Jeudi 06 octobre 2022

Société

Les habitants du quartier Nyabagere puisent l’eau dans un caniveau

08/09/2022 1
Les habitants du quartier Nyabagere puisent l’eau dans un caniveau

Le quartier Nyabagere souffre de la pénurie d’eau. La cassure des tuyaux de la Regideso en est la cause. Les habitants s’inquiètent pour leur santé.

« Des tuyaux de la Regideso ont depuis longtemps été abîmés au niveau du quartier Gisandema. Ils n’ont pas été réparés jusqu’à maintenant. Il y a une coupure pour l’approvisionnement en eau » se lamente Jean Claude, un habitant de Nyabagere.

Les habitants vivent le calvaire. Ils puisent sur un tuyau destiné à évacuer des eaux canalisées du Lycée Monseigneur Victor Scheppers de Gihosha. Ce tuyau se situe dans le caniveau de la rivière Cari qui mesure à peu près deux mètres de profondeur.

« Le manque d’eau est un casse-tête. Cela fait plusieurs mois qu’il n’y a pas de l’eau dans ce quartier » confie Jean-Claude.

Maurice, un autre habitant, confirme que le problème de l’eau est très sérieux. D’après lui, plusieurs ménages des environs puisent de l’eau dans ce caniveau et les gens doivent y passer beaucoup de temps car les tuyaux débitent une faible quantité pendant cette période d’été. « Avec cette rentrée scolaire, le responsable de Scheppers nous a dit que nous ne puiserons plus sur ce tuyau. L’eau sera très souillée peut-être par des eaux usées qui proviendront de ce lycée », s’inquiète Yves.

D’après Maurice, cette carence d’eau provoque des bagarres. « Des enfants se disputent et se blessent lorsqu’ils sont à la recherche de l’eau. Ils ne veulent pas être dépassés quand ils font la queue. Des fois. Ils tombent dans le caniveau et se blessent. »

Suzanne, une vendeuse d’arachides, affirme qu’elle ne parvient ni à se laver ni à laver les ustensiles. Elle a peur des maladies liées au manque d’hygiène. « L’eau que nous buvons sort de ce tuyau. Personne ne peut être sûr qu’elle est potable. Le risque d’attraper des maladies des mains sales est probable. »

Pour avoir de l’eau potable certains habitants sont obligés de se diriger vers les sources qui se trouvent aux pieds des montagnes avoisinant le quartier. D’autres se rendent aux robinets publics pour l’acheter. La population appelle la Regideso à réparer très rapidement les tuyaux.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Ndabaza

    « Des tuyaux de la Regideso ont depuis longtemps été abîmés au niveau du quartier Gisandema. Ils n’ont pas été réparés jusqu’à maintenant. Il y a une coupure pour l’approvisionnement en eau »
    Depuis longtemps : 1 mois, 2 mois, ? Posons des questions précises pour mieux apprécier les réponses. Merci encore

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 055 users online