Santé

Cancer du col de l’utérus : enfin un vaccin de prévention

Cancer du col de l’utérus : enfin un vaccin de prévention

04-12-2016 Les jeunes filles peuvent pousser un ouf de soulagement. Longtemps attendu, le vaccin contre le cancer du col de l’utérus sera bientôt disponible. «Il s’agit d’un vaccin de prévention primaire contre l’infection au Human papilloma virus, la cause du cancer du col de l’utérus et non d’un vaccin de (...)
Shisha, du miel empoisonné

Shisha, du miel empoisonné

26-11-2016 Dans plusieurs bars branchés de la capitale, les clients consomment la Shisha, une pipe à eau non sans danger… Les jeunes femmes semblent être les premières conquises. Dans les bars prisés de Bujumbura, fumer de la shisha est l’exemple type de l’attitude de la personne branchée. Jeunes et adultes (...)
rapport-sexuels

Quand l’amour peut guérir…

26-11-2016 Une étude américaine fait le point sur les bienfaits d’un rapport sexuel régulier sur la santé. Un conseiller conjugal et sexuel fait une appréciation relative. Faire l’amour deux ou trois fois par semaine prévient certaines maladies, à en croire une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Wilkes, (...)
Le diabète, une priorité négligée ?

Le diabète, une priorité négligée ?

25-11-2016 Les chiffres sont alarmants et la maladie devient de plus en plus meurtrière. Pourtant, la prise en charge du diabète par les autorités sanitaires se fait attendre. En 2016, sur 430 personnes dépistées à Gahombo dans la province de Kayanza, 14 personnes avaient le diabète, soit 3.2%. Dans la (...)
« Investir dans la pulvérisation intra domiciliaire pour sauver des vies »

« Investir dans la pulvérisation intra domiciliaire pour sauver des vies »

12-11-2016 Jusqu’au 15 octobre 2016, les données officielles font état de plus de cinq millions de cas de paludisme dont 2.897 décès. Le taux de prévalence reste élevé. Rencontre avec Albert Mbonerane, responsable du Centre anti-malaria Saint François d’Assise. Quelles sont les causes de l’augmentation des cas de paludisme et (...)
Le poisson-chat pêché à l’endroit communément appelée Kumase

Ces poissons qui tuent

06-10-2016 Certains citadins consomment du poisson pêché dans des eaux polluées. Les conséquences sont très néfastes sur la santé selon les environnementalistes. Dans des zones polluées, comme à quelques mètres du port de Bujumbura, ou à l’endroit appelé communément Kumase, la pêche au tilapia (de couleur argentée), au clarias gariepinus (...)
Dithane M45, danger !

Dithane M45, danger !

21-09-2016 Des agriculteurs ou vendeurs pulvérisent la dithane M45 sur des tomates mûres. Une pratique dangereuse pour la santé. Ces derniers temps, des produits phytosani-taires sont mal utilisés et c’est dangereux », c’est le cri d’alarme de Nicolas Niko. Ce chercheur à l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (Isabu) et (...)
Les produits détruits dégagent une odeur nauséabonde

CAMEBU met en danger la santé de la population

17-09-2016 La CAMEBU est en train de brûler des médicaments périmés. Cette opération se déroule à 4km du centre de la zone Bugarama, dans un site communément appelé « Ku Musenyi ». Les habitants de la localité s’inquiètent pour leur santé. Depuis une semaine, la Centrale d’Achat de Médicaments essentiels, (...)
Des serviettes hygiéniques en forme de sous-vêtements ont été distribuées à des jeunes filles de Gatumba.

Des serviettes hygiéniques-sous-vêtements

12-09-2016 De nouvelles serviettes hygiéniques, 100% coton, ont été distribuées, ce jeudi 8 septembre, à 500 jeunes filles de Gatumba par Sacode (Santé-communauté-développement), une ONG locale qui les fabrique. Elles se nouent au niveau du bas ventre, faisant office ainsi de sous-vêtement. Un paquet contient cinq serviettes qui sont lavables (...)
Ils attendent d'être dépistés

Gitega : le diabète plus négligé dans les campagnes

01-09-2016 Moins connu et par manque de moyens financiers, le diabète décime les campagnards qui ne peuvent pas faire le dépistage et se payer les soins de santé convenables. Du 8 au 12 août, dans les enceintes de la clinique Vision santé, il n’y avait pas moyens de se frayer (...)

Publicité