http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Santé

Dithane M45, danger !

Des agriculteurs ou vendeurs pulvérisent la dithane M45 sur des tomates mûres. Une pratique dangereuse pour la santé. Ces derniers temps, des produits phytosani-taires sont mal utilisés et c’est dangereux », c’est le cri d’alarme de Nicolas Niko. Ce chercheur à l’Institut des sciences agronomiques du Burundi (Isabu) et responsable de l’unité de défense (...) Lire la suite

CAMEBU met en danger la santé de la population

La CAMEBU est en train de brûler des médicaments périmés. Cette opération se déroule à 4km du centre de la zone Bugarama, dans un site communément appelé « Ku Musenyi ». Les habitants de la localité s’inquiètent pour leur santé. Depuis une semaine, la Centrale d’Achat de Médicaments essentiels, de dispositifs médicaux et matériels (...) Lire la suite

Des serviettes hygiéniques-sous-vêtements

De nouvelles serviettes hygiéniques, 100% coton, ont été distribuées, ce jeudi 8 septembre, à 500 jeunes filles de Gatumba par Sacode (Santé-communauté-développement), une ONG locale qui les fabrique. Elles se nouent au niveau du bas ventre, faisant office ainsi de sous-vêtement. Un paquet contient cinq serviettes qui sont lavables et réutilisables pendant plusieurs années, (...) Lire la suite

Gitega : le diabète plus négligé dans les campagnes

Moins connu et par manque de moyens financiers, le diabète décime les campagnards qui ne peuvent pas faire le dépistage et se payer les soins de santé convenables. Du 8 au 12 août, dans les enceintes de la clinique Vision santé, il n’y avait pas moyens de se frayer le chemin au milieu de (...) Lire la suite

Quand se faire soigner n’est plus une priorité

Faute de moyens financiers, le nombre de patients a sensiblement diminué dans les cabinets privés en mairie de Bujumbura. Le spectacle de files interminables devant certains cabinets privés, notamment chez les ophtalmologues, appartient au passé. « Notre ophtalmologue pouvait consulter plus d’une cinquantaine de patients par jour », lâche un réceptionniste à la clinique (...) Lire la suite

Nyabihanga : don de matelas aux centres de santé de la part des natifs

Dimanche, 7 août, vingt-neuf matelas ont été octroyés à trois centres de santé de la commune Nyabihanga, province Mwaro. Il s’agit du CDS-Nyabihanga (15 matelas), CDS-Munago (6) et CDS-Gasave (8). Cette aide est une initiative de l’association Twibukane rassemblant certains natifs et amis de Nyabihanga. «Dans le cadre de la célébration de la journée (...) Lire la suite

Le choléra aux portes de la capitale Bujumbura : un mort et 20 personnes hospitalisées à Kabezi

L’épidémie de choléra s’est déclarée dans les districts sanitaires de Kabezi et Bujumbura dit rural, c’est au sud de la mairie de Bujumbura, à la lisière de la ville. La ministre de la Santé, Dr Josiane Nijimbere l’a déclaré ce mercredi 3 août lors d’une visite à l’hôpital de Kabezi. «Jusqu’aujourd’hui, 20 malades confirmés (...) Lire la suite

Lutter contre l’hépatite, une priorité

Plus de 8% de Burundais souffrent des hépatites virales (B et C), selon l’Association nationale des personnes infectées ou affectées par les hépatites virales(ANPH). C’est à l’occasion de la journée mondiale contre l’hépatite, célébrée ce jeudi 28 juillet, que le ministère de la Santé en collaboration avec l’ANPH appelle à lutter contre cette maladie (...) Lire la suite

Hôpital Militaire : une gratuité ignorée

Les affiliées de la Mutuelle, des assurances ou celles utilisant des bons de commande se plaignent de payer les soins d’accouchement. Elles semblent ne pas être au courant des conditions de la mesure de gratuité. «C’est incroyable ! J’ai payé une caution de 350.000 fbu pour que ma femme accouche par césarienne, alors que (...) Lire la suite

L’amour dans le rouge, soulagement ou danger ?

Pour certaines femmes, avoir des rapports sexuels pendant leurs règles douloureuses soulage. Gynécologues et sexologues déconseillent fortement cette pratique. « J’ai des règles très douloureuses. Faire l’amour pendant cette période est l’un des moyens qui soulage ma douleur », confie une Burundaise, la trentaine. Et d’ajouter qu’elle éprouve même du plaisir intense. Cette jeune (...) Lire la suite
Publicité