Pôle d'annonces

Communiqué de décès

12-03-2014

Desire Niyondiko ©drLa famille EIRENE INTERNATIONAL Coordination au Grands Lacs dans le cadre du service civil pour la paix a la profonde douleur d’annoncer la perte de son expert en média et paix. Désiré Niyondiko est décedé le 11. mars 2014 après une longue période de maladie remplie d’espoir et de joie de vivre. Nous déplorons un ami, un collègue cher et aimable et courageux et nous n’allons jamais l’oublier. Toutes nos pensées se dirigent à sa femme et ses trois enfants et à sa famille nationale et internationale. Que la terre lui soit légère.

EIRENE Grands Lacs
+257.22.25.84.48

  19   Vos commentaires
  1. avatar Mandela

    Vous avez tout dis.
    Desire, tu resteras dans nos coeur! Big love brother.

  2. Existence objective : Il en est l’exemple parfait. Depuis sa jeunesse, il savait pourquoi il etait né: « Il était le modèle d’engagement, dans une association qu’on avait créée au Saint-Esprit. Il se donnait jusqu’à oublier de manger », témoignage de Francine Nicimpaye, ancienne collègue. De meme, il s’oubliait quand il se donnait pour la société, dans toute une humilité et sobriété de marque. Malheureusement le Burundi hérite d’une « civilisation belgo-française » qui continue a enterrer ses propre valeurs. Un exemple? On ne reconnait plus les valeurs de gens. Et maintenant, je suis plusque convaincu que quand on meurt on n’appartient plus à quelqu’un, mais à tous. Les pratiques surtout Africaines de deuil me le confirment.
    http://grandslacsafrique.unblog.fr/2014/03/12/heritage-de-desire-niyondiko/
    Ainsi, « Gaciyubwenge » aura été différent de Norbert Zongo, mais je reste convaincu que la Maison de la Presse au Burundi mérite le nom de Désiré Niyondiko, au-moins pour perpétuer les valeurs moins fictives. En tout cas, je suis d’autant contre des pensées appauvries comme quoi personne n’est irremplaçable -la logique veut le contraire- que je suis sur qu’il y’aura des semblables mais pas pareils à « Gaciyubwenge », parce que – lui – il aura existé. Enfin, je reve.

    Désiré Niyondiko aura, en tout cas, gagné l’estime de la société. Que Dieu l’accueille.

  3. avatar Harakandi

    Cher Désiré, rest in peace. Tu as toujours été un modèle pour les hommes et femmes des médias. Notre dernier séjour ensemble au Centre Jeunes de Kigali à Kimisagara au Rwanda, en 2011, nous a permis de nous connaître davantage. Tes blagues, ton sens d’humour et tes bons conseils restent gravés dans la mémoire qui étaient avec nous là-bas.
    Condoléances à ta chère famille et courage aux tiens.
    Que la Terre de nos Ancêtres te soit légère et que le Tout-Puissant t’accueille dans son paradis.

  4. avatar Birantamije

    Désiré, c’est dur dire maintenant que tu étais un ami. Tu le restes. Je souhaite un grand courage pour ta famille restreinte et élargie. RIP.

  5. avatar Mbassy

    Un garcon hors du commun, ami de tout le monde, pret a servir, plein d’humour… Sa famille vient de perdre un grand homme, la famille des media aussi… Que la terre lui soit legere ,
    RIP

  6. avatar BICURIRA

    Toutes mes condoleances à la famille éprouvée, à son medium,à toute la famille médiatique du Burundi et de la sous la région et tous ses collegues de l’université . Je garde en memoire ses conseils et ses blagues.

  7. avatar BICURIRA

    Toutes mes condoleances à la famille épouvée, à son medium ,à toute la famille médiatique du burundi et de la sous région et nous tous collègues de l’université du Burundi. Je garde en mémoire tes blagues et tes conseils.

  8. avatar Butoyi

    Désiré a été mon collègue de classe. Toujours agréable, il était plein d,humour. Que le Bon Dieu l’accueille dans sa maison, qu,il veuille à sa famille. Que terre lui soit légère!

  9. Les quelques années passées ensemble sur l´antenne isanganiro m´auront fait découvrir un homme, vraiment attachant. Je revisite nos messages échangés sur facebook et ton humour est tjrs là. Il sera tjrs là, tu seras tjrs dans nos taquinneries. Sûr que les anges apprecierons aussi ta compagie. A dieu le géant!

  10. avatar Shaza Chalom

    Rest in peace bro. Je te connais deouis l’universite, ton sens d’humour et ca faisait longtemps que je ne te voyais pas et c’est ce matin que j’ai appris par les journaux que tu étais parti. Que la terre te soit legere et condoleances a la fammille eprouvee.

  11. avatar SAIDI Salomon

    Je connaissais désiré depuis 2002, c’est un homme d’humour et qui se sent à l’aise avec tout le monde. Que la terre lui soit légère!

  12. avatar Runyota

    Desire alias « Gaciyubwenge » un surnom qu’il a eu de sa simplicite apparente, son sens de l’humour et surtout son tact de ne jamais se laisser intimider ni se laisser faire: bref l’Intelligent Temeraire. Tenez, Avant meme sa sortie de l’UB en 2001, il avait deja eu son boulot.Le reste est connu, il n’a cesse de nous impressionner et savait toujours repecher ceux qu’il avait laisse derriere lui. Je parie que quiconque l’a connu a eu de lui un service quelconque. Une chose que je n’oublierais de lui: Il avait toujours et a n’importe quel moment, ce si bon message a quicinque et sorti dans je ne sais quel bon style de langage. Nous perdons une ame, un Mugashingantahe, un leader, bref un homme par comme les autres »

  13. avatar Bayisenge Olivier

    Le monde journalistique vient de perdre l’un des grands journalistes,alors toutes mes condoléances à sa famille,à la radio Isanganiro et à tous ses amis.Que la terre lui soit légère.

  14. avatar Claver Sibomana

    Un grand homme plein d’amour et d’humour. Son courage était exceptionnel. C’est lui qui nous encourageait, sa famille et ses amis, et nous avons espéré jusqu’au bout car il n’a jamais baissé les bras malgré un cancer qui le ronger du jour au jour.

    Merci et au revoir cher Désiré

  15. avatar Valéry MUCO

    Merci Désiré, tu fus un exemple de courage, de joie de vivre et de simplicité durant toute ta vie ici bas. Comment oublier ses blagues et taquineries qu’il nous faisait? Même rongé par le cancer il gardait le sourire, plaisantait comme si le mal qui le rongeait n’atteindrait jamais son cœur si aimable! La seule chose qui atteignait vraiment son cœur ce sont les problèmes de ses amis. Il aimait son prochain d’un amour sincère et fidèle. A nous revoir mon frère.

    • avatar Amour Niyokindi

      Mon cher Ami Desire,

      Le fil n’est pas coupé.

      La mort n’est rien.

      Tu es seulement passé dans la pièce à côté. Nous resterons ce que nous étions les uns pour les autres.

      Nous te donnerons les noms que Nous t’avons toujours donné: Agreable, Blagueur, Travailleur assidu, Aimable et Amoureux du prochain , un vraix Journalist Humanist au sens plein du term,

      Nous parlerons de toi comme nous l’avons toujours fait.

      Nous n’employerons point un ton différent. Nous Continuerons à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

      Que Ton nom soit prononcé comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

      Mes amis priyons , souriyons et pensons à NIYONDIKO DESIRE , pour toujours .

  16. avatar Musitanteri

    Je connais Désiré Niyonkiko, à la 12 avenue Cibitoke, dans les années 1994 alors qu’il était encore au Lycée du Saint Esprit. Il me retrouva plus tard à l’université du Burundi. Un garçon intelligent et sage! Et comme les autres l’ont témoigné, il était d’un humour inédit. La mort l’emporte dans la fleur de l’âge! Que Dieu l’accueille dans son royaume et qu’il veille sur la famille qu’il laisse derrière-lui.
    Mon cher Désiré, que ton âme reposes en paix!

  17. avatar Dibango

    C’est avec consternation que j’apprends la disparution de Désiré; un ami que j’ai connu à l’université du Burundi et qui avait vraiment le sens de l’humour. Plus tard je le retrouva dans le journalisme et là aussi il fût mon veritable miroir car son sens professionnalisme m’a beaucoup inspiré. Je déplore un ami, collègue et mes pensées s’adressent actuellement à sa famille. Repose toi en paix Désiré et que la terre te soit légère

  18. Désiré, une personne attachante, un excellent professionnel. Un courage exceptionnel. Il y a deux semaines, à l’IFB, visiblement affaibli, il avait tenu à participer à une réflexion sur la synergie des médias pendant la période électorale. Il est resté debout malgré le cancer qui le rongeait. Nous pensons à sa famille, son épouse et ses trois petits enfants et nous leur souhaitons du courage. RIP cher Désiré.

Publicité