Opinions

Ce jour-là, le 28 novembre 1966 : adieu la monarchie, vive la République !

02/12/2013 Léandre Sikuyavuga 51
Michel Micombero ©dr
Michel Micombero ©dr

« Je déclare déchu le roi Ntare V. » C’est ainsi que le jeune capitaine Michel Micombero, annonce la fin de la monarchie, il y a exactement 47 ans. Alors Premier ministre, ministre de la Défense et de la Fonction publique, Micombero renverse un système vieux de plus de 4 siècles, et instaure la République. Aussitôt, il dissout le gouvernement, désigne Arthémon Simbananiye comme procureur général de la République, nomme des gouverneurs militaires et crée un Conseil national de la révolution (CNR).

Les accusations de Micombero contre le jeune roi Ntare V sont nombreuses. Entre autres : Tentative de provoquer la mutinerie au sein des forces armées, népotisme et corruption, recrutement des mercenaires pour faire couler le sang de ses militaires. D’après le nouvel homme fort, les forces armées ont déjà refoulé l’avant-garde des mercenaires. Et de poursuivre : « Mais d’autres sont en route appelés par Mwambutsa et Ntare, nous en avons la certitude grâce aux documents saisis par nos services de renseignements. » D’après Micombero, la patrie est trahie, l’armée est déshonorée. D’où un appel à défense du pays : « Frères combattants, l’heure du grand combat est arrivée. Armée, officiers, soldats et caporaux, n’abandonnez pas la cause noble que vous devez toujours défendre ! »

Composition du Conseil national de la révolution (CNR) : Capitaine Michel Micombero, Commandant Sylvère Sota, Commandant Martin Ndayahoze, Capitaine Zacharie Harerimana, Commandant Gabriel Ndikumana, Commandant André Ntahonsigaye, Major Albert Shibura, Capitaine Damien Nkoripfa, Capitaine Marcien Burasekuye, Commandant Jérôme Sinduhije.

Jeunesse, si tu savais …

A 19 ans, le jeune prince héritier, Charles Ndizeye avait posé un acte grave. Le 8 juillet 1966, il avait détrôné son père Mwambutsa IV : « En ma qualité d’héritier du trône, il est de mon devoir d’assumer aujourd’hui tous les pouvoirs et les fonctions de Chef de l’Etat et ce, dans l’intérêt de nos institutions. » Il mettait ainsi un terme à la légitimité d’un système qui venait de régner plus de quatre siècles. Un régime qui avait ses règles, ses rituels, sa façon de gouverner.

La royauté désormais démystifiée, la porte pour son démantèlement était ouverte. Selon un membre de la famille royale, Micombero et sa clique ont profité de la jeunesse et de la « naïveté » du prince pour l’induire en erreur. En déposant son père, sur les conseils de Micombero, le jeune prince signait en fait la fin de la royauté…

Forum des lecteurs d'Iwacu

51 réactions
  1. nahimana

    Abami bari bazi leur responsabilité bari bafis’indero. Bategurwa bakivuka.

  2. Ndimaso Parfaite

    Gakiza iyo wanse umuntu ntibisigura ko aca yankwa na bose !

  3. muti

    A la fin de la lecture je me dis qu’il fallait faire un papier sur la monarchie et les ganwa, puis la première république et Micombero associé a 1972. Sinon Vous mélangez bcp de sujets.

  4. nahimana

    Voilå la veritė

  5. nahimana

    Micombero ntiyakuye abami, abakuye abami n’abagabo baciy’ubwenge urabisoma mu gitabu canditswe na Manirakiza Marc fin de la monarchie. Nibo bashizeho Micombero kugira babuzeko amalaso aseseka. Abarundi barakunda umwami, batinye rėaction y ‘abarundi, c ętait une idėe sage en même temps une erreure.

  6. nahimana

    Pauvres enfants alors qu’ils sont innocents

  7. nahimana

    Yacubesha ntagihugu yakunda iyagikunda ntiyari kusesa amalaso yab’Imana yamuhaye ng’abungabunge. Le pėre de la nation protège les peuples pas tuer les peuples.

  8. nahimana

    Birumvikanako atac’uzi

  9. nahimana

    We muramugurira ikitabo de la vie de Mandela. Lui měme ne ntazi icari

  10. nahimana

    Barundi benewacu nitwifate mu maso twiyibutse impanuro za Rwagasore, na Mandela, uko dushishikara kuryana bitetereza Afrika yacu, abazungu bakitwengera kubona ingene abirabure twirigwa turasubiranamwo.

  11. nahimana

    Yac’uvug’IBIJUJU muri monarchies zose z’isi niko bigenda. Niwaba utovyumva subira mw’ishule kwiga histoire

  12. nahimana

    Umugabo agiye yakoz iciza isi yose iramuririra. : Mandela, Rwagasore, Lumumba, Sankara, Nyerere.

  13. Tuvugukuri

    @Gakiza
    Mn cher la ksk tu me di ga basha!Esk o moin ta ete a l ecole?si oui on t a jamais appri k lorsk klk1 n a jamais ete condamne par la justice il est tout a fait interdi de l accuse koi k ca soi!et tu di ngo “tuze turavuga nkabize”!La je croi ke toi meme tu serai parmi ceux-la..Hama ico nokubwira nuko mn commentaire la je l ai fai apres avoir lu cke tu disai a Twikebuke komme koi il parlait d bien de Feu President et tu lui envoyai kumuhayagiza mubiwe!Donk toi o6 je le repete Genda umuvuge nabi Iwawe no mubo musangiye ivyiyumviro!

  14. Gakiza

    @Tuvugukuri
    «Nawe uragenda umuvuge nabi mubawe n’iwawe!!»

    Si parler des génocides et tueries contre le hutu opérés par Michel Micombero en 1972 équivaut vraisemblablement à «kumuvuga nabi», je pense que plus des 3/4 de la population burundaise, moi même y compris, ainsi que les auteurs des écrits sur cet acte fatidique, auraient déjà été jugés et condamnés pour diffamation à l’encontre même de cet ex-président du Burundi Feu Micombero. Donc, kuvuga ukuri k’umuntu ne veut jamais dire kumuvuga nabi. Par contre, il y a des gens qui sont parfois blessés, offusqués, troublés voire même scandalisés par la vérité, la nuance est de mise cependant! Tuze turavuga nk’abize iyo mvugo yo mu kinyegero tuyibiveko. Hitler yaramaze abantu et l’a assumé, none ni kuki mubikwepa quand vient le tour de Micombero?

  15. Tuvugukuri

    Nawe uragenda umuvuge nabi mubawe niwawe!!

  16. MAYUGI

    Un peu bien dit. Mais on diraient que certain hutu font l’oeuf quand on leur dit que c’est eux qui ont ouvert la boîte de Pandor.

  17. Venant

    1. L’homme du 28 Novembre 1966 a déjà effectué son passage, c’est-à-dire le passage de l’éphémère vie terrestre à la vie dans l’au-delà. Dans le commun des mortels, nous appelons mort ce qui devrait être pris pour un passage entre deux vies.

    2. Dans l’au-delà, cet homme est-il mort définitivement? En d’autres termes serait-il en enfer? Seul Dieu le sait. Dans ce cas, ça serait dommage pour lui et nous ne pouvons rien faire pour lui. En revanche, il se pourrait qu’il ait déjà gagné le paradis. Dans ce cas, ça serait tant mieux pour lui et nous devrions, en tant que chrétiens, nous en réjouir. Nous pourrions aussi être rassurés car là où il est, il prie pour tous les compatriotes. Il se pourrait aussi que temporairement son âme soit encore au purgatoire pour que ses flammes la purifient des scories qui l’enveloppent encore. Dans cette hypothèse, tout chrétien devrait être interpellé pour prier en vue de la libération rapide de son âme. N’oublions jamais cette communion qui nous lie en permanence avec les âmes du purgatoire et les saints déjà parvenus au paradis.

    3. Avons-nous le droit de juger cet homme? A mon avis, non car le jugement humain qui ne se base que sur les apparences est toujours biaisé. Seul Dieu peut juger un homme car lui a la faculté de sonder les coeurs et les reins. Nos hommeneries ne servent à rien du tout!

    4. Si nous voulons savoir l’héritage que l’homme du 28 Novembre 1966 a légué au Burundi, laissons les historiens faire leur travail objectivement.

  18. Mugunza

    @Dirizio
    Uti Umwami ntiyanyaga aBahima? Ivyo nivyo ariko yarabanyitse urabaza ababa hafi ya Bisoro vya Mwaro aho bita “Mukinyika”. Uze ubaze iyo iryo zina ryavuye nivyabereye muriyo ntara kera yabamwo umuryango umwe w’aBahima!

    Ubundi bwo histoire ya Jabwe ya Ntwari yanyikiye mugitanga birashoboka ariko Cambarantama yoba yavuye mu Buyogoma hafi ya Nkoma…

  19. tanazi

    @ DIRIZIO:

    Urakoze DIRIZO. Ubu nibaza ko hageze ko Abarundi twoja hamwe tukubaka u-Burundi bumwe. Ababutse igihugu bahabwe iteka n’icubahiro, ata bwoko umuryango canke intara turinze kuraba. Abakoze nabi bakiriho nabo basabe ikigongwe igihugu cose. Kuko ntaho tuzoshirana. Abanyapolitike nabo b’ubu ntibishinge kugwa mu ma bassesses y’aba kera. Baragaba baba abatwara canke abiyita ngo ni opposition ntibadusubize mw’ihumbi. Barahitanana bagende kwiga neza ivya politike mu yandi makungu bamenye ingene bagira réclamation mu rupfasoni, abandi nabo bamenye ingene babishurana urupfasoni. Kuko icishe u-Burundi, murazi ko ari réclamation-répression vyaca bisuka igihugu mu ma-génocides.

  20. nwari

    Ndagushigikiye kiretse ko tutagira umusi wo kumwibuka nayahandi yari umugabo ubushitse akunda igi hugu ciwe

  21. DIRIZIO

    @TANAZI
    Abami b’i Burundi ntibari abahima, Abahima batwara muri Royaume de Karagwe et Buha, Gusa Inamabuye yari umwamikazi w’umwami Ruhinda (umuhima) . Les avantages abahima bari bafise à l’époque de la monarchie zishobora kuba zaruta izo abahutu bari bafise. Abahima umwami carazira ko abanyaga, n’abo ntibaja kumufukamira ngo abagabire inka, noneho nibo bari bafise nyishi. Iyo “Histoire faussée” nayo uvuga urandika igitabo gishasha uvuge ivyo wabwiwe tuvyumve. MICOMBERO Michel nawe uvuga ko botahukana aruhukiye aho yavukiye i Murambi mu Rutovu, à 100 m de la Route Nationale qui va vers la Source du Nil. Pour GAHUTU Remy nawe kumutahukana vyokorwa na Famille yiwe (/ ou le FNL) kuko ntamabanga officiel yari ajejwe mu Gihugu. Ica mwishe naco benshi baravuga ko coba gifitaniye isano nicahitanye l’ancien Ministre de l’intérieur Nyandwi ou l’Ex secretaire permanant au mini santé Norbert Biritanya, mugabo ntavyo nokwemeza ntabizi wotohoza.

  22. Gushima

    Micombero est est le plus mauvais president de l’histoire du burundi faible en bcp de choses mais fort quand il s’agissait de tuer les hutu.qu’a-t-il fait de special pour marquer son passage a la tete du burundi?rien qu’exterminer les hutu raison pour laquelle sa progenuture n’a pas besoin de se faire connaitre

  23. Banziziki

    Mr/Mme Twikebuke, iyobavuze le génocide hutu de 1972 minutieusemnt planifié et opéré par Micombero et son armée, ne vient pas mélanger cela avec les victimes tutsis des mercenaires mulelistes c’est des dossiers différents. Et ce qui est malheureux nuko abishe abo batutsi uvuga sibo Micombero yishe. Wewe yahitanije abahutu ku misozi, imihana n’ama quartiers yose mu Gihugu kurya utwara inka n’impene muri abattoir, et je donne ma main et ma tête à couper niba mbeshe. Abo atashoboye kwicira mu Mpimba, yabicira mu ma prisons à l’intérieur du Pays ou chez eux canke bahunga, de véritables machines à compression humaine. Mbwira combien de tutsi mubo uvuga uzi i 72 bapfiriye harya ku Mpimba canke bishwe n’igisoda ca Micombero? La part de responsabilité est bien claire. Reka tureke kuja kure, ubu hoho turi en 2013 et non en 1972, maze umbarire wewe nabo mufatanije ivyiyumviro, ce qui se passerait à l’ère où nous sommes, si Nkurunziza en tant que Président hutu du Burundi, assassinerait les tutsis du Burundi ngo nuko un groupuscule de tutsis ou une infime partisans upronistes tutsi s’insurgent contre lui et le pouvoir Cndd-Fdd? Pensez-vous que les survivants tutsis le lui pardonneraient? Et dites-moi ce que les hutus victimes de ce coup bas d’un président hutu en diraient? Que c’est bon et qu’il faut répéter le même geste à chaque fois que les tutsis s’insurgent contre lui? Ce serait fou ça! Donc, abahutu babandanye bapfa au détriment du maintien du pouvoir hutu de Nkurunziza et de ses DDs, c’est aberrant malgré que arivyo vyibonekeje chez les tutsi burundais durant le règne des régimes anti-hutu upronistes d’antan mwaheza ngo abahutu barabamaze alors que vous sacrifiez les vôtre pour que le pouvoir Uproniste tutsi temporise si au moins vous êtes conscient que ce n’était que pour peu de temps. None ubu ko ata batutsi n’abahutu bariko barapfa comme au temps des régimes upronistes, pourtant nabari barahunze barasubijwe mu twabo. Mbega abatutsi biyumvira nkawe babona abahutu mw’iki? Des ignorants, des imbéciles, des débiles ou quoi? Raba déjà la modification de la Constitution ce qu’elle est en train de produire chez les tutsis en particulier, et dites-moi s’il était question que Nkurunziza et les DDs hutus babacishako urusase, baïonnette harya ku Mpimba et dans les prisons à l’intérieur du Pays, ce qui se passerait? La communauté tutsie yoca ivuga ngo non, les DDs ne nous ont rien fait, ce n’était qu’une simple oppression contre des insurgés politiques tutsis badashaka modification ya Constitution qui veut favoriser les pouvoirs hutus? Mon oeil!…
    Kuvuga siko kuyamara, mugabo tumenye ko ikibi Micombero yakoreye abahutu kitazohanagurika na rimwe que vous le vouliez ou non. Il est mort mais ses actes ignobles lui survivront à jamais. Ntiwokwica abanyagihugu isinzi ataco bagutwaye ngo ushireko n’umwana w’umwami Charles Ndizeye ngo ugende comme ça, nawe(Micombero) vyaramuhumiye apfira hanze iyo yarungitse abahutu n’abaganwa, abandi abasanga iyo yabarungitse mu kuzimu. iyo adaca mu nzira zihuma aba yicaranye na ses compères présidents harya mu Kigobe mais Dieu ne lui a pas donné cette chance, et gare à ses acolytes ou à ceux qui voudront lui emboîter le pas! Abanyagihugu sugupfa kugandagura, nukubasonera toutes ethnies et classes sociales confondues!

  24. Gakiza

    @Twikebuke
    «Umbabarire cane, abantu bapfuye kuva i bururi, makamba, bujumbura, gitega, ngozi, ruyigi, rutana, Igihugu cose boba bahuriye he n’ubushurashuzi uvuga hano. Ba munuma iyo mutagira ivyo muvuga.»

    Si ubushurashuzi gusa vyemeza ko yari indiscipliné, shirako nuko yari n’imboregwa hors pair, vyumvikana ko dans son cerveau il y avait quelque chose qui n’était pas bien vissée aussi. Mbwira ingene yoba yarakomeye mu mutwe, un président umukuru w’Igihugu militaire haut gradé en plus, akaja kugandagura abanyagihugu isinzi ngo nuko basangiye ubwoko «hutu» avec une infime d’insurgés politiques qu’il était en passant capable de contenir, mater, maîtriser avec son Armée nationale, yaheza ngo ni Sebarundi! Echec sur toute la ligne mon cher, je te dis! Uramuhayagiriza mu nzu iwawe canke mubo musangiye ivyiyumviro mugabo umenye ko hari abatutsi n’ubu qui ne le pardonneront jamais, et ma grand-mère Uwineza Mariya en fait partie!…

  25. tanazi

    Nakuze numva Micombero bamwita “Micomibi”. Sinamenya igituma. Maze kuja mw’ishure naho numva bamwita “Mitsembanyi”. Je n’ai compris le terme qu’après 1994 avec le génocide au Rwanda, aho bita ihonyabwoko itsembatsemba canke itsembabwoko.

  26. tanazi

    Akaririmbo mugenzi si Histoire. None ni kubera iki abami bakumira abahima ko wumva bari basangiye umuryango? Ni kubera iki Micombero atubuye ubwenge ba Mwambutsa na Karoli kugira bagitwarire hamwe neza ko wumva bari basangiye ubuhima?. Nosaba abandika ko boreka gusuka ama- sentiments kuri internet. Ahubwo uri n’ico azi nyaco ku Burundi niwe yogira ico ashikirije kugira abakiri bato eka mbere n’abakuze (bonse ikinyoma ca “Histoire du Burundi faussée” n’abo ntiriwe ndavuga) bamenye kahise k’igihugu catwibarutse. Ikindi naco, mbega Micombero yishwe n’iki? yahambwe hehe? Ni yaba atahambwe mu Burundi, nagomba nsabe wa mugwi ujejejwe “Vérité et Réconciliation” mu guhugu ko bomutahana agashinguranwa iteka mu gihugu c’amavukiro. Na Remy Gahutu bakamurondera iyo yaguye bakamuzana. Ni abana b’u-Burundi. Nibaza ko batanditse nka Mwambutsa ko badakeneye kugaruka i Burundi. Navyo ibibi canke ivyiza yakoze, ubutegetsi umuntu aronse yarahavye abukoresha nk’impabe nyene. N’abandi batware iyo batavyitondeye ngo bahanuze ntibabura kugwa mu mitego nk’iyo Micombero yaguyemwo agatamwo n’u-Burundi.

  27. kireko2013

    Uratwenza wewe usoma bujumbura.be hanyuma ukubahuka ukavyandika ngaha, iyi ntwaro ntayo niyumvamwo ariko hariho ibintu umuntu yandika bitagira umutwe n’amaguru.

    Nta wushimisha bose Ivyo Nyakubahwa Gén Michel Micombero Maza Meza yakoze vyiza birazwi. Iyo hataba abo ba officiers tuba twara safishijwe bikwiye, ya républika y’izuba iba ihangamye.Abarokotse mu ntara za Bururi na Rumongé, Nyanza Lac barumva ivyo mvuga.

  28. ma

    Qui sait ce que la famille Micombero est devenue surtout sa progeniture ? J’ai l’impression que ses enfants ne se font pas voir. Pourquoi ? A lire les commentaires faits sur cet homme du 28 novembre 1966 et surtout la suite de sa prise de pouvoir, la famille a raison de marcher dans l’ombre, loin des regards des burundais. Micombero a laissé un très mauvais nom.

  29. Kaminuza

    Républika yakuyeho “Ikizira”…tout a été démystifié, banalisé. On on ne quitte pas 4è siècle de stabilité institutionnelle sans en payer un prix fort! Le retour à la maturité politique n’est pas pour aujourd’hui, on devra y travailler pendant encore quelques décennies!

  30. DIRIZIO

    @kAYONDI
    Jewe ndi Umurundi ashima ukugene Micombero yakuye intwaro ya Bami agashiraho République. Document zose Peter asinya haba handitse République du Burundi, le problème wewe ufise ni uko ari Micombero yayishinze akaba kandi yarabujije ko abahutu bagira Révolution à la Rwandaise. Baravuga ko yakunda agacupa (kandi yagatanga) kandi yakunda abagore igikuru ni uko yahagarariye Uburundi igihe Mulele ifadikanije n’ingabo za Mpasha Celeus zatera Uburundi. C’est un digne fils du pays né à Rutovu (Bururi) qui renversa grâce à l’appui populaire la monarchie décadente qui a avait été fondé par Ntare Rushatsi Cambarantara né à Gashinyira en commune Matana (Bururi) , Fils de Jabwe et qui a installé le palais royal à Muramvya.
    Hama kuvuga ko hazoba igihe umuhima azoba atajambo afise mu Burundi aho ngira si vuba, Kuko benshi barize kandi bakora ibintu bitari bike biteza imbere igihugu. Womenya ko na Mushiki wa Ntare Rushatsi Cambarantama, S.A.R la reine mère Inamabuye était la femme du Roi Hima Ruhinda. Nibaza ko umaze kwumva akaririmbo karyoshe cane kitwa Ngoma ya Ruhinda…..

  31. Coldman'Zi

    Chers compatriotes, NI NDE?
    Suggestion à l’endroit de Mr. Kaburahe Antoine ainsi qu’à ses collègues d’IWACU-BURUNDI
    Edition excéptionnelle: VACHE LAITIERE/INKA IKAMWA
    1. Buyoya Pierre avec son armée Tutsi=”Ntega – Marangara : la rupture (un numéro expectionnel
    d’Iwacu)” éditorial d’Antoine Kaburahe
    2. Agathon Rwasa=”Rwasa, avec ou sans l’ADC …” éditorial d’Antoine Kaburahe
    3. Michel Micombero=”Ce jour-là, le 28 novembre 1966 : adieu la monarchie, vive la République !”
    éditorial de Mr. Léandre Sikuyavuga
    N.B. Faudra pas confondre le Burundi avec le Rwanda ou la RD Congo!! Prière aussi noter ceci:
    a. CNDD-FDD=”200.000 € pour annuler la manifestation de Paris” du 06 au 07/12/2013
    Réf. http://www.bujumbura.be
    b. Alexis Sinduhije= Population burundaise appelée à manifester/aller dans la rue le 09/12/2013
    c. Mot “expéctionnel”= du verbe anglais “expect”/”attendre” en français

  32. Twikebuke

    @Rheka Shah
    “umuntu yambwiye ko ivyo mu 72 ubiravye neza wosanga harimwo histoire
    zubuhumbu ni co gituma nubu bahishahisha bimwe bimwe:Sinduhije jérome yari yagiye gukora iki ku ruvubu aho bariko bica Ntare,umukenyezi bari kumwe yararushe arabivuga.”
    Umbabarire sinshatse kugutuka.Woba ufise imyaka ingana gute? nibaza ko ndavye iyi commentaire yawe woba ufise nka 20 ans canke munsi yayo. Umbabarire cane, abantu bapfuye kuva i bururi, makamba ,bujumbura,gitega,ngozi,ruyigi,rutana,Igihugu cose boba bahuriye he nubushurashuzi uvuga hano. Ba munuma iyo mutagira ivyo muvuga. Niyo mpanuro nziza noguha mugenzi kuko hari benshi bahuye nibirya vyago kandi nanubu bakiririra ababo.
    Fraternellement

  33. ndayishimiye

    merci IWACU de nous montre notre encien SAUVEUR MAZA MEZA yazanye inka n’amahonda
    PAPA m’avait dit que si ce n’était pas de lui toute la famille seraient décimé malgré qu’on avait essayé juste assassiné une partie de la famille et de nos voisins avec l’aide de MAI-MAI même aujourd’hui haragakomye bose bihinda aho hakurya .
    VIVEZ LA REVOLUTION VIVEZ EXCELLENCE MICOMBERO. nayo abo bamutuka nuko bafise ivyo biyagiriza none ubu kubera iki abantu bapfa(HUTU-TUSTI) Sans lui?

  34. KARABAGEGA

    Micombero yari umugabo, c’est demontrer l’evidence ko yari umututsi, je doute fort.

  35. GAHUNGU

    Uwo abaza Micombero nibaza ko uwumuzi kuruta abandi ari SINDUHIJE kuko mubo bafatanije na Micombero gukura ubwami, sur les 10 bari bagize CNR niwe asigaye wenyene. Abarundi bakwiye kuza baribuka le 28 novembre, kuko yaraduhaye chance zo gutwara igihugu, ce n’est pas S.E. nkurinziza qui va me contredire.

  36. Simeho

    Vive Mico Mbero Michel ! Vive Micombero Hema Michel !

  37. Kirinyota

    VIVE MICOMBERO!!!! VIVE LA REPUBLIQUE

  38. Kayondi

    Monsieur Dirisio,ndabona ubwoko bwawe,uri umuhima basi,mbe umunsi uzomenya ko inyanduruko zizi ngorane uburundi buhitiyemwo,ari abo bahima bene wanyu babitumye,mbe uzovuga iki?ikibabaje nuko abatutsi bahenzwe,abahutu bagakoreshwa nkabantu batiyumvira nubu bakiriko,umunsi umuntu yiswe umuhima azoba ata jambo afise mugihugu c,uburundi ,tuzoba dukize amabi yose,muga ntakuvyizera ndabona abari kuntwaro ubu umenga bonse aya abahima

  39. Le problème nuko atari we yabukuye, kandi twihweje ingorane uburundi bwaciyemwo, iyambere ntiyari ubugererwa. Ubwo bugererwa bwari gupfuma bugumaho ariko izi ndyane zadushikanye ngaha tukazikira. Wopfuma uba umugererwa ariko ukaba ho kuko umusi umwe uzoteba ubuvemwo.

  40. Iyo hatabneka uwo mugabo Mikayeli Micombero ubuu!ndi bwokwama mu bugererwa none naho yashengeye yagiye comme un sauveur du Burundi

  41. GISABO CA NTARE

    Nos Rois étaient de grands responsables politiques, dignes et respectueux de leur nation ainsi que de leurs sujets. Le Burundi n’aura jamais été aussi fort et digne que quand il était un royaume. Je rappelle ici que c’est NTARE RUGAMBA RUTAGANZWA mon arrière arrière-grand-père qui a fait le Burundi tel que vous le voyez géographiquement parlant. Les rois étaient dignes et respectueux de leur nation ainsi que de leurs sujets. Néanmoins, notre Royaume a commencé à chavirer avec le manque de leadership du Roi Mwambutsa IV BANGIRICENGE qui, au lieu de rester dans le pays et le diriger est allé se la couler douce en Suisse. En renversant NTARE V NDIZEYE, Micombero a juste enfoncé une porte déjà entrouverte car le Royaume du Burundi était à l’apogée de sa faiblesse. En ce moment, nous avons besoin d’un autre MICOMBERO pour nous débarrasser du Royaume NKURUNZIZA qui veut s’éterniser au pouvoir.

  42. Ngenzirabona

    Cependant, on n’oubliera jamais que les burundais bagandaguwe massivement parce qu’ils étaient hutus, tutsi, ganwa, l’ont été depuis les préparatifs et l’accession en définitive au pouvoir des hauts gradés militaires issus du parti Uprona pro-tutsi au 28 novembre 1966, avec leur Michel Micombero comme tout premier président de la République du Burundi! Les années fatidiques seront depuis contées selon les dures épreuves vécues par les victimes notamment les années 1965, 1969, 1972, 1988, 1993 ainsi de suite. Des plans macabres d’extermination massive de l’ethnie hutu et ce, sur toute l’étendue du Pays seront minitieusement conçus et mis en exécution par les pouvoirs en place. Ceux qui n’y croient pas qu’ils s’informent bien, et on leur dira que jamais il n’a été question qu’un tutsi burundais soit visé par ces plans ignobles quand bien même il eût des pertes en vies humaines de leur côté aussi. Je ne sais pas si ce dernier cas pourrait être identifié comme dommage collatéral, mais ce qui est sûr, les concepteurs de ces plans d’épuration ethnique hutue savaient en quoi ils s’enfonçaient s’ils recourent de moins en moins aujourd’hui à cette stratégie sauvage qui ne cessait d’emporter aussi les leurs (tutsis). Eh oui, je parle de ce fameux 28 novembre 1966 comme si c’était hier en oubliant que nous sommes déjà en 2013, ère où l’on peut se targuer nonobstant que ça fait déjà une décennie que l’on n’entend plus parler au Burundi des plans d’extérmination TOTALE des tutsis ni de hutus. On n’assiste plus non plus à la chasse massive des hutus ni à leurs exils cycliques. Des réfugiés hutus ou issus des familles hutus ont été rapatriés dans leur Pays d’origine, et la plupart des burundais qui avaient perdu leur citoyenneté et d’autres déclarés personnes non grata sur le sol burundais à cause de leur ethnie ont été rétablis dans leurs droits. C’est tout un miracle pour les burundais surtout hutus et tutsis qui ont toujours été entraînés dans des guerres fratricides par ceux-là mêmes qui sont sensés de les protéger! Et maintenant qu’il y a une lueur d’espoir de réunification de Burundais après 10 ans déjà de cohabitation plus ou moins paisible entre les hutu et les tutsi, peut-on espérer que l’on est sur une voie de stabilité et paix durable ou il s’agit tout simplement d’un apaisement trompe-oeil qui peut à tout moment nous revirer encore à l’envers?

  43. Jamahaar

    La monarchie etait devenue anachronique et obsoleite.Il fallait un changement de regime en y apportant de nouvelle des idees et de nouveaux acteurs pour un autre mode de gouvernement.Vue le contexte du moment et les luttes d’interets des grandes puissances pendant la Guerre Froide entre le bloc capitaliste domine par les USA et le bloc communiste regroupe autour de l’URSS et de la Chine, le Burundi devenait ainsi un champ de bataille ideologique et de lutte d’influences pour le controle des ressources naturelles du Congo comme en est meme 50 ans plus tard.Le Rwanda, le faux modele, avait deja chasse son propre roi et proclame une Republique des va-nu-pieds au cours de la “Revolution sociale” ou la jacquerie de 1959-1963 qui porte au pouvoir la majorite hutu après avoir systematiquement elimine ou contre a l’exil dans les pays voisins une grande partie de la population Tutsi.Au Burundi, une course contre la montre entre les deux principales ethnies etait engagee et les signes avant-coureurs de 1965 avec les tueries de Busangana et l’attaque du Palais Royal qui ont contre le Roi Mwambutsa IV a quitter le pays pour ne plus y retourner, le chemin etait ouvert a toutes les aventures.La question n’etait plus “si”, mais “quand” et le Capitaine Michel Micombero a pris les devants sur ses adversaires et concurrents et detronant sans coup ferir et sans effusion de sang le jeune roi Ntare V a peine intronise le 1er septembre 1966, mettant ainsi fin a la longue lignee de monarques hereditaires et de droit divin.Une Revolution au sens large faisant table rase des us et coutumes millenaires venait de voir le jour ce 28/11/1966 ouvrant aussi une boite de pendor a une competiton farouche voire sanglante entre les protagonistes pour le pouvoir.

  44. Buhire

    Ce jour-là, ce fut un jour vraiment triste triste pour le Burundi. On est entré dans la République avec, à la tête, un ambitieux qui n’a gouverné qu’en liguant son ethnie contre l’autre, en s’appuyant sur un système qui consistait à dénoncer des complots imaginaires pour justifier la répression. Avec ce mode de gouvernement, le Burundi a perdu l’avantage de l’arbitrage au sommet qui était la caractéristique de la monarchie. Pensez que ce Micombero est partie prenante depuis 1965, et que c’est en cette année que commence la première crise sanglante à caractère ethnique. Cet homme incarne la haine de l’autre, la violence verbale en politique, le gouvernement par le régionalisme, la culture de l’exclusion, la promotion par l’intrigue plutôt que par le travail. Malheureusement son système semble avoir inspiré: le culte de la personnalité (combien d’émissions sur le Président à la télévision et à la radio?), le même esprit de président-distributeur de cadeaux, le même amour de bains de foule, le même sentiment de vide au sommet, le même recours à la jeunesse pour la traque de l’ennemi politique. Pauvre Burundi! Comme si le passé ne passait pas.

  45. Il nous faut un membre du CNDD-FDD courageux comme Micombero pour renverser la monarchie de Nkurunziza!!

  46. DIRIZIO

    Pourquoi on célebre pas cette “prise de la bastille à la burundaise”. Vive la république du Burundi. Le 28 novembre de chaque année devrait être un jour férié, chomé et payé.
    MICOMBERO yari umugabo.

  47. Rheka Shah

    Mbe ni bande bababeshe?
    Micombero yaje nk’icaduka(revolisiyo ni co isigura mu kirundi), aheza nk’igisizimwe.
    Abana yaranize abapfakazi n’ ubu baracarira.
    Ico yari azi ni ubushurashuzi, yasambuje ingo mirongo,
    nayo uwomuvuga ni Njangwa! Yaragiye abavyeyi bararuhuka:hari
    umuntu yambwiye ko ivyo mu 72 ubiravye neza wosanga harimwo histoire
    zubuhumbu ni co gituma nubu bahishahisha bimwe bimwe:Sinduhije jérome yari yagiye gukora iki ku ruvubu aho bariko bica Ntare,umukenyezi bari kumwe yararushe arabivuga.

  48. nado

    narinkeneye kumenya ce micombero!ntawamumenye yomumbwira!

  49. Anonyme

    Vive la révolution, vive la république. Aho bari brakatubesheye ngo bavukana imbuto, Micombero yaraberetse ko cari ikinyoma!

  50. Mugabo

    Pauvre monarchie, Pauvre République sanglante, Pauvre Burundi!!:

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

352 utilisateurs en ligne