Mercredi 22 mai 2024

Fabrice Manirakiza

Journaliste

18/05/2024

Une Assemblée nationale aux ordres

Un collègue journaliste, qui fait souvent la couverture des séances plénières à l’Assemblée nationale nous a dit : « Ceux qui ont des ordinateurs, ils ne sont pas nombreux, regardent des émissions d’animaux, de la musique et autres émissions. Ils n’attendent que le moment de vote. » Des députés témoignent.

13/05/2024

Budget de l’Etat : La présidence explose le tableau

Lors de la séance plénière du 26 avril dernier, certains députés ont dénoncé un dépassement du plafond budgétaire par la présidence. Une consommation budgétivore due, selon le ministre des Finances, « à l’organisation imprévue des réunions régionales ». La vice-présidente de l’Assemblée nationale a sommé les députés de ne plus poser cette question. Une situation qui n’a pas manqué de susciter un débat houleux.

11/05/2024

Gatumba : Début de la délocalisation des victimes des inondations

L’opération de délocalisation des victimes des inondations a commencé le vendredi 10 mai 2024, à Gatumba, commune Mutimbuzi, province de Bujumbura. Un ouf de soulagement pour les uns, un début d’incertitude pour les autres.

07/05/2024

Le calvaire des rescapés de Gabaniro

Environ cinq cents familles sont actuellement rassemblées au Centre d’enseignement des métiers de Gitaza. C’est après le glissement de terrain de Gabaniro en commune Muhuta de la province de Rumonge qui a causé des dégâts énormes. Insuffisance d’assistance alimentaire, une vie en promiscuité et d’autres mauvaises conditions. Voilà la situation que traversent ces déplacés environnementaux qui en appellent à l’aide. Reportage.

06/05/2024

1er mai 2024 : Les syndicats ont tiré une sonnette d’alarme

Dans la foulée du message à la Nation du chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye prononcé le 30 avril 2024 à l’occasion de la journée internationale du travail et des travailleurs, la Confédération des syndicats du Burundi, Cosybu, a dénoncé le calvaire que vivent les fonctionnaires burundais. Elle a demandé un dialogue social inclusif pour trouver une issue heureuse.

04/05/2024

« Gatumba est invivable »

La Plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes a appelé encore une fois, ce samedi 4 mai, les gens de Gatumba à se préparer pour la délocalisation.

30/04/2024

Inondations & glissements de terrain : L’UE débloque 200 mille euros pour accompagner les victimes

Cela ressort d’un communiqué de presse de la délégation de l’Union européenne au Burundi publié le lundi 29 avril 2024.

29/04/2024

Interview exclusive  avec Jean Marie Sabushimike :« N’attendez pas les pertes en vies humaines, délocalisez ces gens le plus tôt possible ! »

A Muhuta, un glissement de terrain a fait un mort, des milliers de déplacés, des centaines de maisons et champs agricoles détruits. Des éboulements rendent aussi souvent des routes impraticables. Jean-Marie Sabushimike, géomorphologue, explique les causes de ces glissements. Il donne aussi son commentaire sur la gestion des catastrophes naturelles qui s’observent actuellement au Burundi dont les inondations.

26/04/2024

Nyabihanga/Changement climatique : plus de 65 maisons déjà détruites

Des maisons, des cultures détruites, des voies de communication devenues impraticables, … tel est le bilan des fortes pluies qui s’abattent sur la commune Nyabihanga, province Mwaro.

26/04/2024

CNDD-FDD/Conférence de presse : recréer un Burundi nouveau ?

Dans la foulée de la réunion du Comité central du parti CNDD-FDD tenu à Ngozi les 22 et 23 avril, le secrétaire général de ce parti a décrit un Burundi extraordinaire : prospère et stable. Une prophétie autoréalisatrice ? Des réactions fusent de partout.   

25/04/2024

Inondations : Le parti Frodebu plaide pour les sinistrés de Gatumba

« Assister dans l’urgence les habitants de Gatumba », tel est l’appel lancé par le parti Frodebu, le mercredi 24 avril 2024 à travers un communiqué sorti le même jour.

22/04/2024

Projet de loi sur la CVR : La Commission sera-t-elle à la hauteur de sa nouvelle mission?

Traitement de 35 000 dossiers non clôturés par la CNTB; des décisions non susceptibles de recours juridictionnels ; possibilité pour le Parlement d’annuler les titres de propriété obtenus frauduleusement ; … Voilà quelques-unes des innovations contenues dans le nouveau projet de loi sur la Commission Vérité et Réconciliation, CVR. Certains politiques et certaines organisations de la société civile doutent de la capacité de la Commission et dénoncent aussi une violation de la Constitution.