Mercredi 29 mai 2024

Société

Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vol imputables aux enfants en situation de rue

19/04/2024 Commentaires fermés sur Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vol imputables aux enfants en situation de rue
Région Ouest/Cibitoke : Recrudescence des cas de vol imputables aux enfants en situation de rue
Un des marchés modernes qui sont menacés par les enfants de la rue

Il s’observe aujourd’hui, dans la province de Cibitoke, des vols commis par des enfants en situation de rue. Ces enfants dévalisent les ménages et pillent les appareils électroniques dans les centres de négoce. Ils agissent avec brutalité et violence. Cette triste réalité préoccupe l’administration et les défenseurs des droits de l’Enfant.

Ces petits délinquants errent partout dans les marchés modernes des six communes qui composent cette province de l’Ouest du pays. Ils n’ont rien à mettre sous la dent. Ils trompent la vigilance des commerçants pour voler quelques articles.

« Nous nous faisons passer pour des clients et nous profitons pour voler des postes de radio et téléviseurs que nous vendons à viril prix », parle sous interrogatoire un enfant qui venait d’être attrapé au centre de négoce de Rugombo.

Un autre enfant concerné par le phénomène qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat fait savoir par exemple qu’ils volent de gros montants d’argent chez les commerçants. Pendant la nuit, ces enfants défoncent même des boutiques où ils pillent des produits laitiers et des pagnes. Ces vols sont également commis dans les ménages.

D’après diverses sources concordantes, les vivres composés par le haricot, le riz et l’huile de palme sont la principale cible. A cela s’ajoutent les vêtements et les téléphones portables de diverses marques. Ils sont par après vendus à bas prix.

Dans leurs forfaits, ces enfants agissent en groupe et agressent sexuellement les femmes et les petites filles. « Vers la tombée de la nuit, on ne peut pas se hasarder à côté d’eux au risque d’être abusée sexuellement », témoigne avec peur une femme du chef-lieu de la province de Cibitoke. Et pour cause, sa voisine en a déjà été victime.

De plus en plus nombreux

Ce qui est très inquiétant, c’est que le nombre de ces enfants augmente du jour au jour. Même ceux qui sont déjà attrapés en flagrant délit par la Police et transférés vers les instances judiciaires sont relâchés après un laps de temps. Ils reviennent à la case départ pour commettre les mêmes infractions. « Bien qu’il faut préserver leurs droits, ces enfants bénéficieraient de l’impunité », se désole un commerçant déjà victime de vol à maintes reprises imputables à ces enfants.

Toutefois, l’administration territoriale locale semble être préoccupée par cette hausse des cas de vol commis par ces gamins souvent âgés de moins de 15 ans. Diverses initiatives sont en cours afin d’arrêter le phénomène. On envisage par exemple de regrouper ces enfants dans des centres d’accueil où ils peuvent apprendre divers métiers socio-professionnels.

Des fouilles sont aussi envisagées pour appréhender ces enfants afin de les faire retourner chez eux dans leurs familles respectives. De son avis, l’un des défenseurs des droits de l’Enfant propose avant tout des séances de sensibilisation et de conscientisation à l’endroit de ces enfants sur le bien-fondé de quitter la rue.

Il faudra alors organiser des formations et des enseignements à leur égard pour apprendre divers métiers. Il faudra également délivrer à ces enfants des certificats sanctionnant les études suivies. Ce qui pourra leur permettre de bien s’intégrer dans la société.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 2 678 users online