérer les enquêtes sur les causes de l’incendie du marché de Kamenge. Afin de couper court aux rumeurs.

Arrivé sur place vers 10 h, le 1er ministre a demandé à la ministre de la Solidarité nationale de tout faire, en collaboration avec les partenaires, pour assister les victimes de cette catastrophe. Au ministre en charge de l’Energie, il lui a recommandé de rendre disponible l’eau et l’électricité pour faciliter la réhabilitation de cette infrastructure.

A la mairie de Bujumbura et aux services d’assainissement, il leur est demandé de dégager rapidement les déchets pour le bien-être de la santé de la population. Concernant le remboursement des crédits bancaires, CPG Alain-Guillaume Bunyoni a exhorté les Banques à prolonger la période de remboursement.

Le premier ministre demande à la police de la protection civile d’effectuer des descentes dans d’autres marchés pour vérifier si les passages de secours pour les camions extincteurs sont bien aménagés. « Au cas contraire, il faut donner l’ordre de les tracer. Car, il a été constaté qu’ici à Kamenge, ces endroits étaient occupés illégalement par des stands. »

M. Bunyoni a aussi annoncé que le marché de Kamenge est momentanément fermé. Les policiers et militaires sont appelés à protéger la partie non atteinte par le feu en attendant les mesures qui seront prises par le maire de la ville et les locataires dudit marché.

Lors de cette descente, Alain-Guillaume Bunyoni, 1er ministre, était accompagné par quatre ministres à savoir le ministre de la Santé publique et de la lutte contre le Sida, la ministre de la Solidarité nationale, le ministre de l’Energie et celui en charge du commerce.

Par Rénovat Ndabashinze & Félix Haburiyakira

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 365 users online