Dimanche 05 février 2023

Économie

Réouverture des bureaux d’échange : La CFCIB prône des mesures d’accompagnement

19/10/2022 1
Réouverture des bureaux d’échange : La CFCIB prône des mesures d’accompagnement

Le manque de devises est l’une des causes majeures de la hausse des produits de la Brarudi et de la Buceco, a expliqué Olivier Suguru, président de la Chambre fédérale du commerce et de l’industrie du Burundi (CFCIB). Pour lui, il faut des mesures accompagnant les récentes décisions annoncées par la Banque centrale pour booster la caisse des devises.

Dans une conférence de presse animée ce 18 octobre, le président de la CFCIB est revenu sur la hausse des prix des boissons de la Brarudi et du ciment de la Buceco. Une hausse observée deux semaines après la levée du retrait d’agrément des bureaux d’échanges et des restrictions sur les conditions des transferts internationaux. Pour Olivier Suguru, président de cette chambre, il est encore trop tôt pour voir des retombées.

« Je ne pense pas que ces deux sociétés ont voulu profiter de la situation. Elles ne peuvent pas acheter des matières premières à un prix élevé et vendre leurs produits à un bas prix »

Pour la CFCIB, il est temps que des mesures accompagnatrices soient prises afin de rendre les nouvelles mesures de la BRB plus effectives. Et de proposer comme mesure l’augmentation de la production, l’accroissement du commerce transfrontalier et la suppression des barrières non tarifaires.

« Espérons que prochainement il y ait des retombées positives, et que le jour où elles auront des devises à moins chers, elles vont diminuer ces prix », reste optimiste M. Suguru.

Cependant, avec cette hausse des prix, la CFCIB a interpellé la Buceco et la Brarudi à revoir leur production. « Cette hausse des prix intervient au moment où nous remarquons une pénurie des boissons de la Brarudi et du ciment de la Buceco. Espérons que ces deux sociétés vont augmenter leurs productions pour que les spéculations cessent »

La mesure de hausser les prix de certaines boissons de la Brarudi et du ciment de la Buceco a été annoncée par la Brarudi et la Buceco ce 17 dernier. La hausse de la Brarudi varie entre 200 et 700 francs par bouteille et la Buceco a rehaussé 4 000 francs sur chaque sac de ciment de 50 kg.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Sans vouloir heurter

    « Une hausse observée deux semaines après la levée du retrait d’agrément des bureaux d’échanges… »

    Moi je dirais « bureaux de change »; même si on y échange deux monnaies. Mais on y change aussi la monnaie qu’on a contre une monnaie qu’on souhaite. Il s’agit d’une conversion de monnaie….

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 1 062 users online