Mercredi 08 décembre 2021

Économie

Élevage en stabulation permanente : craintes d’une hausse de prix du lait à Bujumbura

30/09/2021 5
Élevage en stabulation permanente : craintes d’une hausse de prix du lait à Bujumbura
Des transporteurs de lait de Buringa à Bujumbura

A quelques jours de la mise en application de la loi sur l’élevage en stabulation, dans les ménages et les boutiques, les citadins s’attendent à une flambée des prix du lait et se plaignent.

Certaines boutiques qui vendent du lait ont déjà averti leurs clients.
Une boutique du quartier INSS, zone Rohero, dans la commune de Mukaza, mairie de Bujumbura a affiché une note destinée aux clients. Un litre de lait passera de 1800 BIF à 2000 BIF dès ce 1 er octobre. Les employés disent que la décision a été prise suite à cette loi.

Certains clients qui consomment un demi-litre le matin disent que c’est trop cher. « Le lait va devenir un grand luxe », se lamentent-ils.

Des éleveurs ont averti leurs clients. Ils ne seront plus fournisseurs. Certains vont jeter l’éponge et demandent aux abonnés de se préparer en conséquence.

« L’élevage des vaches est ma plus grande passion et je passe beaucoup de temps dans mon étable à Buringa. J’ai plus de 10 vaches de race ankole. Comment vais-je les nourrir ? Je n’ai pas de propriété dans cette localité », se plaint M.J.
D’autres abonnés ont reçu des avertissements sur la hausse du du litre de lait qui va passer de 1100 BIF à 1300 BIF.

I.L, une maman d’un enfant d’un an et demi indique que c’est une grosse dépense Dans d’autres ménages, ils disent qu’ils vont opter pour l’achat du lait occasionnellement dans les boutiques. « Si nous ne pouvons pas payer la facture de lait chaque mois, nous allons l’acheter quand nous avons l’argent », indique une habitante de Ngagara.

La loi sur l’élevage en stabulation permanente a été promulguée le 4 octobre 2018 et sera en vigueur dès ce mois d’octobre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Jambo

    Bien sûr que lebovun disparaît petit à petit au Burundi sous la pression démographique.
    Il faut s’adapter.
    Mais l’élevage bovin est vital pour le pays.
    Nos dirigeants doivent copier ailleurs les méthodes qui marchent et juste les appliquer chez nous.
    Pourquoi le Rwanda exporte t il du lait?
    Plus petit et plus surpeuplé que le Burundi?

  2. Stan Siyomana

    1. « Comment vais-je les nourrir ? Je n’ai pas de propriété dans cette localité… »
    2. Mon commentaire
    Malheureusement dans le business, SOIT TU T’ADAPTES, SOIT TU DISPARAIS.
    Peut-être que dans un Burundi surpeuplé, l’élevage du petit bétail ou de la volaille pourrait être encore rentable.

  3. Gito

    Quelque chose ne marche pas.
    Un éleveur de Bugarama, Muramvya ou Mubimbi vend son lait à 600 fbu.
    Mais le litre coûte 1 300 FBU à Buja

  4. Kinyota

    « Flamblée des prix du lait « , cela n’est pas un problème, le problème serait la flambée des prix d’Amstel et Primus

    • Kanyoni

      La aussi c,est pas un problem si le Prix De l,Amstel flambe ,on va Turner vers d,autres boissons importés come le senator ,tusker et autres.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’entrée de la RDC dans l’EAC, quelles opportunités ?

Depuis son investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi s’est donné comme priorité d’axer sa politique régionale sur la coopération et l’intégration. Il s’est aussi engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et (…)

Online Users

Total 3 959 users online