Société

Kanyosha : Bars et écoles ne disposent pas de robinets publics

19/10/2019 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Kanyosha : Bars et écoles ne disposent pas de robinets publics
Kanyosha : Bars et écoles  ne disposent pas de robinets publics
Un des bars de la capitale de Bujumbura disposant un robinet public

Se laver les mains devant les établissements scolaires et les bars, mission impossible. Tel est le constat fait par Iwacu, ce vendredi 18 octobre, dans la zone Kanyosha, dans la commune urbaine Muha.

L’installation des robinets publics dans les endroits les plus fréquentés comme les hôpitaux et les banques est une mesure proposée par le ministère de la Santé publique dans le but de prévenir l’Ebola où des cas sont signalés dans la sous-région.

Il est 10h45. Les bars n’ouvrent qu’à partir de 15 h. «C’est rare voire impossible de trouver des robinets à l’entrée de chaque bar dans le quartier Kanyosha», affirme un des employés du bar ‘’Ku Kayaga’’, situé à la 4e avenue. Le seul bar visité qui dispose d’un robinet public.

L’école fondamentale de Kanyosha I, sur la route en face de la paroisse Kanyosha, compte 4500 élèves et ne dispose pas de robinet public. «Installer des robinets publics à l’entrée de l’école, c’est quasi impossible. Même si on plaçait 10 robinets, cela ne ferait que retarder le commencement des cours», observe un des enseignants de cette école.
Pour D.C, serveur au bar ‘’Kw’iriba’’, «ces robinets sont indispensables car on accueille plusieurs clients sans savoir s’ils souffrent d’une maladie contagieuse ou non».

«De nos jours, nous entendons ici et là des cas de choléra. Les bars comme les établissements scolaires devraient avoir des robinets à leur entrée», précise Donation Hakizimana, un client rencontré au bar ‘’Ku Mubano’’.

Pour ce jeune homme, il faut une sensibilisation à l’endroit des directeurs et des propriétaires de bars sur la nécessité d’installer les robinets publics à l’entrée.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 702 users online