Mercredi 22 mai 2024

Archives

Buyenzi : Des dépotoirs au bord de la rivière Ntahangwa menacent la population

27/04/2023 Commentaires fermés sur Buyenzi : Des dépotoirs au bord de la rivière Ntahangwa menacent la population
Buyenzi : Des dépotoirs au bord de la rivière Ntahangwa menacent la population
Une décharge dans la zone Buyenzi au bord de la rivière Ntahangwa

Des habitants de la zone Buyenzi en commune urbaine de Mukaza riverains de la rivière Ntahangwa craignent pour leur santé suite aux dépotoirs qui s’installent au bord de cette rivière. Ils appellent l’administration municipale à déployer ses services pour évacuer ces déchets.

A l’arrivée dans cette localité, une odeur nauséabonde provenant des différents dépotoirs qui se sont installés sur les bords de la rivière Ntahangwa, accueille tout passant. Des bouteilles en plastique et des ordures ménagères y sont jetées. D’autres préfèrent les déverser directement dans la rivière.

Pour certaines familles proches de la rivière Ntahangwa, la vie continue malgré l’insalubrité qui s’installe. Certains préparent le repas à quelques mètres de ces décharges alors que des mouches voltigent un peu partout. D’autres gens fouillent dans ces dépotoirs cherchant des restes de nourriture ou du charbon.

« Comme les sociétés chargées de la collecte des déchets ne passent pas par notre quartier, on n’a pas d’autres choix que jeter ces ordures tout près de la rivière ou dans la rivière. Ils vont se décomposer là-bas. Il y a même ceux qui viennent de loin pour déverser les déchets ménagers ici, surtout pendant la nuit », confie une habitante de la zone Buyenzi vivant à quelques mètres de la rivière Ntahangwa et d’un dépotoir.

Pour elle, les odeurs que dégage ce dépotoir sont parfois insupportables : « Pendant la saison pluvieuse, ces déchets émettent une odeur suffocante. On a peur d’attraper des maladies respiratoires ou des mains sales ».

D’autres décharges se sont aussi installées non loin de ce dernier dépotoir. Des gens provenant des habitations proches et des restaurants continuent d’y jeter des déchets surtout biodégradables. Autour de ces décharges, des ravins se creusent progressivement.

« On sait bien que ces odeurs dégagées par ces déchets sont nocives pour la santé. Comme on ne peut pas garder ces ordures à la maison, on les dépose ici en attendant que les services d’assainissement de la mairie de Bujumbura viennent les récupérer », explique A.N., habitant de la zone Buyenzi rencontré au bord de la rivière Ntahangwa en train de jeter les ordures ménagères.

Cependant, il estime que ces décharges peuvent fragiliser les berges de la rivière Ntahangwa et causer des glissements. Pour lui, il faut plutôt commencer à planter des arbres sur les bords de la rivière Ntahangwa pour protéger ses berges.

Il appelle l’administration municipale à déployer dans cette localité ses services d’assainissement pour évacuer ces déchets : « Que les services de la commune ou de la mairie récupèrent régulièrement les ordures ménagères pour les déverser dans des dépotoirs appropriés ».

Iwacu a contacté l’administration de la commune Mukaza, en vain.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 4 734 users online