Mercredi 29 mai 2024

Société

Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vols

15/04/2024 Commentaires fermés sur Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vols
Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vols
Les habitants du chef-lieu de la commune Mugina se lamentent des vols qui deviennent un phénomène inquiétant

Dans la province de Cibitoke, ces derniers jours, des ménages sont dévalisés et le phénomène de vols dans les champs des cultures connait une allure inquiétante. Cela serait lié à la pauvreté qui sévit au sein de la population à cause des catastrophes naturelles et du chômage. Ce phénomène semble être difficile à endiguer puisque les auteurs ne sont pas poursuivis. Toutefois, l’administration, en collaboration avec les instances judiciaires, compte appliquer des sanctions sévères à l’endroit de ces voleurs et cela conformément à la loi.

Les vols sont ces derniers temps commis dans des ménages et les champs dans toutes les six communes de cette province de l’Ouest du pays.

Le cas le plus emblématique s’est produit au début du mois de mars sur la colline Munyika II dans la commune Rugombo. Selon les témoignages recueillis sur place, un groupe de bandits s’est introduit dans un ménage et a emporté des appareils domestiques constitués entre autre par un poste téléviseur, un poste radio et un frigo.

Non loin de là, sur la colline Mparambo II, un autre groupe de bandits a volé 5 chèvres et 10 lapins avant de prendre le large. Toutefois, un des voleurs qui traînait les pieds en tentant de rejoindre ses camarades a été abattu par la population en colère. « Nous sommes fatigués par ces vols devenus récurrents alors que les auteurs se la coulent douce », se révolte un quinquagénaire chef de famille surtout que plusieurs familles ont déjà été victimes de ce genre de vols. Il jette la faute à la justice, à la police et à l’administration qui ne protègent pas suffisamment la population.

Rien ne montre donc que ces vols commis dans les maisons et dans les champs vont s’arrêter. Les habitants sont ainsi contraints de se faire justice.

Dans la commune voisine de Buganda et d’après une source locale, les voleurs sont arrêtés mais ils sont vite relâchés. « Ceci provoque la colère de la population et pour y faire face, on doit se faire justice », renchérit-elle sous couvert d’anonymat. Pour étayer ses propos, la même source avance le bilan de deux bandits tués par les habitants en colère après avoir été attrapés en flagrant délit en train de dévaliser certains ménages à la fin du mois de février.

Partout ailleurs dans les autres communes Mugina, Murwi, Mabayi et Bukinanyana, le phénomène des vols domestiques et dans les champs est également en hausse. Certains habitants de Cibitoke contactés n’excluent pas l’extrême pauvreté dans les ménages qui serait à l’origine de la cette recrudescence de ces vols.

Un notable contacté indique que le pouvoir d’achat de la population a terriblement chuté. Dans un tel contexte, d’après ses dires et pour survivre, certains démunis, à leurs risques et périls, n’hésitent pas de commettre des vols.

Abondant presque dans le même sens, un ancien chauffeur dans une agence de voyage fermée, parle de chômage déguisé au sein de la plupart des jeunes. Ces derniers ayant perdu tout espoir se lancent alors dans diverses aventures en commettant même des vols pour tenter de survivre.

L’administration provinciale est au courant de ce phénomène de vols en hausse. Un des administratifs de Cibitoke admet avoir entamé des initiatives avec les corps de police et de justice pour juguler ce problème. Il promet également des sanctions sévères à ceux qui se rendront coupables de ces vols et cela conformément à la loi.

Et d’appeler tout un chacun de s’engager sur le terrain du travail. Ce qui pourra permettre aux familles d’assurer leur autosuffisance alimentaire en accomplissant également d’autres initiatives de développement communautaire.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 4 870 users online