Archives

« Une mère en détresse » fait un heureux gagnant

03-12-2012

Pour sa nouvelle « Une mère en détresse », Docile Pacifique, assistant à l’université du Burundi, a remporté samedi dernier à l’Institut Français du Burundi (IFB), le premier prix de la 4ème édition du Prix Michel Kayoya.

« Une mère en détresse », raconte timidement l’auteur de la nouvelle, est l’histoire d’une mère qui s’en va au champ avec son bébé à son dos. Absorbée par le travail et perdue dans ses pensées, cette dernière ne remarquera la disparition de son fils que peu de temps plus tard. Il a peut-être été emporté par le cours d’eau qui passe non loin de là…

Concernant le lien entre cette image et le thème d’écriture ({Que veut dire Indépendance ?}) , il estime qu’il y a « une poursuite continue de cette indépendance, à la dérive pour les uns, présente pour les autres, comme l’est pour la mère le corps introuvable de son enfant et ses traces qu’elle porte dans son cœur ». Et d’ajouter que l’enfant disparu représente l’indépendance. « On ne sait pas s’il est mort ou vivant », souligne-t-il.
Timide, il ne s’attendait pas du tout à remporter le Prix Michel Kayoya : « C’est la première fois que j’ose montrer ce que j’écris. Je ne pensais pas être meilleur que les autres. »

Quid des projets ?

Avec un grand sourire, il répond: « Des projets non, mais un projet oui. » Son envie d’écrire est de plus en plus grande. Et de conclure : « Peut-être un jour, si les moyens me le permettent j’écrirai un roman ».
Docile Pacifique, 38 ans, a pour habitude d’écrire, mais jamais il n’a pensé partager ses récits avec quiconque. C’est grâce à ses récents contacts avec l’association Sembura (structure ayant pour but l’émergence et la promotion de la littérature dans la région des Grands Lacs) et le café littéraire Samandari (collectif d’écrivains burundais) qu’il a eu vent du prix Michel Kayoya.

En plus d’une licence en langue et littérature françaises de la faculté des lettres et sciences humaines à l’Université du Burundi, il est aussi détenteur d’un master en Didactique du Français. Il occupe actuellement un poste d’assistant au sein de ce département.

Publicité