Mercredi 24 juillet 2024

Sécurité

Sécurité/Muyinga : une personne tuée, deux autres blessées par un militaire

07/09/2021 2
Sécurité/Muyinga : une personne tuée, deux autres blessées par un militaire
Une personne tuée, deux autres blessées par un soldat dans la commune Giteranyi

Une personne a été tuée et deux autres ont été blessées, par un officier de l’armée dans la commune Giteranyi de la province Muyinga. Selon les autorités administratives de cette commune, cela est survenu après un conflit entre ce militaire et ces victimes.

« C’était vers 22 heures, quand Isaac Manirambona, caporal-chef, ivre, s’est chamaillé et bagarré avec trois hommes dans un bar sur la colline Mugano », témoigne, Janvier Ndagijimana, administrateur de la commune Giteranyi.

Selon lui, après cet incident, ce sous-officier de l’armée est retourné au camp militaire et il est revenu habillé en tenue militaire, arme de son arme de service et il a directement tiré sur ces hommes.

L’administrateur de Giteranyi indique qu’une personne est morte sur le champ. Deux autres, grièvement blessés, sont en train d’être soignés à l’hôpital communal.

Les autorités administratives de la province condamnent cet acte. Elles appellent la population en particulier, celle de la commune Giteranyi de rester calme.

L’auteur de ce crime est maintenant détenu au camp militaire de Giteranyi. Un procès de flagrance est prévu ce mardi 07 septembre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Charles Hakizimana

    Officier, caporal, sous officier????

  2. NKUNZUMWAMI

    Ce militaire a commis un meurtre. “le meurtre est le fait de donner volontairement la mort à autrui”
    Ce militaire a commis un assassinat. « L’assassinat étant un meurtre commis avec préméditation ».
    Il a prémédité son geste. La preuve est qu’il s’est rendu au camp militaire pour se mettre en tenue de service et prendre son arme afin de revenir commettre l’irréparable. Il n’a aucune circonstance atténuante!! Il aura une condamnation au maximum. Que la victime décédée repose en paix et que les deux autres se rétablissent!!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 342 users online