Vendredi 19 août 2022

Politique

Amisom : Le rapatriement des 600 militaires burundais restants pour bientôt

15/03/2019 Commentaires fermés sur Amisom : Le rapatriement des 600 militaires burundais restants pour bientôt
Amisom : Le rapatriement des 600 militaires burundais restants pour bientôt
Colonel Floribert Biyereke : «Les 600 militaires burundais sont restés en Somalie pour des raisons de travail».

La décision du rapatriement de mille militaires burundais en mission de maintien de la paix en Somalie va finalement être effective. «Les 600 militaires restants sont prêts pour rentrer, vous les verrez dans peu de jours», a déclaré Colonel Floribert Biyereke, porte-parole de l’armée burundaise. C’était ce vendredi 15 mars en province de Mwaro lors d’une émission des porte-parole des institutions.

Il assure que l’exécution de la décision de l’U.A s’était révélée difficile. «Prendre une décision est une chose, la mettre en application une autre », dit-il, expliquant le retard du retour des 600 militaires par «des soucis de réorganisation des troupes».

Selon lui, pour la nécessité de la sécurité de la population somalienne, il fallait d’abord assurer un redéploiement sur les positions des troupes de l’Amisom. La Somalie avait, soutient-il, demandé de vérifier si ce rapatriement n’aurait pas des répercussions négatives sur sa sécurité. «Les 600 militaires sont donc restés sur leurs positions pour des raisons de travail, les autorités somaliennes et de l’Amisom sont au courant»

Pour rappel, la Commission paix et sécurité de l’Union Africaine a décidé que mille militaires burundais de l’Amisom soient rapatriés jusqu’au 28 février dernier. Tour à tour, l’armée, l’exécutif et le législatif ont dénoncé par la suite «une mesure injuste».  Jusqu’à la date butoir, uniquement 400 hommes avaient été rapatriés. Une opinion a parlé d’un ‘‘bras de fer’’ engagé par Bujumbura.

Plus de 5000 militaires burundais étaient, avant la décision  de la commission de l’U.A, en mission de maintien de la paix en Somalie.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Entre espoir et résilience

En attendant la manne pétrolière promise aux Burundais par le Sieur Methussela Nikobamye, alias Pasteur Habimana, un ancien rebelle reconverti en importateur de produits pétroliers avec sa compagnie « Gasen Petroleum Group Africa Limited Burundi SA », – comme lui, prononcez « ça » (…)

Online Users

Total 1 042 users online