Sports

Le sport féminin presque inexistant au Burundi

25/01/2018 Edouard Nkurunziza 1

Liliane Nshimirimana, coach adjoint de l’équipe féminine de volleyball «New Colombe», fait savoir que le niveau du sport féminin est très bas. Il l’a dit ce mercredi 24 janvier, date marquant la Journée Mondiale du Sport Féminin.

Deux équipes féminines de basketball croisent le fer à Bujumbura

Elle parle du manque d’engouement des femmes elles-mêmes. Il n’y a pas d’équipes à l’intérieur du pays. Seules des élèves s’y intéressent : «Elles ne sont pas encadrées dans de véritables équipes».

En outre, cette journaliste sportive parle de la déconsidération réservée à ce sport. Les équipes se comptent déjà sur les doigts d’une main. Elles sont au nombre de 5 pour le volleyball,  toutes basées dans la ville de Bujumbura. Avant de confier qu’il n’existe que 3 équipes de basketball : «Berco star, Les Gazelles, Aigle-Noir». Néanmoins, elle évoque une équipe qui émerge en province de Ngozi.

Mme Nshimirimana déplore l’absence des équipes nationales de basketball et de volleyball. Cette insouciance vis-à-vis du sport féminin démotive. Les joueuses considèrent l’entrainement comme un passe-temps : «Le sport féminin est négligé de tous les côtés».

Pour ce qui est du football, elle indique que la Fédération soutient les femmes. Elles ont d’ailleurs une équipe nationale.

Cette passionnée du sport appelle à la revalorisation du sport féminin. Les femmes peuvent honorer le pays autant que les hommes. A titre d’illustration, elle met en exergue le cas de l’athlète Francine Niyonsaba : «Elle représente mieux le pays à l’échelle internationale».
Mme Nshimirimana demande que cette journée soit célébrée officiellement au Burundi.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. donatien nsabimana

    à gitega, nous avons des équipes que Bujumbura ne devrait pas négliger.
    la journaliste n’a pas fait suffisamment d’investigation

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

711 utilisateurs en ligne