Samedi 04 février 2023

Économie

Les fraudeurs et les contrebandiers dans le viseur de l’OBR

03/06/2020 Commentaires fermés sur Les fraudeurs et les contrebandiers dans le viseur de l’OBR
Les fraudeurs et les contrebandiers dans le viseur de l’OBR
Audace Niyonzima : « l’OBR veut en découdre avec la fraude et contrebande »

Les différentes actions menées dans le cadre de la lutte contre la fraude et la contrebande ont permis de recouvrer un montant de 440.810.604 de francs burundais sur 777 procès-verbaux au cours de la période de janvier à avril 2020.

Dans une conférence de presse de ce mardi 2 juin, Audace Niyonzima, commissaire général de l’OBR a expliqué que ce montant provient de différents produits saisis. Il s’agit notamment des pagnes, des téléphones, du jus et des limonades, du vin et des liqueurs, des motos, saisis pour faux et usage de faux et les sachets d’emballage.

Autre source de ce montant, dit-il, c’est le redressement sur les cas de fausses déclarations, pour minoration de quantité à l’importation, bris de scellés, détournement de transit. Ces produits dont il est question, proviennent principalement de la Tanzanie, de la RDC et de Dubaï aux Emirats Arabes Unis.

Audace Niyonzima a fait savoir que ces recettes provenant des saisies ont fortement augmenté car elles s’élevaient à plus de 360 millions de francs burundais pour la même période en 2019.

Pour lui, les actions concertées de la synergie des institutions, police, justice, renseignements et médias ont permis d’améliorer les résultats dans la lutte contre la fraude et contrebande.

Le commissaire général de l’OBR a tenu à mettre en garde contre toute violation de la loi en matière douanière et fiscale.

OBR

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 3 520 users online