Samedi 28 janvier 2023

Archives

Manifestations devant l’ambassade de France après le vote de la résolution 2303

Plusieurs militants du parti au pouvoir et leurs sympathisants en provenance des quartiers de la ville de Bujumbura ont manifesté leur mécontentement en face de l’ambassade de France ce samedi 30 juillet.

Des manifestants chauffés à blanc devant l’ambassade de France
Des manifestants chauffés à blanc devant l’ambassade de France

L’Objectif était de désapprouver « l’initiative de Paris accusé d’être à la base de cette résolution. » Elle autorise le déploiement de 228 policiers et 200 observateurs au Burundi avec un mandat d’une année.

Plusieurs centaines de militants du Cndd-Fdd, pour la plupart en tenue de sport, ont convergé vers ’’La Place de l’Indépendance’’. Des bus, des taxi-vélos, des « tuk-tuk » et même des taxi-motos,  pourtant interdits ces derniers jours de circuler en plein centre-ville,  avaient été  mobilisés pour le transport des manifestants.

A leur tête, le maire de la ville, Freddy Mbonimpa, le sénateur Rémy Barampama ainsi qu’un représentant du ministère de l’Intérieur, Déo Ruberintwari. Des pancartes et des slogans hostiles au Rwanda et surtout à la France ont été scandés à tue-tête et à pleins décibels.: «la France a plus besoin de casques bleu que le Burundi, il y a eu plus de 100 morts à Nice en une journée», «Nous disons non à la résolution 2303 ! », «Les 228 policiers de l’ONU ne fouleront pas le sol de notre patrie, à moins que nous soyons tous morts !».  Les manifestants ont même menacé de ne plus  «parler français si la France n’arrête pas ses provocations ! », «le Burundi, ce n’est pas le Rwanda, nous n’acceptons jamais une autre ’’Opération turquoise’’!»

Plusieurs reproches ont été formulés contre Pari et l’on pouvait lire sur certaines pancartes : «La France doit savoir qu’il ne pourra pas installer un président comme en Côte d’Ivoire », «La France veut envoyer des hommes armés pour commettre un génocide comme au Rwanda», « Le Burundi ce n’est pas la Syrie ou la Libye où la France fait ce qu’elle veut»,  clamaient les manifestants.

La souveraineté nationale est brandie : «Le Burundi est un pays souverain et n’a pas besoin de ces étrangers», le Burundi serait même « prêt à envoyer une force de maintien de la paix en France comme il le fait ailleurs».

Quelques manifestants ont d’ailleurs lancé quelques mottes de terre mélangées avec un peu d’herbes contre l’ambassade de France, une insulte  dans la tradition burundaise.

Les mégaphones et autre enceintes acoustiques montés sur des camionnettes relayaient ces messages. La foule de manifestants chauffés à blanc était invitée à répéter ces slogans. Les messages livrés par les officiels comme le maire de la ville Freddy Mbonimpa et le représentant du ministère de l’Intérieur Déo Ruberintwari, n’étaient pas différents de ces slogans.

Longue vie au Maréchal Pierre Nkurunziza !

Ces manifestants remontés contre la résolution 2303 sont passés devant l’ambassade du Rwanda. Ils se sont arrêtés et ils ont entonné avec des élans patriotiques l’hymne national, ’’Burundi Bwacu’’.

Ils ont scandé quelques slogans hostiles à Kigali. Histoire de rappeler qu’il ne faut pas que les camps de réfugiés  soient  « des centres de recrutement et d’entrainement des terroristes qui attaquent le Burundi »

Des chansons en l’honneur du président Pierre Nkurunziza ont été entonnés : «Maréchal Nkurunziza, nous sommes derrière toi, vous avez notre soutien indéfectible ! », «Pierre Nkurunziza, restez au volant».

Ce sont ces slogans et ces chansons qui ont d’ailleurs rythmé cette marche-manifestation qui  s’est déroulée sous bonne escorte. Des éléments de la police, de la brigade anti-émeutes et de l’API, la brigade spéciale de protection des institutions assuraient la sécurité.

Quelques banderoles louaient d’ailleurs la bravoure et les réalisations les forces de l’ordre : «Nous félicitons les forces de défense et de sécurité pour le travail accompli».

Gerrit van Rossum, ’’le brave’’

L’ambassadeur de France au Burundi, Gerrit Van Rossum s’est présenté sur les lieux et a tenu à expliquer le bien-fondé de la résolution 2303.
L’ambassadeur de France au Burundi, Gerrit Van Rossum s’est présenté sur les lieux et a tenu à expliquer le bien-fondé de la résolution 2303.

Courageux, l’ambassadeur de France au Burundi, Gerrit Van Rossum s’est présenté sur les lieux et a tenu à expliquer le bien-fondé de la résolution 2303.

Selon lui, il y a eu incompréhension parce que cette ’’résolution aidera le Burundi à trouver une solution pacifique à la crise qu’il traverse’’. « Nous attendons la coopération du gouvernement pour sa mise en oeuvre», a-t-il souhaité.

Et de donner quelques clarifications: «Cette résolution s’adresse aux Nations unies et les policiers seront des Nations unies. Il ne s’agit pas de troupes qui viendront au Burundi. Il s’agit des observateurs policiers qui auront un effet de vérification et de rapportage des incidents qui peuvent arriver dans le pays».

A ceux qui disent que le génocide de 1994 s’est passé en présence des forces françaises, l’ambassadeur de France au Burundi demande d’arrêter de comparer la situation du Rwanda et du Burundi.

M. Gerrit Van Rossum  a été choqué par  les slogans qui disaient que c’est la France qui est plus en insécurité que le Burundi. Outré, le diplomate  a estimé que c’était indécent et ceci , d’après lui dénote  ’’un manque de sensibilité par rapport aux attentats qui peuvent survenir dans le monde entier et y compris la France’’. «Je suis désolé et je dois dire que je ne le comprends pas», a lâché  avec  amertume l’ambassadeur Gerrit Van Rossum.

Forum des lecteurs d'Iwacu

41 réactions
  1. Umurundi

    LA GÉOSTRATÉGIQUE DE LA REGION DE GRANDS LACS POUR LES NULS.

    http://www.investigaction.net/pourquoi-l'occident-ferme-les-yeux-sur-la-déstabilisation-orchestrée-par-le-Rwanda/

    J’ai vraiment pitié pour la génération future.

    A tous les patriotes bonne lecture!

  2. Jereve

    Probablement que les burundais qui soutiennent le déploiement de ces policiers et observateurs sont plus nombreux que ceux qui y sont opposés. Mais seuls ces derniers ont le droit de manifester, bien encadrés et protégés par la police et le pouvoir. Les premiers n’osent plus venir manifester car les policiers, l’armée et le pouvoir les attendraient avec des gros fusils. Il y aurait beaucoup de morts, de blessés et de prisonniers. C’est triste de penser que nous n’avons plus les mêmes droits. Voilà le nouveau visage du Burundi.

    • Maya

      @Jereve,
      S’ils sont plus nombreux, ils n’auraient pas peur des élections!

    • Papu

      @Jereve
      Tu veux aussi nous convaincre que Nkurunziza a gagné les dernières élections présidentielles parce que la majorité silencieuse ne voulait rien savoir de Lui ? Non, ton raisonnement est biaisé. L’alternance au pouvoir d’accord, mais à bas le mensonge et larmes de crocodile !!!

  3. kabwa

    @Ukuri kubisi
    Je viens de lire de nouveau le commentaire de Rugamba Rutaganzwa, je ne vois aucune insulte, aucun dénigrement et aucune déshumanisation à l’endroit de ton aimable Président ( je te mets au défi, tu n’es pas à mesure de donner aucun exemple). Il n’a fait que parler de la vérité. Elle blesse malheureusement pour toi. Par contre, tu es dénoué de toute compassion à l’égard de ton peuple: tu proposes aux gens de regagner les camps de refugiés à Mahama au Rwanda. Urucira muka so rugatwara nyoko. On ne sait pas si ça ne sera pas ton tour. Tu n’as pas honte de soutenir un régime illégal, illégitime et sanguinaire. Dieu vous attend au tournant.

  4. Fofo

    Cette résolution n’émane pas de la France plutôt la Belgique via les Wallons belges (français de le Belgique). Après l’échec de la MAPROBU, la Belgique a commandité ce travaille à sa soeur.

    • Yves Rosenbaum

      Serez-vous le suivant sur la liste à ne pas pouvoir nous en dire plus sur la Belgique ? Quelles sont leurs motivations ? Comment arrivent-ils à proposer des résolutions au Conseil de Sécurité de l’ONU alors qu’ils n’y siègent même pas (ils sont forts ces belges !) ? Pourquoi ceux qui ont versés des dizaines de millions de dollars lors des deux premières mandats de Pieter seraient-ils soudainement devenus des ennemis de la nation ? Allez-y ! Je prends un paquet de popcorn et je m’installe. Je sens que ça va être rigolo …

      • Fofo

        @Yves Rosenbaum,
        Comme si les wallons ne sont pas français! Comme si les français ne sont pas membres de l’UE! Comme si l’UE n’a pas exercé suffisamment des pressions contre notre pays en vain! Comme l’UE n’avait pas commandité le même travail à l’UA!
        Les soi-disant « aide (aider le pauvre à s’appauvrir davantage) que vous avez donnée, vous le fêtes pour l’intérêt du pays donateur! Cessez votre chantage et ce langage de mépris, le Burundi n’est pas la Libye!

  5. Maya

    [Ndlr: A ceux qui disent que le génocide de 1994 s’est passé en présence des forces françaises, l’ambassadeur de France au Burundi demande d’arrêter de comparer la situation du Rwanda et du Burundi.] pourtant le pretexte avancé par la France se réfère au Génocide rwandais!
    La France n’a pas honte à voir son rôle dans le génocide rwandais. Que faisaient ses militaires au Rwanda lors du génocide? Ceux qu’ils n’ont pas fais au Rwanda le feraient-ils au Burundi? Heureusement que les burundais n’envisagent se lancer dans cette folie!

  6. Nderagakura A.

    @ « résolution 2303 qui autorise le déploiement de 228 policiers et 200 observateurs au Burundi avec un mandat d’une année.»

    Contingent de 448 effectifs de maintien de la Paix dans un Burundi exempt de guerre, juste pourquoi faire, si ce n’est que de masquer, et pourquoi pas raviver les maux et méfaits d’une crise politique créée de toutes pièces par ceux-là mêmes qui cherchent à tout prix discréditer la démocratie réinstaurer en 2005 !!! Appliquer la résolution 2303 au Burundi, serait sans contredit donner voie à la déstabilisation totale d’une structure étatique qui commençait à prendre forme depuis son instauration par voie démocratique en 2005! Qui voudrait bien me prouvez le contraire? Le Conseil de sécurité de l’ONU ne peut prétendre connaître mieux les burundais qu’eux-mêmes et leurs besoins impériaux lorsqu’il est question surtout de débattre sur sa bonne gouvernance fondée sur un passé noir de leur histoire! Il faut qu’il révise la mise en application de la résolution 2303, car c’est une résolution qui soulève plus de questionnements/inquiétudes que d’assurance chez la Nation burundaise pour laquelle elle a été votée. On peut dire que c’est une résolution qui présente beaucoup de failles en manière de résultats escomptés compte tenu de l’objectif visé pour un mandat jusqu’ici d’un an sur un territoire souverain qui n’a jusqu’ici avalisé son adoption ni fait appel à une telle intervention. Il y a alors moyen d’envisager d’autres pistes de solutions ou formes de solution à la satisfaction de TOUS les protagonistes du conflit, puisqu’il y a des burundais qui protestent déjà contre son application au Pays. On n’assiste pas à un bras de fer entre le Conseil de sécurité de l’ONU et le Peuple burundais, mais on s’attend et espère à ce que tout se négocie et s’applique dans le respect et la dignité d’une Nation souveraine. Le Peuple burundais doit être traité au même pied d’égalité que d’autres nations souveraines tels les français de la France, les belges de la Belgique, les chinois de la Chine, les américains des États-Unis et j’en passe. Nous devons comprendre tous ici, que la «Démocratie» et la «Souveraineté» acquises par le Burundi et les burundais, doivent suivre leur cours normal avec ou sans crises politiques burundaises. Kandi barayamaze ngo «uwutema urwiwe bamutiza umuhoro ». Ikibwigwa ngaha ni icumva, bagenzi!

  7. kabwa

    @Mariya Budangwa,
    Je parie que tu ne sais le malheur qu’endurent ba Nyarucari et tu es on ne plus cynique.
    En quoi est-ce que la dernière place qu’occupe le Burundi en termes de richesse constitue une plus value pour les Nyarucari?

  8. Micombero

    Vous parlez du n’importe quoi. Nkurunziza restera au pouvoir jusqu’en 2020. Un autre Cadre du CNDD FDD viendra pour continuer a proteger le pays contre les partisans de l’empire Hima.

  9. Salmia Irikungoma

    UKURI KUBISI adutumiye kugenda kuba mu Rwanda iwabo, i Burundi niho iwacu, niba ariko avugira mu Rwanda, twumva avuga ikinyarwanda, agumeyo kuko wewe ni iwabo, twebwe tugume i Burundi iwacu, nimba ari i Burundi naho, twebwe ntitwanka abaza iwacu, ariko ntabe yaje kutwirukana mu gihugu cacu, ntazokoroherwa.

  10. Banya//Muranvya

    Le pays Burundais est devenue Independant, compare aux autres pays marionette. Reste le minorite bahima (seront encore serviteur des banyaruguru comme avant)…
    Tres rare en afrique un peuple se leve pour son pays, c’est toujours ****CONTRE SON PAYS****. JE riais des Cndd (et majorite ethnie) souvent, mais mainenant je suis impressionee. Les occidents qui s’apuye sur la minorite pour controler la region, France va s’appuye sur qui mainentant apres genocide du Rwanda?

    EFFACE LE FRANCAIS DU BURUNDI COMME RWANDA A FAIT.

    • Pascal

      Il te faut d’abord apprendre à bien écrire et bien parler le français avant de proposer ces conneries…

  11. yoya

    Ces manifestations montrent la maturité politique des autorités burundais.ces policiers onusiennes aideront le monde ce qui se passe actuellement au Burundi.c’est ce que les autorités burundais craignent.le vrai problème du Burundi n’est pas le Rwanda ou la France ,le vrai problème du Burundi est le troisième mandat

  12. Theus Nahaga

    Drôle de Burundais qui chantent Maréchal, nous voilà. On peut se demander si c’est de l’humour, la méconnaissance, l’aveuglement politique, une certaine débilité intellectuelle ou du cynisme pur et simple.
    Pour Nkurunziza et sa clique, quel que sera le temps qu’ils resteront au pouvoir à détruire le Burundi et de leurs grimaces à désespérer le peuple burundais, le jugement de l’histoire est sans appel. Comme le Maréchal justement ils seront la référence négative pour le pays. Alors, Maréchal, nous voilà, toi qui croyais que nous avions la mémoire courte.

  13. KANYANA Libérate

    Selon le CNDD FDD :
    – La France est responsable du génocide Rwandais ( voir pancarte).
    – La France est plus en insécurité que le Burundi (voir pancarte) et les Burundais aimerait donner un appui à la France contre les attentats terroristes. François Hollande et Valls coopérez avec le Burundi , Bunyoni et Nkurunziza vont vous envoyer la BAE ( Brigade Anti Emeute dirigée par Désiré Uwamahoro) pour vous aider à maîtriser la sécurité et lutter contre les attentats terroristes.
    – La France a installé un président en Afrique : ADO en Côte d’Ivoire ( voir pancarte)
    Diplomatiquement, les 3 citations sont très graves. La Manifestation a visé 3 pays : Le Rwanda (victime d’être dirigé par un régime Tutsi, ennemie créé donc du pouvoir Hutu power de Bujumbura), la Côte d’Ivoire car selon le CNDD FDD, Alassane Dramane Ouattara n’est pas le président légitime de la Côte d’Ivoire mais un Président imposé par la France et enfin le CNDD FDD charge la France comme 1er responsable du génocide Rwandais.
    Les français devrait intérioriser l’adage burundais que je rectifie en disant  » Umu DD umuvura amaso bwaca akayagukanurira ».

    • Pascal

      Bien dit!

    • Biragoye

      Excellent commentaire

  14. Mudy

    Hahahaha.Marechal Nkurunziza.Umwami….asha ico atazokwitwa nico ngira tutazi.
    Uwuramvye arabona ndakubwiye.

  15. CQJC

    Le Représentant de la France á l’ONU a bien compris que : « LA NEUTRALITÉ AIDE L’OPPRESSEUR, JAMAIS LA VICTIME. LE SILENCE ENCOURAGE LE PERSÉCUTEUR, JAMAIS LE PERSECUTÉ. » Selon Elie Wiesel (Discours de remise du prix Nobel de la Paix, 10 décembre 1986).
    MEME DANS L’OBSCURITÉ LA PLUS TERRIFIANTE SUBSISTERA TOUJOURS UNE LUMIÉRE (PV ZÉLIE). L’Ambassadeur de France au Burundi en est l’exemple parce qu’il ne manifeste pas mais il explique la décision de l’ONU aux Manifestants surchauffés par le pouvoir de Bujumbura.

  16. Kana Éric

    Un gouvernement qui dit une chose est son contraire,il y a pas le longtemps ils disaient que le genocide des tutsis rwandais était inventé par Kagame,aujourd’hui ils parlent le contraire,ils acceptent même que la zone turquoise était une catastrophe,finalement que dire….pour ce gouvernement sans mémoire…,Monsieur l’ambassadeur vous dites que vous êtes choqué par les slogans, Aime Césaire disait  » il n’y a pas dans le monde un pauvre type lynché ,un pauvre homme torturé,en qui je ne sois assassine et humilié » je trouve que être choqué par ces slogans est moins grave par rapport au calvaire que vive les burundais
    Ça fait plus de10 ans que mon peuple saigne en blanc,tués,torturés,emprisonnés,persécutés,humiliés par ce gouvernement de facto,vous comprenez Monsieur l’ambassadeur qu’avec ce discours de haine contre la France et le Rwanda on va vers le catastrophe ,s’indigner oui,mais il faut des actions concrètes,empêcher ces assassins de tuer
    JJ ROUSSEAU a dit « que les problèmes sociopolitiques sont linguistiques :quand le mauvais language achoppe la communication l’homme naturellement bon devient perverti

  17. @Ukuri KUBISE
    Continuez à cracher vos débilités abo bagiye mu makambi ubareke mugenzi. Ugumane esprit primaire comme un primate rempli de fruits de forêt. Courage abo nabo ubareke ubwo bukungu ubutsimbataze kabisa!

  18. Ukuri KUBISI

    @ Rugamba Rutaganzwa!

    Si le Burundi est pauvre, ce n’ est pas un bilan negatif de seulement Nkurunziza et son regime, mais aussi un bilan negatif de tous les Burundais , bilan negatif aussi imputable aux regimes anterieurs !!!! Si le Burundais(e)s ne veulent pas travailler et passent a longueur de journee a jouer ou parler de « politik »,  » de « genocide en cours » ou tout simplement critiquer leurs leaders , que voulez-vous que Nkurunziza fasse !!!!!! Umunsi Abarundi bose baretse kwirirwa babesha ngo baliko barakina « politiki » ari nako bahinduka imburakimazi, bagakura amaboko mu mpuzu bagakora, U Burundi buzotera imbere !!!!! Kwirirwa muririmba ngo u Rwanda rwarabasize, ruratera imbere , ubundi mukagiriza Peter Nkurunziza , inzara izobahonyora kweli !!!!!! Ahubwo icoba ciza ni uko abo bariko bashima U Rwanda n’ iterambere ryaho, nabagira inama yo kwimukira yo kuko habaye paradizo !!!!! Nimunyaruke mujye kwibera muli za camp za Mahuma (Abarundi) na za zindi zuzuyemo aba Congomani (abanyamulenge) ziba mu Rwanda ubundi muzahavanwa mujyanwa muli Canada na America !!!!!!

    • l'histoire est en marche

      None abo uhanuye ngo bagende kuba mu makambi y’impuzi niyo bagenda niho igihugu kizotera imbere? Hahaha akabi gatwengwa nk’akeza….

    • RUGAMBA RUTAGANZWA

      @Ukuri KUBISI

      Vous êtes complètement à côté de la plaque et je serai entrain de perdre mon temps si j’essayais de vous répondre car j’ai l’impression qu’on ne comprend pas la même chose et surtout qu’on n’a pas les mêmes valeurs… ! J’ai l’impression que votre quotient intellectuel ne doit pas être au-dessus de la moyenne aussi. Sinon, comment pouvez-vous ne pas voir la vérité qui est la comme le nez au milieu de la figure ? Pour vous donc si le Burundi est le pays le plus pauvre du monde, le plus affamé avec un régime qui tue ses propres citoyens, c’est de la faute des Burundais… ? Et votre Marechal dans tout ça ? Il est au volant pour faire quoi ? A ce que je sache, ses plus grandes performances se trouvent sur les terrains de football, les Eglises (ibikorane) et non dans son cabinet présidentiel. Marechal NKURUNZIZA doit d’ailleurs être malheureux depuis avril 2015 car il ne peut plus sortir s’adonner à son sport politique favori, à savoir le football… !
      Mais mon Dieu, chaque fois qu’on vous met en face votre bilan en 10 ans de pouvoir, vous vous rabattez toujours sur le passé ou donnez des arguments fallacieux qui ne convainquent personne car ne tenant pas la route… ! Cher (e) UKURI KUBISI, le bilan honteux, désastreux et catastrophique de votre Marechal au volant depuis 2005 est là. Il est déshonorant pour le parti au pouvoir… ! C’est le bilan du Gouvernement CNDD-FDD. Que le vouliez ou non, ce bilan est le vôtre et non celui des Burundais, un peuple malheureux avec un leadership politique calamiteux, le pire que notre pays ait jamais connu depuis Ntare I CAMBARANTAMA, je pense… !

      • Ukuri KUBISI

        @Rugamba Rutaganzwa,
        Ici, je tiens a te rassurer que ni Nkururunziza est « mon marechal  » ou qui que ce soit de l’ opposition comme Sinduhije, Nininahazwe or Nshimirimana serait « mon marechal ». Si mon QI est en dessous de la moyenne, bravoa toi qui as le QI superieur a celui d’ Einstein !!!!!! Et si j’ ai dit que tous les Burundais, sans exception, ont contribue et contribue a ce bilan negatif que tu attribues uniquement a Nkurunziza et sa clique, cela ne tient pas debout du tout pour les raisons suivantes :
        – Buri murundi wese wiyita « intellectuel » narecye kwiyumvisha ko ashoboye cyangwa se azi gukina « politiki », bityo barecye gukomeza guta igihe kuli za mudasobwa ( internet) no mu ma « conferences na za meetings zitagize icyo zimaze ( time is money and waste of time is waste of money).
        – A l’ instar de toi-meme qui perds tout ton temps sur l’ internet a faire des commentaires sur tout article qui sort sur ce site et celui d’ Iwacu , tu ferais mieux de t’ occuper autrement et utilement et cela ferait moins de distractions a nos compatriotes Burundais bariho bikorera uturimo twa buli musi tubatunze , haba i bujumbura cg se mu cyaro.
        – Critiquer les autres, c’ est ton droit absolu, mais souviens-toi que les autres ont aussi celui de te contredire, et c’ est cela meme la definition de la democratie et de la civilisation. Nivyo koko urashobora kuba wanga urunuka Nkurunziza n’abagize regime ye, ariko ntiwibagire ko hari n’abamukunda kandi bashigikiye intwaro ye !!!!! Ikiri ukuli ni uko « Ntawangwa na bose kandi ntawe ukundwa na bose » !!!! Ivyo ntivyagomvye kuduteranya ngo turwane , twicane kandi tuli abavukanyi. Iciza ni uko hoba amatora mugabo maze uronse insinzi agatwara ku kanyamuneza k’ abarundi bose !!!!!

    • Mthukuzi

      Vous avez oublié de mentionner ces élèves obligés de quitter les classes pr accueillir les dignitaries, ainsi que tout ce monde appelé chak fois à défendre la bande à Nkuru par de manifestations télécommandées. Le Burundi a tjrs été pauvre, mais jamais le plus pauvre. Dites-moi enfin pkoi ce peuple a soutenu le combat du CNDD. Etait-ce pour une simple substitution de bourreaux? C pas large que le pays a tjrs été pauvre qu’il faut rien faire.

  19. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Oui que Maréchal NKURUNZIZA reste au volant mais je teins à vous rappeler son bilan depuis 10 ans qu’il est au volant.

    Le Burundi a été classé en 2015 le pays le plus pauvre du monde avec 64% de sa population vivant en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 2 dollars par jour et une croissance économique de -7%; le Burundi est un des pays les plus affamés au monde; le Burundi est un des pays les plus corrompus du monde. Sous le Maréchal NKURUNZIZA, la torture, le viol comme arme politique, les enlèvements et disparitions forcées ainsi que les exécutions extrajudiciaires sont revenues massivement en force… !

    C’est avec ce bilan catastrophique et désastreux que le Maréchal NKURUNZIZA veut continuer de régner en Roi et jouir du pouvoir lui, sa famille et ses amis sans rendre compte à personne, surtout pas aux Burundais qui vont continuer de baigner dans un océan de misère dans lequel les a plongés le Maréchal et la poignée de gens qui le soutiennent… C’est inacceptable et révoltant.

    • Meurlsaut

      Au Zaïre de Mobutu(RDC actuel) le slogan c’était: »Mobutu maréchal du Zaïre à vie tumutombeli »=nous donnons à Mobutu maréchal du Zaïre un pouvoir à vie!
      Nkurunziza est donc devenu maréchal? Depuis quand? Quand on fait avaler et répéter à un peuple les mots dont il ne comprend même pas la signification cela un signe patent qu’on a atteint le degré culminant d’un pouvoir totalitaire!

    • Mariya Budangwa

      @Rugamba Rutaganzwa

      Arrêtez de te plaindre indéfiniment, si tu n’es pas content libre à toi d’aller voir ailleurs! Avec le pouvoir de Nkuru nyarucari a retrouvé sa dignité d’être Burundais.

      • Cessez de vous moquer des Nyarucari. Cynisme quand tu nous tiens!

        • Stan Siyomana

          @Biragoye: « des Nyarucari »
          1. A l’ecole d’hiver sur l’economie publique organisee par le ministere sud-africain du Tresor, le sud-africain Dr Mthuli Ncube (= Vice-President et economiste en-chef a la Banque Africaine pour le developpement-BAD) a declare le 11 juillet a Pretoria en Afrique du Sud, que pour le moment la croissance de l’economie de l’Afrique du Sud n’est ni exclusive ni inclusive, mais elle est tout simplement a zero/but simply zero growth.
          (Voir Hilary Joffe. Strong reaction to « State capture » means SA will not fall into dysfunction. http://www.bdlive.co.za, 11 July 2016).
          2. De meme au Burundi, l’economie est en chute libre et les citoyens burundais lambda/NYARUCARI en souffrent.
          3. C’est quand meme bizarre de voir une manifestation dans une capitale africaine ou l’on ne voit pas certaines composantes de la societe sont absentes: vieux, femmes, enfants.
          4. C’est quand meme bien que l’ambassadeur francais Gerrit van Rossum a montre sa bravoure en se tenant au milieu de ses manifestants pour leur donner son point de vue.

          • Je ne vois pas en quoi votre réaction est pertinente par rapport à mon commentaire. Le hors-sujet n’a plus de limite.

          • Stan Siyomana

            @Biragoye
            En fait je soutiens votre point de vue.

    • Ukuri KUBISI

      @Rugamba Rutaganzwa,

      S’ il est vrai que le Burundi vient d’ etre classe le pays le plus pauvre au monde avec une population miserable de 64% sous le seuil de la pauvrete, cela n’est pas non plus une plus value que tu donnes a ton pays quand tu denigres, insultes, vilipendes et dehumanises les plus hautes autorites de ton pays quand bien meme elles auraient ete defaiilantes. S’en prendre a eux comme s’ils etaient de simples vulgaires, de criminels , de genocidaires ,etc… reflete une haine provocatrice et releve d’ un esprit revenchard cyclique avec repercussions non attendues et non mesurables.
      S’il est du droit de chacun de critiquer ce qui ne va pas, il y a surement des limites ou des obligations a respecter quant au choix du langage a utiliser tout en faisant valoir ses revendications car, souvenons-nous de cet adage: « Qui seme le vent recolte la tempete » !!!  » L’arme la plus mortelle plus puissante que le poison, c’ est le mauvais langage »
      Georges Bush n’ etait pas aime par tous les Americains avec la terrible recession de 2007-2008 ait fait sous son second mandat jusqu’a ce qu’il a ete remplace par Barack Obama; celui-ci non plus n’a pas ete et n’est pas du tout aime par le peuple americain( y compris la majorite du Congres et du Senat), Nicholas sarkozy n’ a pas ete performant avec son unique mandat, etc… et pourtant, tous ces presidents n’ ont pas ete insultes, vilipendes et deshumanises par leurs propres peuples comme certains Burundais le font actuellement sur leur compatriote-president Nkurunziza quand bien meme il serait legitime ou illegitime !!!!

      • Stan Siyomana

        @Ukuri Kubisi
        1. Aux Etats-Unis, on essaie de mettre les meilleurs cerveaux a la tete du Department of Treasury (= ministere des finances), a la tete de la Federal Reserve Bank (= banque centrale) et dans le Board of Governors of the Fed.
        2. Le president Barack Hussein Obama visite les differents coins du pays et fait des discours sur le chomage, l’exportation des produits americains, le taux de change du dollar americain,…
        3. Chaque jour a 8:30 du matin, heure de New York, les differents rapports economiques sortent et le public et les analystes peuvent en dire ce qu’ils en pensent (Voir Calendar, United States. http://www.tradingeconomics.com).
        4. Le citoyen burundais lambda/MUNYAGIHUGU NYARUCARI devrait etre rassure que son Gouvernement est en train de faire tout ce qu’il peut POUR COMBATTRE LE CHOMAGE, LE MANQUE D’ELECTRICITE, EAU POTABLE ET AUTRES SERVICES SOCIAUX, LE MANQUE DE DEVISES ETRANGERES, ET LA CHUTE DE L’ECONOMIE NATIONALE EN GENERAL.

        • Bakari

          @Stan Siyomana
          Sait-on jamais que « le citoyen burundais lambda/MUNYAGIHUGU NYARUCARI » qu’on appelait il y a quelques années « le va nu pieds » est en train d’être rassuré; mais j’ai peur que ce qui le rassure ne rassure pas nécessairement ceux qui n’ont pas le même statut social que lui. Une chose est sure, ceux qui doivent rassurer tout ce beau monde ont encore du pain sur la planche!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 721 users online