Politique

Pierre Claver Mbonimpa écroué à Mpimba

Depuis ce matin, le président de l’Aprodh, Pierre Claver Mbonimpa est au arrêts, suite aux révélations tenues sur la “présence des Imbonerakure en formation militaire en RDC.” Iwacu vous propose de vivre en direct la suite …

Cour extérieure de Mpimba : Hilaire Ndayizamba acceuille M.Mbonimpa ©Iwacu
Cour intérieure de la prison centrale de Mpimba : Hilaire Ndayizamba accueille M.Mbonimpa ©Iwacu

17h 50 : D’après Me Armel Niyongere, le président de l’Aprodh est accusé d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat : “Le ministère public nous affirme que ses allégations pourraient ternir les bonnes relations diplomatiques entre le Burundi et la RDC.” Et de demander que son client soit déféré devant le juge dans un bref délai.

17h 40 : La police pénitentiaire interdit aux gens de pénétrer dans la cour extérieure de la prison. “Mieux vaut la prison que d’être tué” dit Pacifique Nininahazwe.

17h 20 : Pierre Claver Mbonimpa entre à Mpimba.

17h 06 : M. Mbonimpa est conduit à la prison centrale de Mpimba sous bonne escorte de la police. Un long cortège de véhicules des personnes venues le soutenir accompagne les deux véhicules de la police .

16h 21 : L’audition est terminée. Une foule est amassée à la porte de sortie du parquet, attendant avec impatience la décision du substitut du procureur Salvator Ndayiziga qui l’a auditionné.

15 h 10 : Arrivée au parquet de la mairie de Bujumbura de Pacifique Nininahazwe (Focode), Vital Nshimirimana(Forsc) et Gabriel Rufyiri (Olucome). Ce dernier indique que l’opération en cours est un acte de harcèlement : « Le pouvoir veut étouffer la vérité mais cette vérité se retournera contre lui. Personne ne peut empêcher la vérité d’éclater au grand jour ».

14h 40 : Les envoyés des ambassadeurs de Belgique et de Hollande quittent les lieux.

14h 33 : Gordien Niyungeko du FOCODE et Christine Nkurunziza de la COSOME ont été refusés d’accéder à l’intérieur du parquet

14h : 03 : Les envoyés des ambassadeurs sont enfin autorisés à entrer à l’intérieur de l’immeuble du parquet.

Gordien Niyungeko du Focode et Justine Nkurunziza de la Cosome empêchés d'accéder à l'intérieur du Parquet ©Iwacu
Gordien Niyungeko du Focode et Justine Nkurunziza de la Cosome empêchés d’accéder à l’intérieur du Parquet ©Iwacu

13h 55 : Mbonimpa sort du cachot et il est présenté au procureur de la Mairie de Bujumbura. Pour le moment il est en train d’être entendu. Il est assisté de Me Armel Niyongere , de Me Antoine Nzobandora et de Me Lambert Nsabimana. Il serait poursuivi pour atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État.
Notons qu’il n y’a aucun militant des droits de l’Homme qui se trouve pour le moment au parquet. Mais on remarque la présence de beaucoup de journalistes.

13h 45 : Les hauts gradés de la police viennent de faire remise et reprise du dossier avec le procureur : « Une irrégularité flagrante, commente un avocat qui se trouve sur la place. Comment le procureur a pu signer un mandat d’amener avant d’avoir pris contact du dossier ? »

12h 25 : Arrivée de Mbonimpa au parquet de la Mairie de Bujumbura. On remarque une grande présence de policiers. Deux envoyés des ambassades , celui de Belgique et celui de Hollande sont présents.
Aussitôt arrivé au parquet, il a été conduit au cachot qui se trouve au sous-sol de l’immeuble du parquet de la Mairie de Bujumbura.

Forum des lecteurs d'Iwacu

73 réactions
  1. Muco

    Iyi ni yo mpimba nama numva bavuga? Iyi ni yo Prison nkuruy’igihugu? Ewe Burundi warakubititse!
    Nosaba mu vy’ukuri ko borekura uwo mutama. Nta caha na kimwe yakoze. Naho yoba yayikuye we ubwiwe kuri internet Atari iyo yarungikiwe nk’uko numva babivuga, ntiyari akwiriye gupfungwa ataracirwa urubanza. Yoburana yidegemvya hama icaha kimwagiriye agahanwa. Na yo ibi vyo gufata buri muntu bafunga bica bitanga iyindi nsiguro.
    Uyu munsi natangaye kubona umugenzi twigana hao muri Amerika ambaza ku vyerekeranye na Mbonimpa. Tugire akenge runtu nayo ishavu rigutwara nico wari ufise mu mufuko wibaza ngo ugiye kuronka ibirengeje. Abatware bikebuke!

  2. Terimbere

    @ Rupande
    Mwenema,
    Kubesha, niki? Niyo umuntu avuze ikitarico kandi abizi!
    Wovyemeza ko abesha? Niyaba iyo foto idahuye nivyo yariko aravuga, kuberiki udafata ko yoba yaranyereye, yarabeshwe? Sivyiza rero kumwita umubeshi!
    Kandi noneho, ari mwebwe, canke nanje, ndibaza ko PC adukurira, kumwita ayo mazina mukoresha, ntibihuye n’indero yacu ba sokuru badusigiranye!
    Nta preuve nimwe ndabona jusqu’à maintenant yerekana ko irya photo iri fake! VYEREKANE BASI!
    Jewe sindahura na rimwe na PC, naho tuzinanye narimwe nawe! Ndamuzi kurya nzi Obama, Peter, Kidumu, Hollande, Tutu, …
    Nta regime nimwe ngwanya canke ngwanira, nipfuza gusa ETAT DE DROIT DANS MA CHERE PATRIE!
    Uwugize neza, nkoma amashi, uwugize nabi, ntera ivyatsi!
    Murabeho kandi neza!

  3. Ntivyoroshe

    Je pense qu’on ne devrait pas trop tirer des conclusions à la hate parce qu’on a rien entendu au sujet des autres photos ou les noms et adresses qu’il avait aussi donné.
    Puis,en consultant le lien que tu nous proposes et si j’ai bien lu l’article ,non seulement la qualité de la photo est nettement différente des photos de 1994,puis en 1994 aucune armée africaine n’avait des uniformes d’une telle qualité puis vendredi cette photo était dans un article qui datent de 2008 et qui les qualifiés de militaires rwandais tuées en RDC si j’ai bien lu.
    Donc ne nous hatons pas de le blanchir ou de le condamner parce que des zones d’ombres persistent et seuls le temps ou des enquetes sérieuses nous permettront de connaitre la vrai vérité

  4. Kagabo

    Kimana reka kubesha nyina wa Arcade Nimubona si umututsi. Ba uvuga ivy’uzi.

    Abo batutsi nabo ni 15% ninde akeneye kubica? Iyo umuntu yishe cane yama yikanga ko abandi bashobora kumwica. Abatutsi barahoneje abahutu kuva kera none bama bikanga ngo abahutu bagomba kubakorera génocide: Batutsi nimuhumure, nta muhutu azo bica. Ni muryame agasuzi mwivugirize.
    Ahubwo abarundi mugambe ayo marementanya ya Mponimpa afatanije n’abatutsi bamwebamwe na Kagame agamije kumara abahutu.

    Abari ku butegetsi bakanure bakingire abatutsi, abahutu n’abatwa baba mu burundi. Ahandiho Kagame afadikanije n’abatutsi bari mu Rwanda bazoza bakore genocide y’abahutu bitwaje ayo marementanya ya PC Mbonimpa

  5. Kagabo

    Monsieur MANI, ce que vous dites est vraie, mais ils ne faut pas oublier que c’est ce même Mbonimpa qui retourne contre ses ex-assaillants en les accusant à tort qu’ils sont en train de préparer un génocide.
    Mettez-vous dans la place de ses ex-assaillants et dites nous comment vous alliez réagir quand Mbonimpa télécharge une photo des interahamwe et publie sur les ondes que c’est votre photo en train de préparer un génocide.

    Il ne faut pas avoir des sentiments : «Quand l’hyène est encore dans la peau de l’agneau, il est l’agneau et il ne peut pas mordre et personne ne la chasse; mais quand l’hyène ôte sa peau de l’agneau, il s’attaque à tout le monde et tout le monde cherche à l’abattre.

  6. Rupande

    Mwene wacu Terimbere, naho uriko uradyagagura Minani avuga ukuri.
    Nimba na wewe uri mubafashije PC Mbonimpa kurementanya, menya ko isi yose yamenye ko intama yabatabukanye. Vyabatekurukanye. None ko wemera ko hamwe Mbonimpa yabeshe ahandi ukabihakana!!! «Umubeshi ni umubeshi, kandi umubeshi niwe abasha»
    Uvyemera uvyanka, naho uwomugabo PC Mbonimpa azopfungurwa bizomugora kugira abantu basubire kumuha agaciro canke guha agaciro ivyo avuga canke yavuze.
    Guhunga kwo yariko arahunga ivyo reka kubiharira. Nimba yabonye ko aeroport ariyo yari kumwaranja niho yari yatoye. Niba wewe ubizi neza dusigurira ukuntu aho kwitaba police ubwiwe ngo asigura ivyi ntambara igomba gutera I Burundi yahisemwo kurungika uwumuburanira nahonyene ntabahishuke ko Mbonimba agomba kuja hanze. «Iyo bumenya umwe bwari ikindi»

    Gushigikira ikibi na wewe uriko urabikora, kuko uriko ushigikira umubeshi wongera utyoza abamufatanye itonga. Nivyo uyu mugabo Mbonimpa Abarundi twamwubaha rwose kuko yari umvuga kuri. Mugabo mugihe iyi foto yiwe igaragaje ko nawe nyene arementanya, dutegerezwa kumwiyamiriza kuko yaduhemukiye. Rero nawe wikebuke wongere ukebure Mbonimpa na begenzi be.
    Impanuro noguha, nimba uri mu bahanuye Mbonempa ngo akoreshe irya foto yo kuri internet twese twabonye kuva kera, ugende umuhanure ntaze ahirahire asubire kuremeka inteba ishushe abandi.
    Naho bokubeshera, ntuze wigere ubeshera abandi. Bigaragaye ko wabeshe usabe ikigongwe. Vyaragaragaye ko PC Mbonimpa yabeshe ubu rero Abarundi turindiriye ko asaba ikigongwe.

  7. MBARIZA

    @MINANI,
    Ego bagitwaye imyaka 10 ariko bagitwaye nabi cane..! Haraho nibaza ko muribo hoba harimwo abantu bagiye kw’ishure nkabura…! None nk’izo Mbonerakure (zigenza nk’Interahamwe) ga Minani mufise igisoda n’igipolisi muzironderera iki? Mushaka kugwanya abanyagihugu babatoye????! Nukuri muri mwebwe hatariho abazohava bahereza ubuzima bwabo i La Haye canke i Arusha kubera izo Mbonerakure zanyu ntazoza muzoshobora..! Muriko murarera isato aho bukera izobaniga…! !! Ico mutazi ni uko isi yose iriko iraraba utwo mwigira…ikumirwa…!!! Ahubwo ngira muri abihevyi nukuri…!

    Ico nobabwira ni uko muri iki kinjana tugeze mwo ari ic’imitwe n’ubwenge, ata mazuru agikora n’igikenye…! Ivyo nimwavyumva igihugu kizoba cogoroye…! Ndikebanuye…!

  8. Terimbere

    @ Minani!
    Biraboneka ko ufise umwanya wikirenga, bisa nuko uri ku kazi, ngira ni hafi y’abiyita ngo n’iwabo w’abagabo mama!
    Ariko, none ayandi ma fotos yo ko ataco muyavugako!
    Naho rirya photo ryoba atari authentique, ayandi ari aya vraie, son action reste credible!
    Ntiyoca rero afungirwa ico, kuko siwe yayafashe, yaya fabritse, n’umuntu nkawe, ashobora kwihenda!
    Uvuga ngo bamufashe ahunze?
    Mbe uwuhunga aca kuri aeroport? Ba wubaha abasomyi bivyo wandika!
    Wibaza iyo aba uwushaka guhunga, ntiyari kugira nkabandi!
    Mbonimpa, n’umugabo, niwirekere kumucapfuza, kuko ntanivyo woshobora, ntimungana!
    Kandi gerageza kwiraba muvyo ucritika abandi, urabe ko ahubwo utari ukwiye kwikebuka!
    Ubwira abandi ngo bisonere, ukita abandi ubirwarudubi?
    Ivy’amatora vyo niwinumire, iyaba mwari mufise abanywanyi bakwiye, ivyo vyose ntivyari kuba!
    Nuko kugira mutsinde mudafise abanywanyi bakwiye, hakenewe igikenye n’iterabwoba!
    Ariko iyo siyo ntwaro rusangi twumvikanye!

    Impanuro noguha mwene mama, aha sha ivyisi n’amayobera, urakunda bene banyu bose, ubipfurize vyiza, niho uzotunganirwa!
    Gushigikira ikibi canke akarenganyo, ntanyungu n’imwe bizana! Bishobora kukwongereza umwanya, ariko bikakudugiriza igiciro!
    Nayo iyo ruvuze, ntirutora, twese n’agahinda!
    Bonnes des choses!

  9. Kazivyi

    Arrête de mélanger les choux et les fleurs mon cher, traitons le dossier cas par cas?? Mwabonye ko abaremenkanya vyannse? ahubwo muritegure ko nabo bose bategendeye mukuri muvyo bakora bose baraherera mu mpimba!!! le temps de récréation est fini mes chers amis. Merci

  10. KABADUGARITSE

    Mugenzi Komera! Jewe ntavyo nshoboye ni naco gitumye ndabituma abo bahera kumpera aho guhera kuntango. Kuko bobo ndabona ko hari ico bansumvya kandi basumbije abandi!

  11. Mutima

    À chaque élection on nous sert la même soupe : “puvoir en déperdition”, “peur de perdre les élections”. Cela fera bientôt 10 ans. À un momemt donné le disque devient rayé. Je serais curieux de savoir comment ces partis d’opposition effaceront un écart de presque 40% pour pouvoir gagner contre le CNDD-FDD. Il y en a qui vont dire que les élections de 2010 ont été truquées et fraudées. Eh bien! J’ai de mauvaises nouvelles pour vous…

    Ils n’ont pas encore mis au jour “l’ingéniosité” que le CNDD-FDD a utilisée pour truquer et frauder les élections. Et par conséquent, le CNDD-FDD peut encore le refaire… Ça c’était ironique au cas où vous ne l’auriez pas détecté… À moins que vous ayez des solutions miracles (des mirales pas catoliques!), vous risquez de risquer (!) de recommencer à parler de “puvoir en déperdition” en 2019, 2024,… et encore… et encore!…

  12. MINANI

    Wibagiye ko bamufashe agiye kwurira indenge ahunze nka Sinduhije Yahya Alexis? Iyo aba ataco yiyagiriza yagomba guhungira iki?

  13. MINANI

    Nimba ari ico wita réfléxion wari ukwiye gufata dictionnaire ukabanza ugasoma sens ya verbe réfléchir vyogufasha!

  14. MINANI

    Ariko naho woba umwemera ni ukwemera ko yakoze amakosa mukuzana amafoto yakuye kuri internet avuga ngo ni imbonerakure. Naje nahora ndamwemera nkuko kwawe ariko ubu ivyo avuga ngiye kuvyitondera! Ni iki cemeza ko aribwo bwa mbere yari abeshe? Ashobora kuba n’ubundi yahora abesha ahubwo atari bwafatwe!
    N’umugenzi canke umuvukanyi akoze ikosa ni ukwemeza ko ari ikosa, ntikibuza kubandanya umukunda!

  15. MINANI

    Wibagiye kumubwira ko Nditije Charles ingorane za Uprona zose zamutseko ko ari umuhutu. Uvuze ukuri kabisa umuntu agishira imbere ubwoko mungorane u Burundi bufise muri iki gihe ni ukuvuga ko ukwiyumvira kwiwe kugarukira hagufi cane

  16. MINANI

    Igihugu kibananira bagitwaye imyaka 10? Ahubwo hageze aho baki maîtrisa! Kira noneho twabonye ko namwe mugomba kugishikira mukoresheje amarementanya mufashijwe na société civile. Mwese muri co kimwe nabo naho mwogishikira ntaho twoba tuvuye ntaho twoba dusubiye!

  17. MINANI

    Mwavuga ukwo muri 2010 hanyuma impfupfu nimwe mwayitahiye. Na ubu muragaba kuko société civile yabasha amarementanya yaraye ihinyutse. Abanyagihugu bake mwari mufise namwe bahakwa kubava inyuma mudahinduye ingendo yo gucafuza igihugu cacu

  18. MINANI

    Aho uriko uta umwanya wawe kuko twese twabonye ko nawe nyene akoresha irementanya cokimwe n’abandi. Niwe wenyene ukiri inyuma y’ababeshi. Twebwe abanyagihugu tuvuga duti uwo wese akora amarementanya, aba muri reta canke société civile, afashwe ni ahanwe kuko agomba kuburabuza abanyagihugu

  19. MANI

    Bimwe mu biranga Intwaro iri en déperdition : kwica no gufungira abantu ubusa.

  20. MANI

    J’ai été locataire de MPIMBA de 1997 à 2006. J’ai donc connu PC MBONIMPA non pas parce qu’il était prisonnier, mais parce qu’il était défenseur des prisonniers. Quand il entrait à MPIMBA, les premiers à s’agglutiner sur cet homme de la société civile étaient … ceux qui étaient accusés d’avoir été des “assaillants” les membres du cndd-fdd, ceux-là qui seront plus tard les maîtres du Pouvoir. Et voilà, les mêmes individus se “servant” de la machine broyeuse appelée “Justice”, viennent de le conduire à MPIMBA. Cela s’appelle INGRATITUDE. Oh Seigneur, quel diable anime ces dds au pouvoir qui torpillent MBONIMPA pour ses révélations ?
    Qu’à cela ne tienne, un conseil pour cet homme : avuge nka wa Wundi abwira abamushize ku musalaba ati : Mana barekurire ntibazi ico bakora.

  21. Wazabanga Concilie

    Abavanga amoko n’ibikorwa mugihugu barihenda. Ko ndumututsikazi nkaba nkomesheje abatutsi?

  22. kimeneke

    Ubu leta imate gutanganza ingwano hamwe nabanyagihugu kuko Mponimpa nijisho ryacu. Bravo les dd mukwisamburirarako haze hagere muri 2015 atabuye rigihagaze hejuru yirindi mugihugu
    Félicitation

  23. Uwarugwanye

    Ibi vyose n’ubwoba gusa bwa CNDD-FDD bwo gutinya impfupfu ya 2015. Nico gituma mubona bakinda bagaramye bakavuga n’aya muhe ngo ziranyazwe. Imbonerakure jewe ntaco nozihisha, urwishe interahamwe ngaho hakurya y’akanyaru nirwo ruzirindiriye ndabarahiye.
    Mutama Mbonimpa nabe arapowa kuko nta gukora utaruhuka. None Mpimba nubwa mbere ayinjiye ga yemwe ku karenganyo? Erega ntimwibagire ko ibihangange vyari vyipfuje kumucira urwa Ernest MANIRUMVA mugabo biratinya kuko amaso n’amatwi abibona yabaye menshi. Vyaratinye ko babipima amaraso na ADN mugabo birahumba, umunsi ni umunsi.

  24. nzigirabarya

    Je crois que ce Monsieur doit être puni d’une façon exemplaire. Vouloir troubler sciemment la paix dans un pays qui a longtemps souffert des nombreuses guerres est INNACCEPTABLE.
    Personne n’ignore que arya ma foto yerekana sont des rwandais du FPR et non des Burundais.
    http://www.madagate.com/politique-madagascar/dossier/4049-rwanda-le-genocide-20-ans-deja-1994-2014-par-madagatecom.html
    Pour qui travail ce mec ???? tuzobamenya tuuuu !!!!

  25. komera

    Ndabira nawe uwo muntu yiyita Avenir!! Amaze gushimira ubutungane kandi atarubanza ruraburanwa. None ashimye iki?
    Umuhisi Masitura yahora akunda gutwara igihuna mw´ikoti akaja harya bita kuri Grand Bureau iyo aba ministres bahejeje kuriza idarapo. Yumvise ko zigira zihindure imirisho, akaca ababarira ngo ngiki camotse. Ubu ntizigiye guhindura imirisho, mugabo hari ikintu yakunda kuvuga ku bategetsi: Sous-dévelopement mental, canke érosion intellectuelle ou mentale.
    Umengo ivyo yavuga UbU nivyo bihari witegereje ibiba UbU mu Burundi.

  26. komera

    Kabadugaritse, mbe wewe niwaba ushobora gukora neza kurusha iyo Société civile yubu, ntiwotugirira izo enquêtes ziyo myaka uvuga? Kandi woba ufashije cane, niwaba ukunda igihugu kndi udatamikwa ijambo.

  27. MBARIZA

    Un pouvoir aux abois…, complètement dépassé par les événements….! Igihugu si icana kizobananira mukibona..! Mr MBONIMPA peut être tranquille et bien tranquille. Il sortira très rapidement de prison sous les pressions de toutes parts auxquelles un pouvoir aussi faible que celui des Généraux CNDD-FDD ne pourra pas résister…! Après la libération sans condition de Mr Alexis SINDUHIJE, en dépit de l’insistance de ces mêmes Généraux de l’extrader à Bujumbura, après le bras de fer perdu avec les Etudiants de l’UB, après tant d’humiliations, ce pouvoir doit s’apprêter à recevoir une gifle, une autre humiliation de plus…..avec l’incarcération (sur base d’une parodie de justice aux ordres de la police présidentielle) et la libération rapide de Mr MBONIMPA. Le ridicule ne tue pas..!

  28. Uwarugwanye

    Monsieur Richard, tu es trop nerveux quand tu écris. Tu sembles avoir une dent contre Agathon RWASA que tu accuses de tous les maux. Ta haine contre ce leader politique et la société civile n’est pas à démontrer. Une question à te poser: qui a empêché les services de l’Etat d’enquêter sur ces FNL du Congo? Il y a un certain NZARABU qui est mort après avoir livré au public des informations dignes de foi. Aurais-tu eu le courage de te renseigner sur comment cet homme a quitté MPIMBA pour se retrouver mort plusieurs mois après, plus précisement à la frontière du Congo? Je te laisse répondre si tu veux.

  29. lecteur14

    Mbonimpa agité mû mpimba bimutuma alors akazi kiwe neza kuko acamenya ingene bigenda mumabohero nkuko biri mubikirwa vya Aprodeh.c’est une opportunité pour s’informer

  30. lecteur14

    Pour la première fois il y’a quelqu’un qui réfléchit. Bravo Mugabo

  31. lecteur14

    ” bravo à la justice burundaise …” quelle justice ? A ma connaissance il y’a encore eu de procès. Emprisonner quelqu’un avant son procès c’est ça ce que tu appelle la justice ?

  32. lecteur14

    La société civile n’a jamais été en bon entete avec les régimes qui ont précédé celui des DD, donc je comprends pas quand tu dis qu’ils sont nostalgique du passé ! Ils ont toujours dénoncé ce qui ne va pas bien dans le pays ils continueront même tjrs

  33. kimana

    Mwebwe muzana ivy’amoko ngo abatutsi nibo babata mu rudubi mwarasizwe n’ibihe. Peter nyina wiwe si umututsikazi, uwo Arcade Nimubona yirirwa arapfunga abantu nyina si umututsikazi, Edouard Nduwimana yirirwa aracurika abantu si umututsi, Adolphe yirirwa arica abahutu si umuhutu. Ni kwaba ari uko abo wise abahutu bahendwa boba batagira ubwenge bukwiye. Ivyo rero vy’amoko bireke kuko nta shingiro na rimwe bifise kandi kuva na kera ni abantu bameze nk’uko kwawe bamye bavyitwaza bagaca basuka abandi bakaja narwo ngo hariho urwanko hagati y’amoko. Urazi aba DD b’abatutsi bahari?urazi aba DD b’ibihangange bafise ba nyina b’abatutsikazi? Urazi ba DD b’ibihangange bafise abagore b’abatustikazi? Bafise ba sebukwe, baramu na bamukazi babo b’abatusti?

  34. Terimbere

    Mbonimpa, un des rares compatriotes que je respecte bcp, et dont le pays a tant besoin!
    Je trouve ses dernières actions trop risquant et j’ai trop peur car rarement une situation pareille se termine d’une manière humaine!
    J’admire son courage et je le plie de garder la raison!
    Qu’il soit arrêté, injustement je pense, pour moi ce n’est pas grave, car libre au Burundi aujourd’hui, son espérance de vie se compterait pas en semaines!
    Cette situation n’existe nulle part au monde, c’est surement explosif!
    Dans quel pays au monde pouvez-vous trouver des hauts responsables d’un Etat se mêlant dans des actes de telle grandeur, et qu’un citoyen ordinaire parvienne à faire de telles déclarations en direct à la radio la plus écoutée, et penser qu’il peut continuer à vaquer à ses occupations ordinaires!!
    Et bien notre monde est fou!

  35. Avenir

    Ce qui se passe maintenant c’est la suite de ce que Alexis avait commencé. Il a échoué à provoquer une guerre avec les émeutes, le même groupe cherche maintenant d’autres moyens d’où les agissements de Mbonimpa. Ils ne d’autres objectifs que de détruire la nation. Si vous avez copris, ils se comportent comme un gouvernement dans un gouvernement. Ils ont un service des renseignements… Qu’ils dénoncent les dérives du pouvoir, tout le monde est d’accord mais qu’ils utilisent le mensonge pour attiser la haine et la division dans un pays qui a tant souffert et dont les plaies ne sont pas encore fermées, c’est non et non.

  36. KABADUGARITSE

    Ahubwo igikwiye nyene ni uguhasha ivyo bigwarudubi bikurikira nk’intama. Ariko na “banzojiyobiri” nabo nyene barakwiye kwikubita agashi canke bakagakubitwa!!!

  37. KABADUGARITSE

    Mugenzi Richard wavuga nuko gusa utavura.

    Et j’ajouterais ce qui suit. Pourquoi ces “illustres” représentants de la société civile et défenseurs des droits humains ne font pas un petit pas en arrière afin d’enquêter et nous éclairer sur ce qui s’est passé au cours des deux dernières décennies et ce à partir de la nuit du 21 octobre 1993!!!

  38. Richard

    Je pense que la société civile burundaise est partiale. Depuis 2010 se trouvent au Congo des jeunes FNL alliés à RWASA pour une rébellion insensée mais personne n’a fait aucune enquête pour dénoncer cette rébellion qui a massacré des innocents à GIHANGA. La RPA n’a jamais fait aucune enquête sur cette rébellion et ses objectifs. RWASA et ses acolytes sont présentés par cette société civile avec média interposés comme le messie du Burundi en mettant de côté tout ce qu’il a fait comme actes ignobles avant et après les élections de 2010. Tout burundais connait actuellement les orientations de cette fameuse société civile nostalgique du passée et partisane de l’opposition même armée. Tout chemin mène à Rome et toute voie est utile pour décrocher un financement d’un bailleur même vendre son propre pays. Je n’ai jamais entendu ce fameux MBONIMPA faire des enquêtes et publier des photo des FNL au Congo ni dénoncer leurs embuscades. La RPA nous parle des camps d’entrainement des supposés IMBONERAKURE et démobilisés FDD mais jamais de la position des rebelles FNL, donc deux poids deux mesures. Toute personne qui écoute la position des membres de la société civile, des média peut tirer sa conclusion et l’absence de neutralité est flagrante. On nous jugera de nos actes, un certain Vital NSHIMIRIMANA porte le matin la casquette d’avocat de l’UPRONA et le soir d’acteur de la société civile, quelle incompatibilité. Toutes ces interventions sont partiales penchant toujours sur son ethnie ou de sa classe politique dont il est avocat. Il y a bientôt quatre ans que les FNL sont au Congo mais on a jamais vu ce MBONIMPA présenté leurs photo. Un certain Pacifique NININAHAZWE se montre toujours comme un connaisseur de tout (un certain KABIZI) au lieu de prendre un thème qu’il maîtrise parfaitement. Tout le monde sait actuellement que la société civile est un lobby pour s’enrichir et la richesse aussi inexpliquée de ses acteurs est un secret de polichinelle.
    Qu’on nous trompe plus, l’homme agit toujours là où est son intérêt et pas d’intérêt, pas d’action.
    Avec des exemples que je viens d’énumérer ci-haut, Il faut arrêter de nous présenter les membres de la société civile comme des héros. Ils ont des intérêts matériaux à défendre.

  39. Aristide

    Bravo à la justice Burundaise. Elle ne doit pas se laisser intimider par ces opposants politique maladroits qui se cachent bien souvent derrière des prétendus ” societes civiles” bidons. Cette supposé “societe civile” ne represente et ne defend aucun citoyen du burundi, elle est plutot une branche politique de la coalition des parties d’opposition (adc-ikibiri). Mr. Mbonimpa n’est ni journaliste ni enqueteur pour reveler de telles revelations. Il n’est pas tolérable pour un pays quelconque d’accepter de tels propos sans preuves tangibles et sans fondement crédible. Il est clair que ce que ce Monsieur fait va dans la lignée des nombreuses revelations de ces derniers mois qui ne visent qu’a destabliser le pouvoir et à le salir pour que les elections de 2015 n’aient pas de credibilité. Declencher des fausses rumeurs sans preuves pour troubler la paix dans un pays qui a longtemps souffert des nombreuses guerres est INNACCEPTABLE. La justice devra faire de cet homme un cas de jurisprudence pour que quiconque sera tenté de propager de tels amalgames soit puni de facon exemplaire . Cela n’a pas sa place et le Burundi n’a pas besoin que l’on ternise son image à l’international de cette facon, et il faut savoir que ce genres de rumeurs a beaucoup d’incidences sur la situation economique du pays et que cela fait fuir les investisseurs étrangers dont le pays a absolument besoin pour se relever economiquement et se developper. CA DOIT CESSER !!!

  40. Bisaganya Concilie

    Ntaco murabona! Mpakanya gusa.

  41. Uwubizi

    Aho guhangayikishwa no guteza imbere igihugu, abategetsi bacu barajwe ishinga no gupfunga abababwira ibitagenda neza. Raba abandi ikiri mu migambi ni ukugwiza amahinguriro mu gihugu cose kugira bahe akazi urwaruka rwabo aho kurutegeka kwitegurira kwica abanyagihugu. Ego kweri ibihugu birasa ariko bikagira ababirongoye batandukanye!!!
    http://www.igihe.com/ubukungu/ishoramali/article/buri-karere-kagiye-kubakwamo

  42. Bamire

    Sha Burundi wewe ndumva ukiri inyuma cane gose buvuga wiyegeranije. Womenya ayo mutama Mbonimpa yazize muri 1993 wokwiyegeranya ukavuga make! ivyo vyubwoko ushaka kuzana ubu ntibigifashe kuko abahutu hagati yabo n’abatutsi hagati yabo bose ntibacumvikana kubera inda zabo gusa. aho rero ushaka gushika ubu urahumba vyararengeranye hakora ukuri ntakindi nayo amoko ntibigifashe na Peter nyina n’umututsikazi! azomushirahe none rukamvye ko mbona washushe gose? Vuga nkumushingantahe ashaka kwubaka igihugu camwibarutse adaharanira inyungu zubwoko kuko ubwoko ntibuzimangana!!!

  43. Kayondi jean

    Umuntu wese akunda igihugu ,akakigwanira aba yahenzwe n,abatutsi ,ewe Burundi waranizwe n,amacakubiri ,ubu ibiriko biraba n,abatutsi bahenda abahutu,ubuho ,aba uriko uravugira bahejeje gutanga ubutaka bw,igihugu kuba Tanzania hama uzovuga ko ara batutsi ,nibo banapfunze rajhabu,nibo bariko barica abantu bakabata mu rusizi,

  44. mugabo

    Iyo site nayibonye, mugabo la photo imaze igihe kuri internet birashoboka ko les services secrtes burundais boba batanze amahera kuri gestionaire w’irya site kugira bayimadikeko, kuko usomye irya article ya Genocide, hari ama caricature, hamwe n’ama photo en noir sur blanc.
    Il faut faire plus d’investigation kugira tumenye ko le journal en question itabishize uno munsi!!!
    Hanyuma none ko badabeshuza ko hari abavyuye, ko batabeshuza ko hari imbonerakure muri KONGO
    Oya imvura aho yagwiriye harageze ko ihita.

  45. James Mahoro

    Tout compte fait nous les burundais on aiment se tirer dans le pied heeee cela demontre que un peu de sagesse seulement nous ramenera a une maturite pour vivre ensemble et arreter de nous chinanner comme disent les canadiens…
    Please mes frères on est au courant que parmis les burundais today… nos frères ne peuvent pas s’ offrir deux repas par jours mais…mais pas la majorite… 70 pourcent qui est surement victive de vos manigances qui nous amenent loin et cela s;arrete au du bout de nez….

    Que celui qui a le gout d;amour pour sa patrie soit attentif…marcher vers l; avant car .ennemis continue a trucquer le chemain de l;avenir

    soyons fort pour combattre cette maladie …qui n;a meme pas d’avinir parmis nous…

    James Mahoro

  46. Burundi

    Ahumbwo Uburundi bumaze gutera intambwe ikomeye muri démocratie. hobaye hambera ho ku ntwaro ya Buyoya, Bagaza, Mbompa akaba agihagaze ? Principe ngo uwushaka gushikira ubugomba atuma akagomba, yarazezwe mutama Mbonimpa. baraguhenze abatutsi ntibapfyina. genda mu mpimba biguhe akanaya ko kuzirikana kuko watacafuje Uburundi bikwiye hamwe na ba shobuja. ico bikoze ubu baradora nawe uri mw’ibuye. Sous d’autres cieux, oser publier des photos pareils ntibomenye n’irengero. Mbega ko igisoda kigiraira entraînement aho gishatse, Mbega ko mu bihugu vyose service des renseignements zigishiriza aho zishatse abo zikeneye wewe ivyo ubisinzikaye kw’iki? Wigize leta muri leta? Société civile musigaye mufise services de renseignement au nom de quel principe? Seul le gouvernement la latitude des renseignements officiellement.

  47. Auguparadiso

    Jewe iriya foto narayiboneye igihe c’ingwano yo muri congo mu myaka iheze na cane cane bandikaho yuko Kagame amarishije abana bu Rwanda. None ihindutse gute imbonerakure ziciwe i congo? Iyo ngwano yabereye muyihe village entre qui et qui? Muraduhe umuco. Les gens qui ont suivi de près ou de loin la guerre de m23, ont déjà fait connaissance de cette photo qui sont réellement des militaires rwandais tués par des FARDC sur le sol congolais. Mbonimpa rero narondere uburyo yosigura aho yayikuye sinon arisqua plus de 30 ans à mpimba. Merci

  48. Hérode

    De quel magistrat suprême veux-tu parler? Celui visible en chair ou l’ Invisible? Si tu parles de Dieu, ce qui arrive à PC Mbonimpa peut bel et bien s’ inscrire dans sa volonté pour que la vérité éclate au grand jour et que la situation change au Burundi pour le bonheur de tout le peuple, les méchants et les bons. Ne vous inquiétez pas au sujet de ce qui arrive à ce juste Mbonimpa, il sera une véritable occasion de chute pour les tirants qui gouvernent le Burundi. L’ histoire immédiate nous donnera certainement raison.

  49. ESAIE

    Malheur aux magistrats injustes: ESAIE 10, Ver. 1-4
    Malheur à ceux qui pronnoncent des ordonnances iniques, et à ceux qui transcrivent des arrêts injustes, pour refuser justice aux pauvres, et ravir leur droit aux malheureux de mon peuple, pour faire des veuves leur proie et des orphelins leur butin !
    Que ferez-vous au jour du châtiment, et de la ruine qui du loin fondra sur vous ?
    Vers qui fuirez-vous pour chercher pour avoir du secours, et où laisserez-vous votre gloire ?
    Les uns seront courbés parmis les captifs, les autres tomberont parmis les morts….

  50. MINANI

    MBONIMPA P C boshaka bakamureka kuko yaguye mu rudubi. En effet, niwe MUHUTU wenyene yari akomeye muri société civile ikorana na ADC-Ikibiri. Bamushira imbere rero kugirango berekane ko atari ikibazo c’ubwoko kuko société civile y’i Burundi biravugwa ko ari aba anciens JRR na SANS ECHES hamwe n’abakukuruke ba UPRONA bagwanya intwaro bita à tort ko ari iy’abahutu. Birazwi neza ko birya yavuga vyose vyaba vyateguriwe ahandi we bamushira imbere kubera izuru gusa kugira ngo bereke amakungu ko société civile ari bose.
    Irya photo rero bayimuhaye co kimwe n’ibindi bama bamubwira atarivyo, umushingantahe MBONIMPA kubera afise ubushisozi buciriye hagufi, aca agwa mu rudubi. Nukuri ntiyabigize abishaka biraboneka mugihe avuze uwamuhaye arya ma photos agatanga na adresses ziwe (ariko naryo ni irementanya kuko Monusco c’est une personne morale) ategerezwa kuvuga une personne physique Nom et prénom. On l’a dupé ivyo vyose ni aba bimuhaye babirementanya siwe. La preuve ni uko abonye bishushe yari yihungiye bakamufatira kuri aéroport. yari yabonye ko habavye.
    En tout cas, vyerekanye encore ko aba journalistes badategerezwa kwinyegeza inyuma ya “PROTECTION DES SOURCES DE L’INFORMATION”. kuko bigiye kumugaragaro ko harimwo amarementanya, KIRAMVU agasubira kuvuga ngo inkuru afitiye ivyemezo, azabe abifise sinon arasubira kumusaga nawe nyene “TOLERANCE ZERO AUX RUMEURS”. Ubu aba journalistes n’aba membres ba société civile ntibagiye kworoherwa kuko mbonimpa agiye kuba icitwazo c’uko uwuvuze ikintu azotegerezwa kuzana preuves sinon bazomupfunga!!!
    Mwitonde bagenzi!!!!

  51. MINANI

    Ba wisonera sha. Aha haza kuvugira abantu barezwe ntihavugira abantu bafise imvugo nka iyo yawe!

  52. Vyukuri

    Monsieur Mbonimpa est condamnable à tes yeux. Qu’en est-il des gens qui ont illégalement vendu un avion de l’Etat ou de ceux qui pillent les deniers de l’Etat sans être inquiétés. Par ces actions déplacées, le pouvoir est simplement entrain de “se tirer une balle dans le pied”. A cette allure, les bailleurs ( dont la Belgique et la Hollande) finiront par abandonner le Burundi et je ne me doute pas de ceux qui vont souffrir: le bas peuple évidemment! Et dire que la diaspora qui crie “au secours!” salit le pays….. Pffff…. Give me a break! Sous d’autres cieux, un citoyen qui révèle des information de cette nature est remercié et la police/justice mènent des enquêtes pour établir la réalité et les responsabilités pour enfin punir! Que la police nous dise qui est cet expert indépendant qui a déclaré la photo truquée! Une analyse indépendante est nécessaire dans une situation pareille. La police ne peut faire une accusation de faux et être le dernier juge de cette fausseté !

    Eh ben, on est au Royaume du Tambour qui est devient de plus en plus le Pays de l’Aigle!

  53. YAKO

    – Le dossier a été mal instruit concernant ces IMBONERAKURE en RDC/
    – Il fallait d’abord convoquer KAZUNGU et faire un procès verbal de confrontation avec sieur MBONIMPA.
    -Une autre irrégularité de procédure c’est que le mandat d’amener a été émis alors que le prévenu MBONIMPA n’a pas refusé de comparaitre devant l’OMP car il a été représenté par son avocat conseil, et cela montre à suffisance que le plan de l’emprisonner avait été bien préparé avant
    -En plus de cela, comment se fait-il qu’un agent de la documentation procéder à l’exécution d’un mandat d’amener ? Sur quel ordre? Est ce Adolphe NSHIMIRIMANA s’est substitué aux officiers du ministère public, à ce niveau, notre justice a besoin d’une réforme très approfondie pour corriger ces erreurs, et les magistrats burundais ternissent l’image du pays car ils ne prennent pas des décisions par leurs conviction mais par les injonctions venant des pseudo officiers du cndd fdd et cela est très dangereux pour l’avenir de la justice burundaise corrompu du pied à la tête.

  54. irankuda jackson

    abanyagihugu turagowe na societe civile uruhigi rurayishikiriye nyarucari nawe??

  55. tijos

    Twereke izindi photo none?
    Ejo kuntwaro ya ba porona benshi bariko bahohoterwa, ubu haramukiwe abandi, ejo naho azoba ari abandi, mbere benshi bazova muri mwebwe muriko mwiha iryinyo ngo nafungwe.
    Ninde yibuka rajabu ngo mbe gahanga wishwe niki?
    nanje nti Mbe rajabu washitse ngaho gute?

    ruriye abandi tubibagiye.

  56. Mthukuzi

    Ziba wewe nyabuna udafise argument!

  57. KanuraRwaruka

    Abahanura abo bantu ngo koresha :
    – i carata ya Genocide en preparation
    – ya armement des milices
    – ya le Congo ngo ni vache à lait , ngo abazungu bacha babasigikira, barihenda
    Nababishoboye ne croient plus que cette une bonne idée et s’entretuent à petit feu.
    Abashaka gutwara nibarabe imigambwe ifise akazoza bayijemwo, sinon …
    Ces montages commencent à nous dégouter.

  58. Mutu

    Kazibee

  59. Rupande

    Uruhigi rwahindutse. Twari tumenyereye Reta ya DD ariyo irementanya, none na Société civile isigaye irementanya?

    None nimba abo biyita abagwanira abanyagihugu canke abagwanira agateka k’abapfunzwe basigaye barementanya kugira abandi ngo bapfungwe, tuvahe tukaja he?

  60. lecteur14

    Pourquoi vous vous concentrez sur la photo où on ne peut pas distinguer les visages? Il a donné d’autres photos, des sons, des noms mais on en dit rien à propos.
    On connais la musique et Mbonimpa savait le risque de son travail.

  61. Burundi Amahoro

    Et oui, on aura tout vu sous le régime de Nkurunziza! Mbonimpa à Mpiba, ça me rappelle le régime Micombero début des années 70, emprisonnements et assassinats! Le régime Bagaza, emprisonnements à tort et à travers, et celui de Buyoya fin des années 80, disparitions, assassinats! J’ai la trouille!!!

  62. Uwarugwanye

    Qu’il se repose pour recharger ses batteries. Mpimba est devenu un centre de repos pour les vrais combattants de la liberté. Sinon on avait pensé à lui infliger la condamnation de Manirumva Ernest. Ils ont eu peur. La lutte continue.

  63. Burundi Amahoro

    Ceux qui traitent Mbonimpa de criminel à cause de la photo publiée vont très loin. Si c’est réellement la photo qu’il a donné comme preuve, il faudrait voir si c’est une erreur voulue ou si ce n’est qu’une manipulation. Et en plus pourquoi se concentrer que sur cette fameuse photo alors qu’il a donné d’autres pistes qu’on pourrait exploiter. Dommage, quand est-ce que la justice burundaise ne dépendra plus de l’exécutif ?

  64. Uwarugwanye

    Où est passé notre magistrat suprême? C’est lui l’Alpha et l’Oméga de ces feuilletons sales. Le procureur Arcade nous joue de la farce. Il oublie que ces diplomates présents devant ses bureaux financent la police et la justice à une grande hauteur. Que demain nos généraux n’aillent pas dire que quelqu’un salit l’image du Burundi. Ils font eux-mêmes honte à la nation en s’ingérant dans le fonctionnement des instances judiciaires.

  65. Mugamba

    KUMEZA KUTUBERA IJISHO N’UGUTWI!!!!

  66. Burundi Amahoro

    Enfin une parenthèse, nimundabire iyi nyifato yaba polisi bacu! Ni grave, mbega ntibabigisha kuba kuri garde à vous?

  67. Burundi

    Jusque que quand allez vous, d’une part massacrer les gens et d’autre part vendre les cadavres dans cette région des grands lacs d”Afrique?

  68. Mthukuzi

    Mais bien sûr que ce M. a commis un crime!
    Se cacher derrière le parapluie de societe civile pour destabiliser son pays est très condamnable à mes yeux.
    On sait maintenat que ces fameuses photos sont de vraies-fausses, place maintenant à l’application de la loi. Que ceci soit un cas d’ecole pour tous ceux qui ne rêvent que de destabiliser le pays quitte à trahir la confiance de tout peuple.

  69. Kazivyi

    Iryo remenkanya ryanyu aho ryabere!! Raba abo bose bavuga ko bari muri société civile baracurikiye imitwe kuko ikinyoma caguye ahasashe. Iminsi y’igisuma yama iharuye, Ubwo bubeshi bwanyu twabuhivye, muraronderera ahandi.

  70. Musitanteri

    Il est franchement difficile de comprendre ce qui se passe réellement chez-nous.
    Si ce militant de la société civile dispose d’informations qui peuvent éclairer la police et le parquet dans leur recherche de la vérité et nous préserver le pire, au lieu d’exploiter ses données, on opte pour l’écrouer!
    Est-ce que on veut réellement connaitre la vérité ou on veut tout simplement faire disparaitre toutes les preuves qui ne manqueraient pas sans doute de charger certaines personnalités?
    Qui vivra verra dans ce beau pays que nous sommes malheureusement entrain de déchirer!

  71. INGOMA

    Continuer à suivre cette question qui hante tous les Burundais!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Des pourparlers entre le Rwanda et l’Ouganda devraient avoir lieu ce vendredi  21 février à un poste de leur frontière commune. Ils font suite à d’autres initiés dès le début de ce mois. C’est le cas de la rencontre de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 642 users online