Mercredi 29 mai 2024

Économie

Lancement de la Business Académie : Vers l’autonomisation financière des femmes burundaises

08/03/2024 Commentaires fermés sur Lancement de la Business Académie : Vers l’autonomisation financière des femmes burundaises
Lancement de la Business Académie : Vers l’autonomisation financière des femmes burundaises
Les cinq jeunes filles dont les projets bénéficieront du soutien de Business Academie.

Une nouvelle étape vers l’autonomisation économique des femmes entrepreneurs burundaises est franchie avec le lancement officiel de la Business Académie par l’Equipe Europe composée de pays dont les ambassadeurs sont accrédités au Burundi, à savoir la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Suisse. C’était le jeudi 7 mars 2024 à Bujumbura. Cette initiative vise à accompagner, former et aider les femmes entrepreneures burundaises à atteindre leur autonomie financière.

La Business Académie offre un soutien personnalisé aux femmes porteuses de projets alignés avec les programmes de l’Equipe Europe au Burundi, dans l’engagement de l’Union européenne en faveur de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes. Cette année, cinq projets seront financés par cette académie.

L’ambassadrice de la délégation de l’Union européenne au Burundi, Elisabetta Pietrobon, a souligné l’importance de cet événement en saluant le dynamisme, la détermination et les réussites des femmes entrepreneures burundaises. Elle a rappelé le précédent succès du réseau des femmes de l’Équipe Europe, qui a vu l’émergence de onze femmes exceptionnelles, toutes engagées dans le développement économique et social du Burundi à travers des projets ancrés dans leurs communautés respectives.

L’ambassadrice a également mis en lumière le rôle crucial des femmes dans l’économie tant au Burundi que dans le monde entier.

L’investissement dans leur autonomisation financière est vu comme un pilier fondamental pour l’égalité des genres, la lutte contre la pauvreté et la construction d’une société émergente et inclusive.

De sa part, la ministre en charge de la solidarité nationale, Imelde Sabushimike a exprimé sa gratitude envers l’Union européenne et ses partenaires pour cette initiative. Elle a souligné l’engagement ferme du gouvernement du Burundi à promouvoir l’autonomisation économique des femmes, leur contribution à la réalisation de la vision du Burundi en tant que pays émergent d’ici 2040 et pays développé d’ici 2060 étant très essentielle.

Les projets des onze femmes burundaises de la promotion 2023 avaient bénéficié du financement l’Equipe d’Europe et que les cinq nouvelles femmes de la promotion seront financées par Business Académie.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 3 227 users online