http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Kayanza : des tirs à l’arme lourde se font entendre à la lisière de la Kibira

10-07-2015

Selon des sources contactées à Muruta, Matongo et Kabarore, des communes qui font frontière avec la forêt de la Kibira, il y aurait des échanges de tirs entre des éléments de la FDN (Force de défense nationale) et une bande armée non encore identifiée.

Une partie de la forêt de la Kibira, côté Rugazi ©Iwacu

Une partie de la forêt de la Kibira, côté Rugazi ©Iwacu

Selon des témoins, plusieurs camions militaires et plusieurs pick-up se dirigeaient ce vendredi matin vers la localité de Buyumpu, c’est dans la commune de Kabarore, où ces bandes armées sont signalées.

Les militaires vus ce matin à Rwegura en direction de cette localité de la commune Kabarore étaient lourdement armés. «Il y aurait eu des blessés des deux côtés après les premiers contacts de ce matin.»
Des sources contactées à Rwegura signalent cette présence d’hommes armés aux environs de l’usine théicole de ce centre. Plusieurs témoins affirment avoir vu six hommes armés en tenu militaire d’exercice. «Probablement qu’ils étaient en mission de reconnaissance. «Ils ont enlevé ce jeudi soir une personne mais ce dernier a pu s’échapper ce matin. »

Avant de filer et de s’éclipser, ce captif a été amenée vers la localité de Caguka dans la commune de Kabarore. Et en cours de route, ces hommes armés ne cessaient de lui demander des informations en rapport avec la présence des jeunes Imbonerakure dans cette région.

La population des envions de Mukato et Buyumpu a fui

Selon des sources contactées, plusieurs familles de ces deux localités de la commune Kabarore, voisine de la commune Bukinanyana de la province de Cibitoke, ont fui vers Ruhinga après avoir entendu des tirs à l’arme automatique à la lisière de la Kibira. Plusieurs sources à Bukinanyana affirment que des hommes armés pullulent à Mukato et Buyumpu dans le périmètre de la Kibira. Ces mêmes sources affirment avoir vu des camions militaires en provenance de Cibitoke se dirigeant vers ces deux localités.

  24   Vos commentaires
  1. cumacindubaruba

    coup d’état avorté, rébellion avorté, manifestations avortés, ……………..avorté, avorté, avorté

  2. Abo bose mwishongara munezerewe,muriko mukora iki hano,genda mufashe abandi,akarimi ko mwarakameze n’ukuri.

    • Stan Siyomana

      NTIMUJE NARWO/NE VOUS LAISSEZ PAS BERNER
      @liliane
      Normalement vous defendez la dictature du 3 e mandat dans presque tous vos commentaires sur Iwacu-burundi.org.
      Ca m’etonne qu’aujourd’hui vous sembliez exhorter les gens a soutenir ou rejoindre carrement « la rebellion » (si rebellion il y a).
      Auriez-vous vu la vraie nature des problemes au Burundi (besoin de vraies paix et securite dans le BEAU PAYS DE MWEZI GISABO, besoin de vraie democratie, besoin de vraie alternance politique, besoin de vrai developpement durable et inclusif,…)
      ou tout simplement vous ne faites que montrer votre sarcasme?

  3. Pasitori

    Ivyo ukorera abanyagihugu(abenegihugu nkuko ibivuga) bizogukurikirana.
    imana izo guhezagire

  4. CESAR

    Comme je l’ai indiqué il y a quelques semaines, le coup d’Etat manqué au Burundi a été planifié ici au Rwanda par les officiers de l’armée de Kagame sous la direction de celui-ci. Ces officiers sont les ex-soldats de l’armée burundaise d’origine rwandaise qui ont déserté de leur armée et intégré l’armée de Kagame durant la guerre contre le Rwanda. Les centres d’entraînement sont notoirement connus. Et tous les diplomates des pays occidentaux en poste ici au Rwanda à savoir en particulier les diplomates américains, britanniques, français, allemands et belges sont au courant. Il convient de rappeler que Kagame est conseillé par les experts militaires US et britanniques, que tous les appareils de communication utilisés par lui et son armée ont été fournis par les USA et Royaume Uni, que l’Agence de la CIA en Afrique de l’Est est ici au Rwanda et nullement à Naïrobi. Il n’a y a donc pas de secret entre Kagame et ses maîtres blancs.
    Après le fiasco de Kagame dans cette mésaventure, celui-ci a opté pour une autre stratégie à savoir la déclaration de guerre ouverte contre le Burundi, au mépris du droit international et en toute impunité.
    La crédibilité d’un chef d’Etat repose sur sa capacité de gérer les intérêts contradictoires de ses concitoyens et de relever les défis externes qui lui sont lancés tel que celui qui est l’objet de mon commentaire d’une part et la production de preuve qu’il est effectivement commandant en chef c’est-à-dire sa capacité effective de tenir son bâton de commandement d’autre part.
    Les aventuriers de Kagame ont été émiettés par les vaillants soldats de l’armée burundaise. Kagame ne s’attendait sûrement à cet échec cuisant. Comme d’habitude, il a sous estimé la qualité et le courage des soldats de l’armée burundaise. La condition sine qua none pour gagner une guerre n’est pas la possession d’une armada de moyens ou la quantité des soldats mais le courage, la détermination et la volonté de se battre de la part des soldats.
    Dans cette affaire, les sans honneurs sont revenus au Rwanda comme des rats. Sans honneur, car il est inconcevable pour tout homme qui a le sens de l’honneur et de dignité de voir des ex-officiers de l’armée burundaise se mettre dans les bottes de Kagame contre le pays qui les a faits.
    Quiconque se dit opposant politique doit apporter la preuve qu’il est capable de diriger le pays c’est-à-dire que ses petits intérêts passent après l’intérêt général. Dans le cas présent, le constant macabre est le suivant: ceux qui se disent opposants au président Nkurunziza observent le silence de tombeau alors qu’il s’agit de l’intérêt généra, l’honneur et la dignité de leur pays qui sont en jeu.
    Ce qui unit les partis politiques dans un Etat démocratique à savoir la défense de l’intérêt général dépasse de loin ce qui les sépare: les petits intérêts personnels et politiciens.
    Les opposants politiques burundais n’ont pas soutenu et ne soutiennent pas le gouvernement contre ceux qui portent atteinte à l’intérêt général, à l’honneur et à la dignité du Peuple Burundais. Ils n’ont pas non plus condamné l’agression armée dont leur pays est l’objet.
    Par leurs actes négatifs, ils se sont discrédités et font preuve de leur incapacité notoire de diriger le Burundi.
    Il faut espérer qu’après les élections, le président burundais issu des urnes, prendra des mesures idoines pour cela ne se reproduise plus.
    Gouverner c’est prendre des décisions dans l’intérêt général. Les aventuriers devront être soumis à la force de la loi dans toute sa rigueur. A défaut, les effets seront néfastes pour le Peuple Burundais.
    Kagame constitue une menace pour la paix et la sécurité durables dans notre région. Les faits ne sont pas à prouver. La question posée est de savoir comment le mettre hors d’état de nuire. Le Burundi seul ne peut y arriver. Il faut une campagne internationale pour que le monde sache qui est effectivement Kagame. Ses sponsors repartiront l’un après l’autre. Sans sponsors, Kagame ne tiendra même pas un mois. Il n’a pas pu tirer de leçon dans sa mésaventure désastreuse en RDC qui a emporté des centaines de jeunes rwandais qui ont été envoyés à l’abattoir en RDC par Kagame.
    Il récidive parce qu’il croît être détenteur d’un passeport pour tuer en toute impunité délivré par les maîtres du monde.

    • Stan Siyomana

      @Cesar
      1. Sans que je doute un moment de la bravoure de la Force nationale de defense (FDN) (= armee nationale burundaise), je ne peux comprendre d’ou vous vient votre declaration: « Les aventuriers de Kagame ont ete emiettes par les vaillants soldats de l’armee burundaise. Kagame ne s’attendait surement pas a cet echec cuisant… », alors que:
      – l’article ci-haut ne parle que des « PREMIERS CONTACTS DE CE MATIN… »,
      -le president Pierre Nkurunziza qui est le Commandant Supreme/Commander-in-Chief de la FDN n’a jamais informe ses citoyens que le BEAU PAYS DE MWEZI GISABO a ete attaque par son voisin, le Rwanda;
      2. Vous faites une autre declaration: « Ses sponsors (= sponsors du president rwandais Paul Kagame) repartiront l’un apres l’autre… », alors que pour le moment c’est justement le Gouvernement actuel du Burundi qui (A CAUSE DE LA DICTATURE DU 3E MANDAT PRESIDENTIEL) a perdu/ou est en passe de perdre le soutien de l’East African Community (EAC), le soutien de l’Union africaine (UA), le soutien de l’Union europeenne, le soutien des Etats-Unis, le soutien de la Hollande (ET ILS ONT TOUS FAIT DES DECLARATIONS OFFICIELLES A CET EFFET).

  5. MINAGO

    tuvuga canke muvuga canke bavuga , ikibazo kirahari kandi ninyishu irahari . Ubu rero uwukwiye kwishura yihoreye ntiyishure ikibazo kivyara ibindi bishika nk’ibihimbi n’ibihumbi. ubwo intambara hari n’umwe ayifuza muri iki gihugu? None monsieur qui reste bouche bé pourquoi ne pas donner la vraie réponse hama abarundi tukibera mumahoro uko tuvyifuza? ikibwigwa ni c’umva icerekwa n’ikibona uwo mbwiye muramuzi mugabo nuko ataja gusoma ce messge ariko ngira nawenyene nimba afise umutima arazi ko ikibazo ariwe ariko agitera.

  6. Vuvuzela

    Ubwo si PC Ndayicariye et Peter bateye abarundi irya kabiri? Ils ont peut-etre realise que le front des urnes ne suffit pas a lui seul pour nous aneantir !!

    • Vuvuzela

      « je n’aprouve pas » obtient un score eleve et ca m’intrigue! Qu’est-ce que cela veut dire?
      1) que c’est une rebellion reelle contre Peter et PC Ndayicariye ? DOnc que ces derniers n’ont rien a faire dedans a part leur responsabilite dans la descente aux enfers a laquelle nous assistons ou subissons?
      2) qu’il n’y a pas de rebellion?
      3) qu’il y a une rebellion parainnee par une des 2 personnalites seulement?
      4) que les elections (urnes dans mon commentaire) ne constituent pas un front ouvert par Peter et PC Ndayicariye?
      5) que les elections (urnes dans mon commentaire) ne vont pas nous aneantir?

  7. bialenga lebeau

    Nous savons de fois que la geurre une forme de solutions issues de plusieurs frustrations,mais combien des burundais qui soutiennent que la solution à la crise vienne par cette voie?n C pas une bonne manière de légitimé ce qu,on conteste…l,avenir nous en dira plus.surtout que le Rwanda ne sois pas vu comme il L,a toujours été RDC,sinon…

  8. Ahashashe

    À défaut d’une entente pacifique vu que les burundais nous sommes compliqués et têtus, que le plus fort gagne mais ne touchez pas à notre chère population. Vous les extrémistes de tout bord, vous nous prenez en otage. Que Satan vienne vous emporter et nous laisser la paix que le bon Dieu veut pour ses élus.

  9. yuhi

    Abarundi muragoye ubu muracavuga ivyinkinamico kweli ??? aba general bamaze kwiyemerera ko aribo bica kd bakoze coup detat ntimwabiyunviye ???
    genda mwabarundi murugaye

  10. Jean-de-Dieu

    Nibavavanure n’ingwano baje mu biganiro kumbure bamwe bosubira kuninahaza Bonne année na Noël en famille que de les passer dans des tombes ou dans des fosses communes! Je parle des deux camps, et des pro-Nkurunziza et des anti-Nkurunziza. Nibaje hamwe barabe ingene Igihugu cotwagwa ata gusubira gusesa amaraso y’abanyagihugu kuko vyohava bizura akaboze !

  11. Chers commentators faitent au moins preuves de patience,si vous n avec aucune idee sur une info comme ca, raised vous et attendez, si non je me poserai des questions sur vos personnalite pour ne pas dire autre chose.

  12. Citoyen4

    Inkina mico y’indi. Avec ce regime on verra ce que nos yeux n’ avaient jamais vu et ce que ns oreilles n’avaient jamais entendu.
    restons tous vigilants, protegeons nous comme l’on peut. Nguwutagira Inasenge arisenga. La police veuille sur le 3eme mandat
    kwigwanako c’est a nous.

  13. Ni baze . kirimwo ABAGABO apana abashingantahe.

    • Amédé

      Abashingantahe bose ni abagabo. Ariko Abagabo bose s’abashingantahe.

  14. Barundi

    Moi je reste sur ma faim!!on saurait jamais!le systeme dd est maitre mukurementanya!

  15. Chaise Vide Tete Vide

    Manipulation encore manipulation. N’oubliez pas la fameuse attaque de Cibitoke , et aujourd’hui le montage se tourne vers Kayanza. Pour justifier la traque des opposants!

    • luc

      Juste vous dire que vos projets sont maintenant connus de tous.

      • Birandaba Jean

        Souviens -toi chef:
        Une lutte noble n’attend pas la victoire pour être salué .
        Gouverner ne sera jamais avoir raison sur son peuple.
        Face à l’oppression, le peuple est imprevisible C’est ce principe qui explique le fait que le fils de Jules César (Brutus) se trouvais du côté des assassins pour mettre fin à la tyrannie de l’empereur .

        • luc

          Je m’interroge,un groupe arme qui a pour mission d’eliminer les imbonakure?au commencement c’etait le 3 mandat,maintenant ce sont les imbonerakure!!! Et en plus a partir du rwanda?????pour moi il y a des dessous .qui vivra verra!!!!!

        • Stan Siyomana

          @Birandaba Jean
          Meme si en disant « Et tu, Brute »/Et toi Brutus l’empereur Jules Cesar se doutait que le senateur Marcus Brutus pouvait etre son fils, il se pourrait que Brutus ne croyait pas qu’il puisse avoir des liens de parente avec Cesar.
          « For while he was still a young men, as it seems, Caesar had been intimate with Servilia, who was madly in love with him, and he had some grounds for believing that Brutus, who was born at about the time when her passion was in full blaze, was his own son… »
          (Voir The life of Brutus, (Plutarch: « The parallel lives »,5.2), http://penelope.uchicago.edu).

    • karundi

      N’oubliez pas Cibitoki . Et souvez-vous aussi des fameuses « Tabara », et « Kabirigi » yinjiranye mu cankuzo, na wa mugénéral yavuga ikinyarwanda yishongora kuri France 24 ari i Congo. Tout ça a échoué. Maitenant bagiye guca mu Rwanda. Mon oeil!!! Urwanda rurazi ko Uburundi atari Congo!!!

Publicité