Editorial

A vie

04/04/2014 Antoine Kaburahe 36

Antoine Kaburahe« La prison à vie… » Une phrase terrible. Une forme de condamnation à mort. Cette punition est réservée à de grands criminels, des assassins, des hommes que la justice veut bannir pour protéger la société.

Cette semaine, Iwacu a retracé la vie de ces 21 « criminels » condamnés à la réclusion à vie. En racontant la vie de ces prisonniers, nous voulons souligner la sévérité de leur condamnation.

Nos reporters ont trouvé non pas des assassins, endurcis par le mal, mais des jeunes mamans et des jeunes pères de famille. Des étudiants, des mécaniciens, des chômeurs… Des gens simples. Presque tous ont des origines modestes, des personnes qui essaient de survivre. En militant au sein d’un parti politique, ils rêvaient d’un changement. Ce qui est un droit dans une démocratie.

Cette condamnation a choqué l’opinion nationale et internationale. La découverte de toutes ces jeunes vies brisées n’honore pas nos juges. Un cas m’a particulièrement ému. Et montre combien la justice a été hâtive, superficielle, obnubilée par le châtiment.

Le cas d’Emmanuel Nduwabike, un jardinier, est poignant. Il avait décroché un petit job dans les environs du siège du MSD et, ce samedi, il se rendait à son travail.  Mais « il était au mauvais endroit, au mauvais moment» comme on dit. Happé par les événements, embarqué par la police, il s’est retrouvé en prison avec des militants du parti MSD. Pendant le procès, les juges ne l’ont même pas écouté.

Aujourd’hui, à Mpimba, il purge la réclusion à vie. Hébété, dépassé, il répète inlassablement à qui veut l’entendre « qu’il est jardinier et que ce samedi- là, il allait tondre du gazon à Kinanira. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

36 réactions
  1. Shaka

    @Mutu
    « ces pauvres condamnés à mort »

    Où as-tu lu qu’ils ont été condamnés à mort?

  2. Bazumvaryari

    @biragoye
    «brabra aho uravuze»

    Nimba ntavuze je te mets au défi de manifester contre le pouvoir FPR à Kigali même, kumbure wogaruka kuri iyi site avec des propos plus respectueux!

  3. biragoye

    brabra aho uravuze

  4. Bazumvaryari

    @Mthukuzi
    «A ce que je sache, manifester dans la violence n’est pas passible de perpetuité»

    Allez vous informer au Rwanda, les sanctions qui leur aurait été réservé s’ils avaient tenu la même manifestation sur son territoire contre non seulement le pouvoir Kagame mais pire encore en heurtant sa police FPR?… Alors, tout dépend de la justice avec laquelle on a affaire et le système de gouvernement en place. Pour ceux qui ne veulent pas se retrouver dans de telles situations, ils n’ont qu’à se tenir loin des manifestations du genre. Prendre les rues d’assaut au Burundi en faisant fi de sa propre sécurité, je me dis que c’est un défi des plus risqués de tous les temps. Autant alors se mettre toujours en mode de prévention que d’attendre les conséquences fâcheuses qui peuvent en résulter!…

  5. humura

    Sigaho, sigaho, erga nubwo “ville morte” atari ibintu vyiza vyogushimagza, ntiwoca uvuga uko!! On dirait k tugz mugih cukwihora? amabi yasikiy uburundi nimenshi ntawo kwifuza ko agaruka, rk ikibi citw ikibi, nayo iciza kivugw uko kiri, ubutungan bwigeng kk harigih umucamanza yahengamy wes azobibazwa! ntihakagir uwusubira gushgkira ikibi kk bituma igihugu gisubira inyuma. Horan Umukama, yonger ahoran n Burundi bwacu.Amen! Amen

  6. citoyen

    Namwe mur les anciens “Binywamaraso”. Urabona!!!!!!

  7. Jean-Pierre

    Jewe nibaza ko dutwarwa n’abantu ubwenge buri mukirenge bagenda barabuhonyanga. Mbe akakanya ubutegetsi bwababoreje baradandahigwa baribagira icabatumye baja mwishamba? Reka ndakibibutse: Babuze base nabasewabo, ababishe bababuza kubaririra n’ukubagandarira, ahubwo babasaba kubaririmba no kubatambira. Havuyemwo inkwezi y’akarongo. None ivyo bagiriwe kurizo ntwaro twagira ngo twarasezeye nivyo bariko bagirira abandi. Uyo muperezida nawe Imana asenga intwaro yiwe yica sinziko ariyo abandi basenga canke aricitwazo. Niyaba asenga nagire impuhwe, nabasasitse inzirakarengane zitagira igitigiri i Teza, Bugendana, i Buta, abagandaguye Ndadaye n’abagendanyi biwe, abacishije kubuhomba Manirumva, ababoshe abantu bakabata muruvubu, imbonerakure zirigwa zirica abo badasangiye ivyiyumviro… abo bose baridegemvya. Nibarekure abo bantu atamaraso basheshe basubire kumirimo yabo.

  8. Aaron

    Oh je m’excuse a Kaburahe namubesheye il a aussi condamne le comportement du MSD.

  9. Aaron

    @ Monsieur Kaburahe,
    Kubabonera ikigongwe turavyumva kandi twese biratubabaje kubona nkabo ba Mamans batandukanyenabana babo birababaje kandi nta numwe bitababaje. None aho guhanura kugira ngo ntihagire abasubira kurwa dans la meme erreur umengo ushaska riho kwerekana ko ababapfunze aribo bagesera . Uwubahutse agafata mpiri la polisi umengo umufatako c’etait son droit. Abantu bahanuwe no guhanurwabakanka bababwirako bariko barurira igiti kiturirwa ntaco wigeze ubavugako usa nuriko arakokeza werekana que c’est legouvernement qui a tort. Hari ho uwavuze ati kuva aho babapfungiye ubu i Bujumbura haratekanye hama ngaca nibaza ko uzi ubwenge ucaubona igituma babaciriye igihano kinini. Effectivement nkuko ubivuga igihano coco ni kirekire ico turagihuriyeko kandi twizigireko kitazoshika bashobora kurekurwavuba ntawubifuriza guherayo we will keep them in prayers. Nibaza ko bazovayo baciye ubwenge batagihendwa na les politiciens. Ntuzozeurahengamirakuri opposition gusabakoze bibi nukubivuga bakozevyiza nahonyeneukabahanura niho woba uriko urabafasha.Meme chose pourle gouvernement ugakoresha critical thinking yawe nkuko uri incabwenge.

  10. AKAMARAMAGAMBO, MUKUNDA

    Ce qui est arrivé aux 21 prisonniers du CNDD-FDD nous guette tous rappelez-vous ces paroles célèbres. Et la vérité est universelle!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Yezu ati nimube abanyakigongwe nkuko sowanyu womwijuru arumunyakigongwe, nayo nimutarekurira banewanyu, na So wanyu wo mw-ijuru ntazobarekurira. Kandi ingero mugererako abandi niyo namwe bazobagererako. Abo bana b-Imana ntaco mbona bacumuye cotuma bacibwa uwoguherayo. Mbega abagumyabanga kobirirwa buzuye mungoro yabo mukigobe atakibakoma, kuberiki bataracirwa nimisi 2 yukubugaranirayo ? Uyo Ndiyo biraboneka koyanyegewe n-umugera ntiriwe ndavuga kuko nahava nsanga ndamuciriye urubanza rutarirwo nkabo bacamanza bacu bashira intahe iyo ubutegetsi bushezi. Bitebe bitebuka Iyo hejuru izobahinyuza.

  12. ndiyo

    Kubera démocratie irenze urugero muravuga. Pendant les 40 ans uprona yatwaye ko ata n’uwarukura mukanwa? Nta mabi arenze urugero yakorwa kandi abayakora bari ba so, ba sowanyu n’incuti za mwebwe muriko mutera induru? Reka sha turazinanyi, ubu ntamwana n’ikinono, uwukoze ikosa wese arahanwa. Ntavya nkunzi kandi ntavy’amenyo.

  13. Mutu

    La question n’est pas la , pourquoi t’intéresse-tu aux ministriables alors qu’on parle de ces pauvres condamnés à mort ? Eux ne t’interesses-tu pas ? Et demande-toi donc pourquoi ce peu d’émotions

  14. Kabwa

    C’est vraiment louables de s’interesser avec compassion du sort de ces pauvres gens condamnes a des peines trop lourdes. C’est aussi tres bon par humanisme de prevenir pour que les memes causes ne causent pas les memes effets. Mais je trouve bien ces informations incompletes.
    Pourquoi ces militants sont tous d’origines modestes? Le MSD etant un parti apprecie en milieu urbain ou sont les jeunes gens des familles aisees militants dans ce parti?
    Pourquoi l’un des grands avocats que compte le Burundi, pourtant porte parole de ce parti, etait absent lors de ces afrontement qui ont aboutis aux emprisonnements?
    Et si reellement ces peines sont lourdes lesquelles correspondraient bien a l’inflaction commise?
    Vous dites “…des personnes qui essaient de survivre. En militant au sein d’un parti politique, ils rêvaient d’un changement”. Et ceux du MSD qui sont “ministrables” etaient ou? Ces pauvres “survivants”, qui n’ont aucun interet politique ont subi lo sort qui leur etaient choisi par les instances dirigeantes du MSD. Ils n’etaient la que comme des chairs- a-canon. Par ailleurs meme Sinduhije, connaissant bien Mpimba, a prefere mourir que les rejoindre la-bas car ils n’ont pas les memes destines. Eux ce sont des pions, des victimes necessaires pour la reussite d’un certain plan correspondant a une strategie elaborees par les grands absents des evenements du 8 mars.

  15. Barabona

    @Mthukuzi

    Ce n’est pas pour rien que la ville de Bujumbura a retrouvé son calme depuis la lecture de cette sentence et la suspension des activités du MSD. Même les upronistes de l’aile Nditije qui passaient toutes leurs journées dans les rues à semer du désordre ont fini par abdiquer parce qu’ils ont bien compris que liberté et prison ne rimaient finalement pas ensemble. Ainsi ne dira-t-on qu’un homme averti en vaut deux? Alors, à bon entendeur salut!…

  16. Vuvuzela

    Je ne comprends plus rien de ce qui se passe chez les princes DD. Comment travailler tres fort pour se suicider alors qu’on est au pouvoir, ufise ivyo utanga n’ivyo usigarana?

  17. Terimbere

    Reka sha ndayivuze, jeho mfise nabanyumva, haraho noronka nabamira!
    Nawe ubandanye wigira Ntibindaba!
    Haraho nawe aho uzoyivugiriza, atawuzoba akikuri hafi!

  18. totoza Saïd saleh

    Ce qui est arrivé aux 21 prisonniers du CNDD-FDD nous guette tous rappelez-vous ces paroles célèbres. Et la vérité est universelle.
    ” Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas communiste.

    Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas social-démocrate.

    Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas syndicaliste.

    Lorsqu’ils sont venus me chercher,
    il ne restait plus personne
    pour protester. »
    Martin Niemöller, Théologien allemand 1892-1984.
    Il faut s’organiser au sein des partis, au sein des associations et faire une grande campagne pour que ces prisonniers politiques, tous les prisonniers politiques soient libérés.

  19. Bu Tunge

    Qu’un aurait dit que en Afrique, la justice est comme de la viande, elle appartient aux riches (a ceux qui nous gouvernent j’ajouterais plutot). Que faut-il faire avec des magistrats comme les notres? En voulant proteger leur emploi, ces magistrats laissent de cote la vraie justice et creent des victimes! Plus vous creez des victimes, plus il y en aura encore dans le future. Gutangaza amazina y’abo ba Juges birashobora gufasha muri kazoza canke na vuba. Que faut-il faire quand la justice ne fonctionne plus?

  20. Kira Burundi

    Oya si gihe cama ville mortes ubu nicinterahamwe… ko imbonerakure zirirwa zirasara zitoteza abantu atanumwe azikorako… ikibabaje nuko 20ans après le genocide ivyo tubona mu Burundi uno munsi vyibutsa ivyabaye muri 94 mu Rwanda

  21. DUNIYA

    Aho kweli, aba magistrats ba parquet mairie bararenza.Il faut ko baba bumviriza abantu.
    hari umu magistrate yigira umukiwa rutura mis ni shetani irenze.nsinzi iyo yavuye ntawe mvuze izina aha mais bientot tuze tumushengeze.Ingene ibintu bimeze kandi turabizi.abo bantu bakora utuzi duto duto ka tondre le jardin ni abantu bakunda gusamara, kuja kuraba ikirori au lieu de travailler bagaca amahera bapatanye na ba inabuja ou ba sebuja…Punition ou sanction ni kubakata amahera bari kuba baciye uwo munsi apana kubahwahwanya…nibamurekure kabisa yitahire.vyerekana ko hariho nabandi bantu bahwahwanywa , ugasanga abo ba magistrats au lieu yokuboha uwivye baboha abibwe le monde est a l envers kabisa aho kwa arcade

  22. Giti

    Abo ba juges barateye isoni, baratukishije izina ryabo!

  23. RUGOHE

    Hagezweho ico aba “assaillants” bamwe batega ama bus ama mines.

  24. ITEKA RYACU

    C’est la justice des anciens “assaillants”. C’est ce qu’ils ont fait à leur compagnons de lutte qui avait fait l’université qui ont été massacré dans des procès bidons. Courage chers jeunes, vous n’êtes pas des criminels. Le MSD devrait nous communiquer un compte sur lequel on peut aider ces personnes accusés injustement. Vous êtes nos frères et soeurs et votre combat était noble. Le seul fait de se trouver sur l’Avenue Gasibe à 17h45 du 8 mars 2014, on devenait criminel.

  25. tik-tak

    @Terimbere: Niwabandanya uvuza induru, vyoshoboka ko nawe woshirwa kuri liste y’ abishe Ernest Manirumva… Urumva rero, hora gatoya, liste finale ibanze ihere, hama, usubire uyivuze gushika mugitondo!!!

  26. Amahoro

    Courage mes cher amis,un jour il y’aura une vrai justice!

  27. kandi

    Igihe CA BA sans echecs caraheze. Mwibagiye ko igihe arigito cane ngo abarundi bibagire za ville morte?

  28. Notre cher Président niyaba asenga bivuye k’umutima muri birya bikoraniro aho akoresha nakura abo bantu mumunyororo sinon mdabarahiye kuwo hejura abona ibibi biriko bikorwa nabategetsi bacu kandi bazovyishura umusi urizina. Denise hanura uwo mwubakanye nukuri yihanure, dusigaye duteye isoni mumakungu.

  29. Mthukuzi

    La question de savoir où est Sinduhije est un autre débat, et le droit de manifester est constitutionnel. Ceci reste vrai avec ou sans Sinduhije. Pourquoi ces provocations policières chaque fois qu’il y a manifestation? Pourquoi cette violation systématique du droit de manifester?
    Maintenant, si ces gens sont coupables de violence contre les policiers, qu’ils soiet jugés en ces termes. A ce que je sache, manifester dans la violence n’est pas passible de perpetuité.

  30. Mthukuzi

    Ce procès est une insulte pour pour tout le peuple. Et dire que le contribuable devrait continuer à se serrer la ceinture pour financer les bourses des futurs fonctionnaires est une abérration. Où est le syndicat des magistrats? Que disent les professeurs qui ont formé ces fouteurs de merde?
    Que la police se comporte en instrument de répression est une chose, mais voir les magistrats leur emboîter les pas décourage même les plus optimistes parmi nous.
    J’encourage tous ceux qui soutiennent ces pauvres de ne pas arrêter le combat, ces gens n’ont pas leur place en prison.
    Les médias aussi doivent se mobiliser comme ils l’ont fait pour Ruvakuki, l’injustice n’est pas une fatalité.Cela doit aussi être une réalité chez nous!

  31. gloomy sunday

    je n’ai qu’une chose a dire…
    on risque de creer le cercle vicieux des vengeances si on continue comme ca…
    mais bon… Nkurunziza et l'”Akagwi gapfukamye munda igihugu” savent deja qu’ils sont condamnes, soit donc que le cndd-fdd les laisse faire et se jugent automatiquement coupables de toutes les atrocites de NUMERO UNO et compagnie, soit il les empeche de nuir et perpetue la democratie..
    A bon entendeur….

  32. NDAYIBURAGIJE

    A un certain moment il faudrait que ces fantaisites, bourreaux du peuples des soi-disant procureurs et de juges sachent que le peuple ne leur pardonnera pas de leurs actes combien ignobles!

  33. Je me demande où sont allés les gens qui criaient dans les années 1990 à l’injustice, les membres du parti RPB -Nturenganywe dont notre cher porte parole du Gouvernement!!! Une injustice a remplacé une autre. Qui sauvera le Burundi? Merci Kaburahe pour votre Editorial. Prions en ce temps du Carême pour notre conversion.

  34. Nzopfamvuga

    Le pouvoir est en train de transformer des citoyens honetes d’aujourd’hui en criminels, demain, par depit, revolte….

  35. kuki

    tu ne peux pas sortir dans la rue,semer le desordre,battre des policiers et s’imaginer que le pouvoir en place(n’importe ou au monde) ne reagisse .jeunes,pere ou mere de famille…fallait y penser avant. Mais ou est donc Sindihije?!

  36. Terimbere

    Je ne sais de quoi dire, je trouve pas les mots!
    Mais au fait, quel objectif vise ce pouvoir en agissant ainsi?
    Je ne veux pas parler bcp sur ce sujet, mais il est plus que clair que ca ne tourne plus rond chez les dds!
    Car, a quoi sa sert une décision de justice visiblement injuste, et connue de tous?

    J’ai appris que c’est Gabriel Rufyiri qui est desormais le premier suspect dans le dossier Manirumva!
    Disons qu’il ne l’a pas fait seul, il etait avec un groupe! Il faut verifier si un certain Mbonimpa et un autre monsieur du nom de Pacifique ne faisaient pas partie de ce groupe!

    C’est revoltant, ridicule, primitif, agacant, insolent, manque de respect notoire envers le défunt et sa famille!

    Je pense qu’il

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 237 users online