EN

Politique

La coalition Amizero y’Abarundi demande un cadre de dialogue inclusif

03/12/2019 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur La coalition Amizero y’Abarundi demande un cadre de dialogue inclusif
La coalition Amizero y’Abarundi demande un cadre de dialogue inclusif
Le porte-parole de la coalition Amizero y’Abarundi demande : «Il faut un cadre de dialogue inclusif. Sinon l’on se sentirait exclus».

La coalition Amizero y’Abarundi dit ne pas être concernée par l’appel lancé par le CNARED à former une coalition électorale pour une bonne préparation des prochaines élections de 2020.

«Le CNARED recommande aux partis politiques agréés, membres de cette plateforme, à former une coalition électorale sans délai afin de mieux s’organiser et bien préparer les élections de 2020 pour les gagner», peut-on lire dans un communiqué sorti ce 1er décembre à l’issue d’une réunion tenue par cette coalition du 29 au 1 décembre à Kampala. Le CNARED appelle tous les partis politiques de l’opposition à lui ’emboiter le pas.

«Nous ne sommes pas concernés par cet appel parce qu’on nous a pas invités à participer dans ladite réunion », rétorque Tatien Sibomana, porte-parole de la coalition Amizero y’Abarundi. Malgré sa réserve, ce porte-parole salue tout de même l’idée de faire une même coalition.

D’après Tatien Sibomana, lors du 5ème round du dialogue d’Arusha entre le gouvernement burundais et l’opposition tenu le 25 octobre de l’an passé, les partis politiques de l’opposition s’étaient convenus de former un seul bloc pour les élections de 2020. Et de s’interroger pourquoi le CNARED continue de faire des réunions sans associer les autres partis politiques.

«Il faut un cadre de dialogue inclusif. Sinon l’on se sentirait exclu», fait savoir le porte-parole de la coalition Amizero y’Abarundi.

Le CNARED recommande aussi à tous les partis politiques de l’opposition de constituer un vaste rassemblement afin de rétablir la légalité, la démocratie et les acquis de l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi par la voie des urnes.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Un recensement polémique

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un recensement polémique

Il est sous les feux de critiques, accusé de tout et de son contraire. Le recensement des fonctionnaires en cours est attaqué sur le fond et la forme. Ces derniers estiment que les questions sont trop nombreuses et manquent d’objectivité. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 372 users online