Mardi 28 juin 2022

Sécurité

L’armée burundaise rejette les allégations de la présence de ses troupes en RDC

07/01/2022 Commentaires fermés sur L’armée burundaise rejette les allégations de la présence de ses troupes en RDC
L’armée burundaise rejette les allégations de la présence de ses troupes en RDC
Des militaires burundais en plein exercices

Des informations qui circulent dans les médias régionaux et internationaux, notamment RFI et certains médias congolais, font état de présence des militaires burundaises à l’est de la RDC, sur le territoire d’Uvira, depuis le mois de décembre 2021. Cette présence est signalée par la société civile congolaise.

Contacté, le porte-parole de l’armée burundaise, le colonel Floribert Biyereke, dément : « Ce n’est pas vrai. Il n’y a pas de militaires burundais en RDC. L’armée burundaise n’opère pas en RDC. Elle ne couvre que le territoire national. Aucun militaire ne peut oser aller intervenir dans un autre pays sans qu’il y ait une convention entre les deux pays ».

Pour rappel, le chef d’Etat burundais a effectué une visite du 12 au 14 juillet 2021, en RDC. Des accords et des mémorandums d’entente visant la relance et la consolidation de la coopération ont été signés par les deux pays voisins.
Sur le plan sécuritaire, le Burundi et la RDC ont décidé d’activer avec détermination les mécanismes concertés visant à éradiquer les groupes armés opérant sur le territoire congolais et de suivre de très près toutes les questions relatives à la sécurité et au développement durable.

Devant la presse, le président Evariste Ndayishimiye a appelé les Burundais actifs dans les groupes armés opérant à l’est de la RDC à déposer les armes.

En octobre 2020, une délégation de la RDC conduite par la ministre d’Etat aux Affaires étrangères, Mme Tumba Nzeza, a effectué une visite au Burundi dans le cadre de la session de consultation ministérielle bilatérale sur la paix et la sécurité entre les deux pays.

Ces deux délégations ont échangé sur les points ayant trait notamment à la gestion des questions de sécurité à la frontière commune entre le Burundi et la RDC.

« Etablir un mémorandum d’entente sur le renforcement et le maintien de la paix et de la sécurité à la frontière commune », était parmi les recommandations formulées.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Un projet de loi. Des questions sans réponses

Des arguments ont été avancés pour motiver un tel projet de loi portant sur la nouvelle délimitation. Entre autres la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation, l’harmonisation avec les organisations administratives des pays de la sous-région, une (…)

Online Users

Total 1 235 users online