Samedi 16 octobre 2021

International

Après l’Amisom, l’ONU s’implique dans la stabilisation de la Somalie

12/10/2021 0
Après l’Amisom, l’ONU s’implique dans la stabilisation de la Somalie
Départ de militaires burundais pour la Somalie

Suite à l’évaluation de l’engagement de l’UA en Somalie après 2021, le Conseil Paix et Sécurité de l’UA a approuvé la mise en place d’une mission de stabilisation multidimensionnelle UA-ONU en Somalie dès 2022. Les pays intéressés déploieront des composantes militaires et policières ainsi que des civils.

Une mission de stabilisation multidimensionnelle UA-ONU en Somalie sera bientôt établie pour remplacer l’Amisom après 2021. Une décision du Conseil Paix et sécurité de l’Union africaine lors de la réunion de ce 7 octobre.

Selon le rapport d’évaluation indépendant sur l’engagement de l’Union africaine en Somalie post 2021, cette mission garantirait un financement pluriannuel prévisible et durable par le biais des contributions statutaires obligatoires des Nations unies.

« Le Conseil Paix et Sécurité de l’UA est préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire en Somalie, qui a vu une résurgence inquiétante des activités d’Al Shabaab et d’autres groupes d’insurgés dans de vastes régions du pays, et qui a détourné l’attention des processus critiques de construction et de stabilisation de l’État », peut-on lire dans son communiqué sorti ce lundi 11 octobre.

Cette mission devra comprendre des composantes militaires et policières équilibrées ainsi que des civils pour assurer un engagement politique fort susceptible d’aider les autorités somaliennes à finaliser les principaux arrangements et institutions de gouvernance.

Le Conseil Paix et Sécurité demande à l’UA et à l’ONU en collaboration avec le Gouvernement fédéral de la Somalie de finaliser d’urgence le rapport conjoint sur les objectifs stratégiques, le mandat, la taille et la composition de la Mission multidimensionnelle de stabilisation de l’UA et des Nations unies en Somalie.

Pour rappel, le Burundi est le deuxième pays contributeur de troupes de l’Amisom en Somalie avec plus de cinq mille hommes de la Force de défense nationale du Burundi. Sa mission a débuté en décembre 2007.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 012 users online