Économie

La peste caprine fait rage à Bugendana

16/01/2018 Chanelle Irabaruta 3

Tous les bouchers et paysans de la commune Bugendana en province de Gitega sont désemparés. Cela après la suspension temporaire, par le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, de tous les marchés de petits ruminants. Cette décision est tombée vendredi 12 janvier suite à la peste qui s’est déclarée.

Tous les marchés de chèvres fermés à Gitega et plus spécialement à Bugendana

Elle touche essentiellement les chèvres distribuées aux paysans des provinces de Gitega, Mwaro et Kirundo. C’est dans la cadre du projet LVEMP-II de la Banque mondiale.

Selon les témoignages recueillis au marché des chèvres de Bitare, tous les centres de vente ont été fermés depuis le 1 janvier. Désormais, les commerçants ne savent plus à quel saint se vouer.

Un boucher rencontré sur place, affirme ne pas savoir de quoi vivra sa famille : «C’est ce métier de boucher qui était mon seul gagne-pain». Il demande aux autorités d’y remédier vite afin de mettre un terme à ce fléau.

A ce sujet, le ministère a pris des mesures pour pallier ce problème. Entre autres, l’isolement des animaux malades des autres, l’interdiction du mouvement des petits ruminants dans les provinces affectées.

Ce n’est pas tout, il y a également suspension temporaire de tous les marchés des petits ruminants. Cela jusqu’à ce que la situation soit maîtrisée.

En outre, le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage interdit la vente et la consommation des chèvres malades ou déjà mortes.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Bugendana Ni Ikomine Nziza Kandi Izi Uburundi

  2. juju

    Mon bouc, que j’ai nomme Gacece par amour a ce dernier, est atteint par la maladie.

  3. Buntu

    @ Redaction: La maladie s’appelle Peste des Petits Ruminants (PPR). En sciences vétérinaires, si vous dites simplement “peste” ça peut porter des confusions.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Du choc de deux « feuilles de route »…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Du choc de deux « feuilles de route »…

Deux ans avant les élections générales, le compte à rebours commence. Les états- major des acteurs politiques sont à l’œuvre. Pour les uns, il faut coûte que coûte se maintenir au pouvoir, le garder jalousement, le renforcer, avec le moins (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

720 utilisateurs en ligne