Elections 2020

Elections 2020: « Le Cndd-Fdd a une mission divine de sauver le peuple burundais »

14/05/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Elections 2020: « Le Cndd-Fdd a une mission divine de sauver le peuple burundais »
Elections 2020: « Le Cndd-Fdd a une mission divine de sauver le peuple burundais »
Evariste Ndayishimiye : « Point de salut sans le Cndd-Fdd »

Lors de sa campagne de ce 13 mai dans la commune Kabezi, Evariste Ndayishimiye, candidat présidentiel du parti Cndd-Fdd, confie que personne n’empêchera ce parti à remporter les élections, car « point de salut, sans le Cndd-Fdd ».

Mercredi 13 mai, 15ème jour de la campagne électorale. Au marché de la zone Ruziba, de la commune Kabezi, province Bujumbura, les militants du parti au pouvoir par milliers, avec des sifflets, scandent les slogans du parti, en guise d’accueil des autres militants venus des autres provinces du pays.

Il est 9 h 45, sur la route menant vers le stade de la commune Kabezi, des troncs de bananiers et les drapeaux du parti sont de part et d’autre de la rue. De Ruziba au stade de Kabezi, la route est noire de monde, des militants Cndd-Fdd, de tout âge convergent vers ce stade orné aux couleurs rouge-vert-blanc de ce parti. Les plus chanceux sont à bord des gros camions de type Fuso, les autres sont à pied, hâtent le pas pour être à temps au stade afin de ne rien rater des cérémonies.

C’est vers 10 h 30 qu’Evariste Ndayishimiye, le candidat du parti Cndd-Fdd à la présidentielle de 20 mai, arrive au stade de la commune Kabezi, accompagné de son épouse.

« Tirer les burundais du précipice, notre mission divine »

Dans son discours, les événements ayant marqués le coup d’Etat manqué du 13 mai 2015 contre le président Pierre Nkurunziza, dominent. Le candidat présidentiel du ’’parti de l’aigle’’ fait une confidence : «Ce jour-là, nous avons eu le dessus, ce sera la même chose pour cette année ».

D’après lui, personne ne pourra empêcher le Cndd-Fdd, à remporter les élections de 2020 : «Qu’ils le sachent bien, nous avons une mission divine de tirer les Burundais du précipice ».
Cependant, Evariste Ndayishimiye confie que malgré cette victoire, leurs challengers, qu’il qualifie de partisans du PDC (parti démocratique chrétien) de l’époque coloniale, existent toujours.

Selon lui, ces derniers ne cessent pas de provoquer les Bagumyabanga. «Certains parmi eux ont juré de s’opposer à la victoire du Cndd-Fdd, s’il arrive à sortir gagnant».
Evariste Ndayishimiye appelle ses rivaux à laisser les Burundais élire un leader qui leur paraît digne de les gouverner. Et de leur rappeler aussi que les candidats sont en compétition, mais c’est au peuple d’élire qui va les gouverner. « La population veut quelqu’un qui leur parle de projets de développement et non ses lamentations ».

Comme projets, Evariste Ndayishimiye promet aux habitants de la commune Kabezi, de développer le secteur de la pêche et de s’assurer que toute la commune soit alimentée en électricité. Et de leur promettre aussi qu’en vue de fructifier le commerce sur le lac Tanganyika, il va construire des ports.

Point d’orgue des cérémonies marquant le 15ème jour de campagne du candidat du Cndd-Fdd à la présidentielle : un concours de danse improvisée où quelques militantes du parti, appelées au podium, rivaliseront d’adresse, de pas, en se trémoussant à perdre haleine.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 469 users online