Samedi 18 septembre 2021

Économie

Plus de six milliards de Fbu pour faire voler le MA 60 chinois …

La compagnie burundaise de navigation aérienne Air Burundi dispose d’un appareil qu’elle compte exploiter pour des fins commerciales. Mais, depuis qu’il est à l’aéroport de Bujumbura, il n’a effectué aucun vol. Et une polémique est soulevée : un don ou un achat ?

Le MA 60, sur le tarmac de l'aéroport international de Bujumbura ©Iwacu
Le MA 60, sur le tarmac de l’aéroport international de Bujumbura ©Iwacu

L’avion MA 60 a été livré à l’Etat burundais le 28 juin 2012 pour être présenté lors du cinquantenaire de l’Indépendance. Selon les officiels burundais, cet avion est un don de la Chine. Depuis lors, il n’a toujours pas pris son envol. D’aucuns s’interrogent sur les causes.

Emmanuel Hakizimana, Directeur Général d’ Air Burundi, signale qu’il faut plus de six milliards de Fbu pour voir Air Burundi reprendre ses vols d’antan. « D’abord, notre compagnie travaillera à perte. Pour habituer les clients à l’horaire des vols, les appareils voleront sans beaucoup de clients à bord », explique-t-il, avant d’enchaîner : «  Il faudra alors des fonds de roulement pour payer le carburant, les frais d’entretien sans oublier les redevances de survol et d’atterrissage des Etats de destination des vols d’Air Burundi avant que la compagnie ne régénère des intérêts. »

Le Directeur Général d’Air Burundi évoque aussi le problème de pilotes : « Même les deux pilotes qui complèterons les équipages seront loués chez Air Zimbabwe ». A en croire Emmanuel Habimana, Air Burundi ne dispose que d’un seul pilote national pouvant faire partie de l’équipage du MA 60.

Par ailleurs, Air Burundi a besoin d’un appareil au moins pour appuyer le MA60. Une solution envisagée est de faire la maintenance du seul appareil qui lui reste, le Beach Craft 1900C. Selon le patron d’Air Burundi, cette opération nécessitera 1,3 milliion $. La compagnie devra, en outre, se doter de nouveaux équipements pour l’amélioration de la qualité des prestations, notamment les bus aéroportuaires.

Le MA 60 est un aéronef fabriqué en 2O12 en Chine. Son prix : 17 à 20.000.000 USD. Il est capable de transporter 56 passagers. Les appareils de ce genre sont utilisés en Chine pour le trafic intérieur. En Afrique, il est utilisé dans quatre pays : Congo Brazzaville, Zimbabwe, Cameroun et Zambie. Dans les deux derniers pays, l’avion est utilisé dans l’aviation militaire.

Un contrat win-win ?

La nature du contrat passé entre l’Etat chinois et l’Etat burundais soulève une polémique. Pour le patron d’Air Burundi, « il n’y a pas de don sans crédit, et il n’y a pas de crédit sans don ». En termes clairs, avant la livraison de l’appareil, il y a eu signature d’un accord de principe comme quoi le Burundi reçoit le don d’un avion et s’engage par la même occasion à acheter en Chine un autre appareil du même genre.

Le président de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et d’autres Malversations Economiques (Olucome) se demande si la Banque Mondiale et d’autres partenaires du Burundi ont donné leur aval pour cet accord. Le directeur Général : « D’ailleurs, se sont des capitaux à faibles taux d’intérêts ». M.Rufyiri soupçonne que l’avion déjà livré a plutôt été acheté sur fond de commissions touchées par des intermédiaires. Mais le Directeur Général d’Air Burundi défie quiconque de montrer un document attestant l’achat de l’appareil. « Même le contrat d’achat d’un nouvel appareil est encore en négociation ».

Mais en tout état de cause, les deux hommes s’accordent pour reconnaître que quand Air Burundi effectue des vols internationaux, « ce n’est pas l’avion qui vole, mais le Burundi à l’étranger. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

24 réactions
  1. Al

    Le contribuable va payer pour sa reparation et la suite on la connait,ca va etre un nouveau dossier chaud comme le falcon 50. Ewe Burundi waragowe.

  2. Ni hatari,ubwo nikugura indege zokwirirwa kuri piste i bujumbura biratege agahinda!!!!!!!!!!

  3. umurundi1

    bamwe bagura amashirahamwe ngiyonibayigure nyibarindire l’Argent du contribuable amaze kuva mu kigega ca leta ngo bace baza bariruka ngo ni privatization,bayogure rumwe.L’Assemble nationale ni ivyige atayandi mafaranga y’igihugu aratangwa ngo duhombe kabiri

  4. Terimbere

    A tout prix, a tout prix, il faut redresser l’Air Burundi!
    Ce n’est pas normal qu’au moment ou la clientele tant interne qu’externe augmente spectaculairement ( plus 10 fois en tout cas de celle des annees 80-90, periode pendant laquelle Air Burundi faisait des profits enormes).
    Le Burundi ne devrait pas se donner le privilege de jetter autant de devises au profit des compagnies etrangeres!
    Un seul mot pour expliquer ca:
    LA MEDIOCRITE!!!!
    Il faut tout de meme penser a changer cela!
    Le directeur de l’air burundi devrait avoir honte de dire qu’il peut avoir les moyens de se procurer des avions et non pas avoir les moyens de les faire fonctionner!
    Que represente 6 milliards de Fbu pour une compagnie d’aviation regionale?
    Le gvt qui a contracte ces avions devrait donner les ressources necessaires a cette compagnie au lieu de laisser ces avions s’ammortir sur le sol.
    La gestion d’une entreprise comme Air Burundi necessite d’une expertise tres appropriee!
    Ces apprentis ne pourront pas vous aider!
    Et cela n’est pas un probleme cree par les Dds! Ca date depuis des decennies!
    Ce n’est pas par manque de patriotisme ou par manque d’economistes que le Gouvernement britannique a choisi un Canadien pour gouverner la Banque centrale Anglaise (equivalent de la BRB)!!!

    • MAKO

      Nibishuze abariye Falcon aca aboneka

  5. Rwandis

    Ressemblance: RWANDA=BURUNDI : Economiquement
    RwandAir:
    Two Boeing 737-800NG,
    Two Boeing 737-500
    Dash8-200
    Later this year [2013]: two Boeing 737-800
    Total: 7
    Total en 2017: 15 ??
    Question: What is missing for Burundi ?
    Sinon pas dire: Oh pas de pilotes, pas Argent pour le fonctionnent, pas de passager……tout ceci pour attirer l’attention de qui ?……mais chers burundais: le temps coule et ne recule jamais…..

    • Wi Bujumbura

      Combien d’avion en location? Combien en propriete? Combien dd pilotesnationaux?

    • Terimbere

      Ici frère/sœur, vous vous trompez en essayant de comparer un Etat en Economie centralisé et un autre qui aspire être en économie de marché!
      Au Rwanda, tous les marchés publics sont gagnés par un seul postulant, qu’on appelle FPR avec toutes ses dérivés alors qu’au Burundi le CNDD FDD se heurte a’ une résistance!
      Et si au Rwanda, pour le moment le patriotisme prime toujours sur la plus part des décisions, on se demande jusque quand?! Car la règle n’est ni juste, ni transparente, ni écrite mais plutôt discriminatoire!

  6. Mpebetwenge

    Ngiyo iyindi Falcon 50.
    Abafise amajigo bihekenyere!!!!!!!!!!!!!
    Naho ivyuko ces corrompus peuvent mettre en route et gérer une compagnie aérienne digne de ce nom!!!! Mon oeil.
    Nous avons plus de 20000 policiers, mais incapables de gérer la circulation routière. Quand je viens en vacances visiter mon pays, je pleure de honte.
    Je me rappelle toujours mon professeur de 8eme, qui m’avait dit si tu es bête mais assis à coté d’un eleve intelligent, regardes à coté, à condition que je ne le vois pas.
    None les policiers burundais ntibashobora kuraba comment font les rwandais?
    Abo twigana, nahora mbona ari abantu nkabandi!!! Ico bakoze sinumva ko cotunanira!

    Quant aux propos du DG d’Air Burundi qui invoque le manque d’argent pour l’entretien, l’achat d’un deuxieme appareil.
    Mon cher Watson, vous etes a cote de la plaque, là n’est pas la question fondamentale.
    Le Zaire, le Cameroun, ne son-ils pas des pays riches?
    Leurs companies aériennes ont périclité. Pourqoui?
    Seule réponse: Corruption, corruption et corruption.
    Ndaramukije

    • BIBI1er

      TOUTES les compagnies en RDC sont sur listes noires de l’Union Européennes tout de même ce qui n’est pas un modèle qualitatif à suivre…

  7. Kimeneke

    Nagira abashinwa batanze indege shasha none baduhaye cercueil volant à la Congolaise????

  8. Ndugu

    Voici une Vidéo qui en dit plus.C’est un reportage lors de la remise de l’appareil par l’Etat Chinois au Burundi.http://www.youtube.com/watch?v=v0sbksCARzo

  9. Yegeyege

    Let’s be patriot to our own country, instead we should encourrange the action. If you recall when Rwandair started was with leased aircarfts from Safair and today years after they have got their own.
    Lets all purcahse tickets from Airburundi and fly arround the country and or to foreing countries.
    All the best,

  10. MBABAREMPORE

    kIBWA JEAN , ndagutahura amakenga ufise ku ba pilotes, ariko n aho abo ba DD benshi bivye inkaratasi z umutsindo ku vyo gutwara ingege ntibishoboka kuko iramutse ikorotse bo ntibasigara mu kirere canke bashike kw isi amahoro. Hari ho controle nyinshi ku ndege no ku ba pilotes.
    OACI : organisation de l aviation civile internationale ifise icicaro muri Montreal ikaba ikukira ONU iraba ivyo amategeko y indege ziguruka kiretse les vols interieurs, amabarabara yazo, ama frequences radios eka na brevets z aba pilotes. Urumva rero ukabona umu DD ayinyonda uzomwemere kuko azoba abizi, ntawokwiyahura.
    Ahubwo niyatangura kuguruka ntihagire iyindi uzofata, ni iteka ryawe, kandi ntawanka kwonka nyina ngo arwaye amahere.
    Birababaje kubona compagnie nationale itafise indege iguruka, erega ndibeshe buca iba iyo abikorera utwabo. Pauvre Burundi!!!!

  11. Lionstory

    Burundais, peuple maudit, débile ou bête? “(Olucome) se demande si la Banque Mondiale et d’autres partenaires du Burundi ont donné leur aval” Votre pays est supposé être souverain. Mawa trop!

  12. BIBI1er

    Merci Philippe pour cet article extrêmement instructif

    Par curiosité je regardais l’autre jour les dons offerts par les grandes puissances à ce beau pays qu’est le Burundi:
    – L’USAID qui donne du “plumpy nut” pour l’équivalent 2 millions de usd
    – les USA qui accorde plus d’un millions de usd pour l’organisation des élections libres (et transparentes???) en 2015
    – Le Japon fait don d’environ 7 millions d’usd pourl’achat de gas oil et de l’essence
    – La France un don militaire de près de 900 ensemble balistiques complets destinés aux militaires en Somalie
    – … la liste est encore très longue et variée pour cette année

    En considérant la générosité des états occidentaux en vue d’aider le gouvernement à mener à bien sa politique de survie et protéger la population contre la malnutrition, les maladies, l’illettrisme…etc, on peut réellement se poser la question de l’utilité de redémarrer la compagnie étatique Air Burundi? n’ont-ils pas d’autres chats à fouetter?

    C’est vrai que voir un aéronef aux couleurs blanches rouges et vertes à Nairobi ou Entebbe peut flatter l’ego (surdimensionné) des dirigeants de ce pays, il ne faudrait pas répéter les erreurs du passé qui ont fait qu’Air Burundi a disparu des cieux. Ne pas l’utiliser à des fins commerciales sous entend-il l’utiliser à des fins privatives en tant que jet présidentiel?

    Alors que la Kenya Airways, fleuron de l’East Africa, connait une période prolongée difficile, et aussi à la vue de la présence de nombreux acteurs (Air Uganda, Rwandair, Fastjet, Ethiopian, Air Tanzania) Ce marché régional restreint par le pouvoir d’achat de sa classe moyenne n’est-il tout simplement pas déjà saturé?

    Force est de constater que le site internet est quasiment opérationnel, mais qui voudra bien débourser 370 usd pour AR vers NBO dans un avion qui ne vole ni en Europe ni aux USA…

    En attendant, je suis le premier à les encourager à reprendre les vols le plus tôt possible et espère être un des premiers passagers du renouveau d’Air Burundi. Allez bon courage quand même!

  13. kibwa jean

    Les pilotes il faut aller les chercher du côté de Moscou ou à Kinshasa.
    Avec cette compagnie , moi j’y vois un autre problème: qui osera acheter un ticket pour voyager dans un avion immatriculé au Burundi et piloté par un jeune DD né dans le royaume de la triche???Moi je voyage un fois par trimestre,à moins qu’on interdise d’autres avions d’atterrir à Bujumbura, je ne prendrai Air Burundi, du moins de mon vivant!!!Ce n’est pas que je n’aime pas mon pays mais il est tellement corrompu que le doute est permis sur la formation de l’équipage (mécanicien, pilotes……ect). Vous allez me dire qu’ils sont formés ailleurs. Ca change rien le chinois va former ce qu’on lui proposera et il vous produira le fruit de votre arbre!!!
    Bonne chance avec la compagnie!!!!

    • Burundi

      hahaha!!!
      warahahamutse mutama.Pour moi ni 1 fois par an,nihabura izindi umuntu azoraba uwundi mukenyuro.Faire confiance à ces bagabo serait comme jouer à la roulette russe

    • Sim Ba

      Yewe kiBwa,
      Wewe kiBwa, vous avez votre bouche pleine de DD que vous mangez du matin.
      Vous ne faites aucun effort pour montrer ce que pendant 40 ans + ont fait vos congénères.
      “Vous vous avez les mains et la conscience sales. Jusqu’aux coudes. Vous les avez plongées dans la merde et dans le sang.” (Jean-Paul Sartre, Les mains sales). Et puis après, toi tu es prêt à jouer au petit pilote.
      Ces DD, les DD de vos méprises, vous les mangerez du matin au soir pensant 100.000 au moins. Essayez de vous ressaisir. Essayez !
      Ce n’est vraiment pas si cher. Ce n’est pas si compliqué. Essayez !

    • BIBI1er

      quel rapport avec la Russie et la RDC???
      L’article mentionne les pays suivants: “Congo Brazzaville, Zimbabwe, Cameroun et Zambie et RP de Chine”

  14. Tout apparait comme un jeu de hazard avec de si grande sommes d’argent! Comment peut-ont avoir un avion juster pour la garer sur le tarmac comme on dirait une simple decoration? A-ton-fait un au moins d’avance un “business plan” avec toutes les etudes et analyse necessaires pouvant montrer le resultat d’une telle aventure? Je cois que non!
    Toute personne normale peut comprendre combien il est complique de gerer et maintenir les avions et une compagnie aerienne meme au niveau des vols domestiques, on ne devrait pas simplifier AIR BURUNDI au seul symbole des couleurs nationales en investissant juste pour perdre d’avance. Quelqu’un me disait que cet appareil a d’ailleur deja consommer de loin plus qu’on ne le pense depuis son atterissage a Bujumbura.
    Et on parle toujours des pilotes qui manquent toujours! Quid de ces pilotes qui ont ete envoyes en stage en Chine juste pour cet appareil?
    C’est juste du n’importe quoi.
    Burundi

  15. Niko birababaje kubona uburundi ata ndege bwari bufise. Kandi kugira iciyumviro co kugura indege ni vyiza. Ariko kandi nibaza ko habanje gukorwa une étude de faisabilité de ce commerce avant de se lancer dans cette aventure. Kukuo atari aho, turagaba, kuko Leta ishobora kuhahombera kuko ubu concurrence au niveau international iteye ubwoba en ce qui concerne le transport aérien.
    Ngarutse kuri inquiétude za Mr Rufyiri, nibaza ko naho zoba fondées, bidakwiye ko imisi yose yamana pessimisme envers igikorwa cose ubutegetsi buriho ubu bukoze; kuko bitera umutima mubi abasoma inkuru z’iwacu i Burundi. Koko, hari ico kugawa, gikwiye kugawa ariko hariho n’ico gushima, gikwiye gushimwa.
    Murakoze.

  16. Jac Sentore

    Nom de Dieu !
    Alors que beaucoup de nos compatriotes sont entrain de crever de faim
    Alors que beaucoup de nos enfants sont entrain de mourir de maladies bénignes
    Alors qu’un fonctionnaire moyen n’arrive pas à joindre les deux bouts du mois
    Alors que l’enseignant, l’éducateur de nos enfants n’arrive plus à se payer à manger
    Alors que ….

    Quel gâchis! Jeter des millions de dollars par la fenêtre ?

    • Bimbabampisha

      Qui t’a dit que les millions ont été jettés par la fenêtre et non ailleurs: en tout cas moi je n’en ai pas vu qui flanaient en l’air… Nayo abadereva (pilotes) nta ngorane baruzuye…
      Ushake umpinyuze ugire appel à candidatures maze urabe yuko abangushi bose badatondesha ama licence ngo n’indege barayizi kuyigurura nta gisivya…

      Ivyo gutwara indege navyo birigwa ntawubivukana. Ikirere c’uburundi kiri gusa nibazane abigisha kugurura indege abarinda tuvyigire ngaha… Mbere na jewe naho nshaje sinzotangwa… ariko bazobanza kunyereka aho bafyonda kugira intebe yigurukane n’umutaka hagize agasorobo … hahaha

      Nivyaba vyakozwe ukutariko ntavyo nzi kandi ntavyo nshigikiye… nayo ahandiho nta gihugu cikwiye kitagira indege, yaba iya leta canke iy’abikorera utwabo…

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 191 users online