Zone Abonnés

Gatumba : « Le plan ‘Safisha’ se poursuit »

15-10-2014

Dans la nuit du 13 octobre, Déo Barakekenwa, représentant du parti FNL, dans la localité de Mushasha 1, de la zone Gatumba, est tué par balles vers 21h. 

Selon sa famille, il était propriétaire d’un petit restaurant et rentrait de son travail quand ses bourreaux lui ont tiré dessus. Il a pu se sauver, mais il succombera à ses blessures avant d’atteindre son domicile.
D’après Agathon Rwasa, c’est le plan Safisha d’extermination des fidèles du parti FNL, dont il se réclame toujours président, qui se poursuit. Il rappelle que depuis 2010, des milliers de citoyens innocents sont victimes de cette barbarie.
Pour M. Rwasa, il est incompréhensif que le pouvoir se targue d’assurer la sécurité des citoyens alors que chaque jour, il y a mort d’homme. Il estime que l’assassinat de Déo Barakekenwa s’inscrit dans la série des intimidations envers les militants FNL pour les empêcher de participer aux prochaines élections. Il souligne que contre vents et marées, son parti se présentera à toutes les échéances électorales.

Publicité