Sécurité

Muzinda : 2 militaires morts et 13 autres blessés dans un accident de roulage

Des témoins affirment que ce pick-up s'est renversé suite à un excès de vitesse

Des témoins affirment que ce pick-up s’est renversé suite à un excès de vitesse

Cet accident mortel s’est passé ce lundi 9 mai vers 7 heures du matin tout près du pont Muzazi sur la route Bujumbura-Bubanza. Ces militaires étaient à bord d’un pickup et se rendaient au camp Muzinda pour suivre des cours organisés par le CICR.

Selon des témoins, ce véhicule n’a pas pu s’arrêter au niveau d’une barrière de la police située sur ce pont. Le chauffeur a essayé de freiner mais c’était trop tard, le véhicule a fini par se renverser. Il y a eu sur le champ 2 morts et 13 blessés dont 8 grièvement.

Le porte-parole de l’armée, le Colonel gaspard Baratuza dément l’information faisant état de la mort du commandant du camp Muzinda dans cet accident. Selon lui, il n’était pas dans ce véhicule et avait même passé la nuit au camp.

  3   Vos commentaires
  1. Salmia Irikungoma

    Abo bitavye Imana ibakire iwayo, twese niyo tugana tuja, ariko harimwo muribo, abafise vyinshi barara barakora ! Bakirirwa barakora ! Harimwo bamwe, abo imitima iba irurumba, Biruka imirambi myinshi ! N’amashamba menshi ! Bariko barihutira guhabwa amategeko y’umunsi ukurikira, ibishasha bakorera mu mabanga yabo. Turabona ukurarira abanyagihugu n’igihugu vyabo, bamwe bamwe, ivyo bakora ntibigitomoye, ni babandanye bame biruka cane, iminsi ntibasige. Ariko, amahoro y’abanyagihugu bose bajejwe, ari kure nk’ukwezi. Hahiriwe abitaba Imana, bagororotse muvyo bajejwe, bihebera abarundi bose, abo baba bashikanye ukwiheba kwabo.

  2. Ngabirano Emmanuel

    Ils roulaient à tombeau ouvert de peur d’être tués comme ils le font tous les jours sur des innocents mais voilà!

  3. Emmanuel NSENGIYUMVA

    Attention nos chers amis ,les accidents de la routes veulent affirmer sa qualification de  » NOUVEAU FLÉAU MONDIAL » au Burundi ces derniers jours.Que des dispositions soient prises pour contrôler les vitesses requises pour tel engin et tel endroit comme nous l’avons depuis longtemps suggéré au niveau notre Association pour la Sécurité Routière »Aseravr’
    Que ces âmes reposent en paix et bonne guérison aux blesses.

Publicité