Mardi 18 juin 2024

Politique

Le parti Sahwanya Frodebu contre le retour au monopartisme voulu par le CNDD-FDD

30/04/2024 Commentaires fermés sur Le parti Sahwanya Frodebu contre le retour au monopartisme voulu par le CNDD-FDD
Le parti Sahwanya Frodebu contre le retour au monopartisme voulu par le CNDD-FDD
Patrick Nkurunziza : « Les Burundais savent là où le parti unique les a conduits ».

Dans un communiqué du 29 avril 2024, le parti Sahwanya Frodebu a réagi à la sortie du secrétaire général CNDD-FDD selon laquelle ce ne serait pas mal si tous les Burundais adhéraient dans un seul et même parti politique. Le Frodebu se montre alors très critique vis-à-vis de toute volonté de retour au monopartisme.

« Les Burundais savent là où le parti unique les a conduits », lit-on dans le communiqué signé Patrick Nkurunziza, président du parti Sahwanya Frodebu.

Le parti de Melchior Ndadaye considère par ailleurs que le Burundi reste un pays démocratique fondé sur le multipartisme conformément à la Constitution et aux autres lois en vigueur jusqu’à ce qu’ils soient amendés. « Le parti Sahwanya Frodebu critique alors toute opinion qui a des idées de retour au monopartisme. »

Dans ce communiqué qu’Iwacu a consulté, le parti Sahwanya Frodebu fait un clin d’œil au CNDD-FDD. Il fait savoir en effet que dans une gouvernance démocratique construite sur plusieurs partis politiques, il est strictement interdit de se confondre avec les institutions du pays, encore moins le pays.

C’est une mauvaise démarche. Personne n’ignore où elle a conduit le Burundi. Il s’agit d’une démarche que le CNDD-FDD lui-même a combattue dans sa lutte pour le rétablissement de la démocratie et de la dignité des Burundais après l’assassinat du premier président démocratiquement élu. « Le pays et les institutions appartiennent au Burundais sans discrimination », conclut-il.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 209 users online