http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Télécoms

Les arnaques et les fraudes préoccupent l’ARCT

Déogratias Rurimunzu : « Des cas de fraude sont en hausse au Burundi»

Déogratias Rurimunzu : « Des cas de fraude sont en hausse au Burundi»

«Nous interpellons les consommateurs à nous aviser en cas d’arnaque.» Une recommandation faite par Déogratias Rurimunzu, directeur de l’Agence de Régulation et de Contrôle de Télécommunication (ARCT), ce mercredi 25 mai lors d’un atelier.

«Dans le domaine des télécommunications, la fraude est en hausse en raison du progrès de la technologie des communications et de la faible portée des systèmes de gestion de la fraude», a-t-il prévenu.

Il a également mis l’accent sur les types d’arnaques au téléphone fixe ou portable comme «le call back», une sorte de spam vocal. Cette escroquerie peut également se faire sous forme de SMS ou sur ordinateur.

Pour juguler ces abus et protéger les consommateurs, l’ARCT a mis en place des ’’outils’’ pour limiter la fraude : c’est notamment des ateliers de sensibilisation pour expliquer comment elle se manifeste, il y a également un numéro vert est à la disposition des clients lésés désireux de porter plainte.

Il existe également un partenariat avec les opérateurs en télécommunication pour analyser les plaintes des consommateurs et essayer de les résoudre.

Ces annonces ont été faites lors d’un atelier organisé par l’ARCT sur la protection des consommateurs, la qualité des services, les pratiques frauduleuses et anticoncurrentielles dans le secteur des TIC.

Publicité