Lundi 25 octobre 2021

Elections 2020

Les réseaux sociaux débloqués, Iwacu reste inaccessible

21/05/2020 Commentaires fermés sur Les réseaux sociaux débloqués, Iwacu reste inaccessible
Les réseaux sociaux débloqués, Iwacu reste inaccessible
Source : NetBlocks.org

Les réseaux sociaux sont à nouveau accessibles depuis le Burundi, mais pas le site d’Iwacu.

Selon l’ONG NetBlocks, les réseaux sociaux sont à nouveau accessibles au Burundi. Le blocage avait commencé dans la matinée du mercredi 20 mai, jour des élections. Désormais, depuis le Burundi, et sans VPN, les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles.

Le site d’Iwacu, lui, reste toujours bloqué pour nos lecteurs Burundais qui n’utilisent pas de VPN. Cette situation remonte au 10 octobre 2017, sans jamais qu’aucune communication officielle n’ait expliqué la raison de ce blocage. Le site est pourtant resté accessible, grâce à l’intervention de Reporters Sans Frontières (RSF), qui a mis en place un site miroir sécurisé, dans le cadre de son projet « Collateral Freedeom ».

Pour Laurence Dierickx, spécialiste du numérique et docteure en information et communication, « il n’est pas possible que tous les fournisseurs d’accès à internet bloquent d’une manière aussi ferme et aussi longue l’accès au site d’Iwacu, sans en avoir reçu l’ordre. Ce site ne représente pas un danger pour les citoyens : depuis quand une information professionnelle indépendante le serait ? ». Selon les données recueillies par NetBlocks, qui œuvre en tant qu’observatoire contre la censure sur le web, il s’agirait d’un « blocage permanent ».

Iwacu demande aux autorités burundaises de débloquer immédiatement l’accès à notre média. Le droit à l’information est garanti par la Constitution du Burundi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 4 157 users online