http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Droits Humains

Cibitoke : incarcéré après avoir été battu par les Imbonerakure

Emmastone Ntaconayigize a été arrêté par la police après avoir été sérieusement molesté par les jeunes du parti au pouvoir. Les défenseurs des droits de l’Homme dénoncent un acte injuste au moment où l’opposition parle d’une recrudescence de l’intolérance politique.

Emmastone Ntaconayigize, alias Démocrate ©Iwacu

Emmastone Ntaconayigize, alias Démocrate ©Iwacu

Tout remonte au samedi 10 mai lors de la visite de la présidente de la ligue des femmes du parti Cndd-Fdd dans la commune de Rugombo. A ce moment, d’après une source, Emmastone Ntaconayigize alias Démocrate était dans les parages.
Selon la même source, ce jeune militant du parti de Ndadaye connu pour ses interventions hostiles au parti de l’aigle à travers les différents médias privés a été surpris en pleine route par les Imbonerakure. Ils l’ont battu à quelques mètres du lieu de la réunion du Cndd-Fdd. Selon eux, Démocrate était venu pour espionner. Faux et archifaux, rétorque plutôt un octogénaire qui avait suivi tous les mouvements : « Ce sont des actes de barbarie imputables aux jeunes du parti au pouvoir qui ont agressé sciemment un citoyen paisible qui était de passage. »

Une source mieux informée fait savoir que ce membre du Frodebu a été victime de ses positions qui ne tolèrent pas le comportement des Imbonerakure. « A maintes reprises, on cherchait à l’incriminer pour l’accuser injustement de semer le trouble. Les jeunes du parti de l’aigle ont trouvé à cette occasion le temps de lui infliger des châtiments corporels », ajoute-t-elle.
Dans la foulée d’après une source policière, un mandat a été délivré par le substitut du procureur à Cibitoke pour arrêter Emmastone Ntaconayigize. Ce dernier a été conduit manu militari au cachot de la brigade de Cibitoke dimanche 11 mai. Il a été entendu pendant plus de 2 heures avant d’être incarcéré.
Contacté, Bienvenu Ndayambaje, chef des Imbonerakure à Rugombo dit qu’il faut laisser la Justice faire son travail.

Montée de l’intolérance politique

Les partis de l’opposition réunis au sein de l’ADC- Ikibiri, à commencer par le Frodebu, parlent des actes d’intimidation dirigée à l’endroit des membres de l’opposition. « Nous n’allons pas croiser les bras. De tels actes ne seront pas tolérés », menace un des responsables du parti de Ndadaye à Cibitoke.

Du côté des défenseurs des droits de l’Homme, des tracasseries s’observent ces derniers jours à l’endroit des membres de l’opposition. Ils demandent un procès équitable à l’endroit d’Emmastone Ntaconayigize alias démocrate. Ils font un clin d’œil aux responsables des partis politiques pour éviter des affrontements susceptibles de replonger le pays dans de nouveaux cycles de violence.
Soulignons qu’Emmastone Ntaconayigize alias Démocrate a été libéré mercredi 14 mai. Son dossier a été transféré au tribunal de résidence.

  12   Vos commentaires
  1. Bukuru

    Ah bon uwo niwe Democrate umucadre wa Frodebu mu Rugombo?:ngo numunyeshuri wo muri 11eme!!!Mbe ko nama numva ari kuri buri kabizi ya sa ine yiga ryari???
    Sha uwavuze ko i Bdi dufise crise ya leaders ntiyabeshe kweli!!!uwo ngo niwe afise ivyo avuga ku buzima bwigihugu ?
    Birabagoye

    • None nkaho umugaye iki?Iyaba ari imbonerakure ntiwavuga uko hanyuma ivy’amshure yiwe je pense que jewe na wewe bitaturaba nkuko politique ou la sécurité bituraba twese.
      Si tu pense etre plus intelligent que lui montre le par des commentaires zifise ico zungura

  2. Patience

    @Kandi
    Emmastone Ntaconayigize avuga ico yiyumvira kubuzima bw’igihugu ciwe.
    Icowita ubujuju hari naho vyoba biri kuri wewe. Iyi niyo intolerance bama bariko baravuga! uwutiyumvira nkawe canke ngo ase nawe aba ari ikijuju?
    Mwirinde kuba mushinyaguza hamwe no kugaya abandi.
    Murakoze.

  3. Gushima

    Jackson biratangaj ko ubesha kandi uba mu rugombo aho vyabereye.votre article est une honte pour votre site car tu fausse sciemment l’infos.ngo bamusanz mwibarabara.vuga ko bamusavy ko ava aho hari iryo koraniro bahamukuye agaca akomeretsa akubita ibuye umukuru wimbonerakure musi yijisho ryibubamfu.un activiste des droits de l’homme yari ahari ninde ko abari dans les parages tubazi

  4. kandi

    Uwo ni we democrats mpora numva? Woah adc isigaye ifise aba cadres bakaze. Ariko araboneka ko ari umwana akuze ejo bundi atazi iyo twavuye. Ntiyigeze yumva igrenade, umugano canke I pneu ya BA sans echecs nico gituma Yama uvuga ubujuju

    • umurundi

      wewe ubiziko iki?? tubwire sha

    • Kandi,
      Uravye aho wavuye ubu ugeze he?Niwaba uri muri bake bahaze womenyera abarundi bokwishura yuko bateye imbere yoba bangahe?
      Kutavuza umupanga wariko urayaga mu gihugu cose muri 93?Urahengamye gose ncuti!
      Niwaba umusumvya imyaka numva ubwenge ataho muhuriye kuko uko biri kose arafise uburenganzira bwo kuvuga ibintu uko abibona kandi naho yoba ari muto ubu arabona za Safisha n’ibindi vyinshi biba ngira navyone uhava ivyitirira abandi.
      Noguhanura gutera ivyatsi ivyo bamukoreye n’ahandi hoho nawewe mwohura banyotewe ntugire ngo babishatse ntibongukozako abana b’intoke ngo nuko musangiye umugambwe,Ab’i Marangara ngira warumvise yuko batumviriza amategeko y’uwariwe wese.
      Ahubwo kubona uwukubiswe ariwe aca apfungwa hanyuma ngo turi n’ubutungane abarundi dusigaye turi umuti wamenyo basi.

  5. Wazabanga Concilie

    Mais, donc, la loi a peut-etre change. Quand la victime n’a pas ete severement victime, il faut ajouter ce qui restait pour la victimiser au niveau qu’il fallait. Ca marche comme ca chez nous en Afrique.

    Croyez-moi, c’est vraiment reflechi.

    Wadabanga Concilie.

  6. nijewe

    Uburundi busigaye bunuka umuntu arakubitwa,agapfungirwa ubusa ayo niyo mahoro aba dd bavuga ko yaje?

  7. Konzi neza mu cibitoke ibyo bitahaba ngo umuntu azire ivyiyumviro vyiwe?

  8. Birababaje k’umurundi wese ubona amagorwa n’amabi aba democrate bakorerwa mugihugu kirimo democratie.ukuri kuzatsinda ikinyoma

  9. Eme

    la justice à la burundaise…C’est la victime qui paye, les bourreaux, eux, n’ont pas à s’inquiéter!

Publicité