Santé

La rougeole sévit à Cibitoke

17/03/2020 Dorine Niyungeko Commentaires fermés sur La rougeole sévit à Cibitoke
La rougeole sévit à Cibitoke
Le centre de traitement de rougeole à l’hôpital de Cibitoke

Buganda et Rugombo, deux communes de la province Cibitoke sont actuellement frappées par la rougeole. Une maladie contagieuse, ramenée par les réfugiés congolais venant demander asile au Burundi.

331 cas de rougeole sont enregistrés depuis janvier dans les communes Buganda et Rugombo de la province de Cibitoke, dans le nord-ouest du pays. 23 personnes sont hospitalisées dans le centre de traitement de rougeole à l’hôpital de Cibitoke.

Selon notre correspondant à Cibitoke, le tout premier malade provenait du centre de transit de Cishemere, abritant les réfugiés congolais.

Les enfants sont les plus touchés par cette maladie. Le district sanitaire de Cibitoke est en train de sensibiliser la population afin de se faire soigner dans l’immédiat et le traitement est gratuit.
Une fièvre aiguë et une éruption cutanée au niveau du visage sont les principaux symptômes de la pathologie.

La République Démocratique du Congo, pays voisin du Burundi et frontalier avec la province de Cibitoke, connaît la pire épidémie au monde, selon l’OMS. Elle a fait plus de 6 mille morts en 2019 avec environ 31 mille cas suspectés ont été notifiés.

Thaddée Ndikumana, ministre de la Santé affirme que la propagation est faite par les réfugiés congolais. « Le gouvernement a donc procédé à la vaccination de tous les enfants congolais de 0 à 59 mois ». Pour limiter la propagation, les enfants burundais des districts de Cibitoke et Butezi en province de Ruyigi sont également vaccinés.

Selon le rapport de l’Institut supérieur de statistiques et d’études économiques du Burundi (ISTEEBU), des campagnes de suivi dans l’optique de l’élimination de la rougeole ont été organisées en 2000, 2006, 2009 et 2012. En 2012, la couverture vaccinale a été 103 % sur un objectif de 95 % recommandé par l’OMS.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Le Burundi en données

IWACU Open Data

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 146 users online