Dimanche 21 juillet 2024

Culture

Le studio de la Maison de la presse interdit aux radios privées sauf Rema FM

11/06/2015 8
Les  locaux de la maison de la presse ©Iwacu
Les locaux de la maison de la presse ©Iwacu

La levée de la mesure de fermeture du studio de la Maison de la presse décidée par le procureur général de la République en dit long. «Pour des raisons d’enquêtes judiciaires en cours, l’accès à ce studio reste interdit aux médias suivants ainsi qu’à leurs personnels respectifs : la radio Bonesha FM, la radio télévision Renaissance, la RPA (Bujumbura et Ngozi), la radio Isanganiro et la radio Humuriza FM», précise cette décision de M. Valentin Bagorikunda.

Ce n’est pas tout, il y a une mise en garde : «Toute violation des lois et règlements du pays par les usagers dudit studio entraînera ipso facto sa fermeture, sans préjudice des poursuites judiciaires», avertit le procureur général de la République dans une correspondance envoyée au président de la de la Maison de la presse.

«Une chose est sûre, la réouverture des radios n’est pas pour demain, cette décision tombe comme un couperet», regrette un journaliste après avoir parcouru en diagonal cette correspondance. «Mais le procureur n’a pas encore répondu officiellement à la lettre lui adressée par les responsables des médias privés vandalisés demandant leur réouverture », fait remarquer un autre journaliste.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. PCE

    Quelqu’un me disait hier qu’ à l’heure ou nous en sommes , l’ Etat burundais est en faillite sur tous les plans, il faudrait trouver un liquidateur , et on nous donne tous notre du et on part ailleurs , on se cherche un autre pays d’adoption et on oublie tout. Mais c’est trop facile tout cela.
    Mr Nkurunziza ne se rend pas compte des destructions psychologiques qu’il est entrain de faire sur dans l’esprit des Burundais . Après lui – car il jour il s’en ira certainement- il sera très difficile de réconcilier le peuple blessé et sa police , ou le peuple et l’autorité publique. Il faudrait de longues années pour que restaurer le respect entre l’administré et le gouvernant . Et quid de Nkurunziza ? Ca ne m’étonnerait pas que certains lui crachent au visage dans quelques années s’ils le rencontraient , car il est le vrai répresentant de la bêtise humaine. Et à supposer qu’il reste encore 5 ans au pouvoir , il aura achevé de détruire ce que le peuple burundais aura construit au cours de ces 10 dernières : l’idée même que les burundais peuvent vivre ensemble. Ceci dit et dans certains quartiers il y a encore des images qui font pleurer de bonheur. A Kanyosha par exemple des membres du Parti de Rwasa disent aux tutsi  » Dormez tranquille on veille sur vous, les Imbonerakure ne vous toucheront pas  » . Ce n’est pas beau ca!!!! Je crois encore dans la sagesse des Burundais .

  2. kimeneke

    Basha nama nibaza igituma dutwagwa nibihume nkabura
    Murwanda imbere yokwica abantu babanje kugara amaradio basigaza RTLM nayo ubu niradio kabondo rindira murabe ingene imbonerakure buca zisasika inganda ko bashebuja bamaze kubaha inkoho nimipanga

  3. kibwa jean

    Tout le monde n’a qu’à laisser la maison close en attendant que les vraies élections soient organisées sans Nkurunziza, sa clique de généraux et ses batards de partis: « Uprona », « Fnl » et autre copa. Tout le reste un piège qui consiste à diviser, corrompre, crétiniser à terroriser
    C’est tout.
    Kibwa

  4. roger crettol

    Ma mémoire n’est pas très fidèle, mais je crois me souvenir d’un incident de l’année 2006 ou 2007.

    Un homme politique, dirigeant ou secrétaire d’un parti, avait convoqué la presse dans sa maison de Bujumbura pour tenir une conférence de presse. La police était intervenue, elle avait pénétré dans la maison de ce monsieur et chassé les journalistes présents. Sous le prétexte que la conférence de presse n’avait pas reçu d’autorisation.

    Moi, naïf et européen, je m’étais dis que la police, et le pouvoir, avaient devant eux un long apprentissage à faire.

    Cet apprentissage n’a jamais été fait. Le régime n’a jamais quitté la cage mentale qu’il a habitée pendant les années de rébellion,
    et c’est une honte.

    Cette attitude pétrifiée rend – à mon avis – les dirigeants qui en souffrent inaptes à la conduite des affaires d’une nation. Nelson Mandela a été un homme providentiel pour l’Afrique du Sud – parce que le combattant revanchard avait disparu pour faire place à un homme d’intégration.

    • roger crettol

      Désolé pour les typos, je suis devenu un peu dyslexique.

    • ntsimbiyabandi

      « Mandela a été un homme providentiel pour l’Afrique du Sud ». D’accord avec vous, mais n’oubliez pas le contexte, l’attitude de l’armée et de la police, l’apport de Frédéric De clerk et de la population blanche en général.

  5. Yves

    C’était évident que Nkurunziza et sa clique ne laisserait jamais les médias couvrir librement le processus électoral. Non seulement, ils renient leur propre parole mais en plus ils utilisent des méthodes dignes des heures les plus sombres du fascisme…

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 3 046 users online