Mardi 13 avril 2021

Archives

Urgent – Pascal Nshimirimana, gendre de Pierre Claver Mbonimpa, a été assassiné, ce matin

09/10/2015 8
 Pascal Nshimirimana avec sa femme Zygène
Pascal Nshimirimana avec sa femme Zygène

Selon les témoignages sur place, la victime sortait de son domicile sis à Ngagara quartier 9, quand son véhicule a été dépassé par une moto et l’un des passagers a ouvert le feu sur Pascal Nshimirimana avant de lancer une grenade sur sa voiture. Ils sont partis aussitôt et la victime est morte sur le champ.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. karerwa

    birababaje ni mutohoze neza il parait ko yari afitaniye ingorane nabantu kandi biri kure y’ivya politique

  2. hat

    Condoléances à la famille éprouvée, sous la bénédiction de la sous région excepté le Rwanda ,certains se contentent de tuer pour des motifs sans fondement. Quel peuple ? Je ne connais pas plus sanguinaire. Pourquoi tant de haine ? J’ai honte pour nous.

  3. Kindros

    Ubu ntawukivuga twumiwe ntitubona gusa iyo ibintu bizoshika! Komera Barundi ” Isi yuzuye ibiteye ubwoba ntibiduce intege..”.

  4. Karikurubu

    Une guerre sans merci pour les 5 prochaines années (2010-2020) s’est sciemment ouverte entre le Gouvernement de Nkurunziza et ses opposants évidemment; un véritable quinquennat de bain de sang pour toute la Nation burundaise, je vous le dis! Quoi alors d’anormal de voir des têtes des gens tombées comme des mouches jour et nuit au Burundi?… Nihabe trêve hanyuma les antagonistes baje mu biganiro, sinon 2020 izoja gushika atawugifise n’uwumufuba!… Personne n’est sérieusement épargnée de ces exactions et atrocités kuko hari n’abaca babigira prétexte pour venger des litiges ordinaires. Sinzi rero igituma tuguma tubifata simple alors que c’est toute la Population qui est en danger, partant du petit peuple au Président de la République… Ça a l’air que les années sombres du Burundi ne nous ont rien laissé comme leçon en matière de gouvernance et de partage du pouvoir au Burundi. Turacapfukamye vyukuri nitudakura amaboko mu mpuzu ngo twiyamirize twese hamwe iyo ngendo y’ubwicanyi yabaye ndanse mu Burundi!

  5. Verite Guess

    Je suis choque. Quel crime Pascal ait commis pour meriter d’être lachement assassine comme ca? Tout simplement pcq il est le gendre de Mbonimpa et qu’on a rate ce dernier, il fallait absolument se retourner sur un autre membre de sa famiile. C’est lache, c’est ignoble et ca confirme ce qu’une grande opinion be cesse de dire comme quoi un gouvernement qui n’est pas a mesure de proteger ses propres citoyens n’a pas de raisons d’être . Tout ces cadavers qu’on retrouve chaque jour au Burundi, sont comptabilises a l’actif du CNDD-FDD.
    Paix a ton ame, cher Pascal. Mes condoleances a la famille du regrette Pascal.

  6. Guy-Fleury Munezero

    Toutes ces tueries zizobazwe namaraso yazo abicanyi bose nababashigikira. Nous, population Burundaise, turasabiye umuvumo abo bose bategura, bashira mu ngiro kandi bashigikira ubwicanyi mu Burundi. Inkoni y’Imana izobahane hamwe n’ivyo batunze vyose

    • Baobab

      @Guy-Fleury Munezero
      “Nous, population Burundaise, turasabiye umuvumo abo bose bategura, bashira mu ngiro kandi bashigikira ubwicanyi mu Burundi.”
      Ewe wa muntu we! Iyaba umuvumo ufata amahoro aba yarabaye umusesekara kuva muri 1961. Kuko ntitwasiba kuvuma! Mugabo twaheza kuvuma ukamenga turahezagiye! Nico gituma bamwe muri twebwe twimariye imayaka 40 inyuma y’isi (y’agahugu ka Ntare Rushatsi)!

  7. Dovori

    Mes condoleances a la famille eprouvee. Il y a tellement de haine envers Monsieur Pierre Claver Mbonimpa, que l’on prefere tuer son gendre a sa place, et avec la meme methode!!! Quel pays, quel malheur pour cette pauvre terre! Ewe Mukama, iruhande y’amajambo y’abakwiyezako, niwumve amaborogo y’abicirwa ubusa i Burundi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 058 users online