Politique

Kira-Burundi hausse le ton contre la Ceni

24/03/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Kira-Burundi hausse le ton contre la Ceni
Kira-Burundi hausse le ton contre la Ceni
Aloys Baricako: « La Ceni a une volonté délibérée d’exclure Kira-Burundi du processus électoral »

Parmi les reproches faites par la Ceni à la coalition Kira-Burundi, il y a des listes déposées par des personnes dépourvues de pouvoir en violation de l’article 130 du Code électoral. La Ceni parle également d’une coalition politique formée avec des indépendants en violation des articles 81 et 86 de la Constitution. Il s’agit là des motifs à la base du rejet des dossiers de candidatures de Kira-Burundi aux élections législatives et communales.

Face à la première cause de refus avancée par la Ceni, Aloys Baricako, président de cette coalition, a estimé, lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 mars, que « la Ceni n’a pas la prérogative d’identifier les personnes dépourvues de pouvoir au sein d’un parti ou d’une coalition politique. Cela relève tout simplement d’un abus de pouvoir ».

Quant à l’accusation de violation des articles 81 et 86, le leader de Kira-Burundi a expliqué qu’une personne est indépendante quand elle ne figure sur aucune liste d’un parti ou d’une coalition politique. « Donc, il n’y a aucun indépendant parmi les membres de notre coalition. La Ceni a usé de prétextes fallacieux qu’elle n’est pas en mesure de défendre ».

M. Baricako fustige ensuite « le comportement de certains administratifs qui se mêlent du fonctionnement de la Commission électorale ou ses démembrements en vue de les pousser à ne pas accepter les candidatures de Kira-Burundi »
Il cite l’exemple du gouverneur de Bururi qui aurait ordonné aux CEPI et CECI de refuser les candidatures de la coalition au niveau des législatives et communales. Et d’ajouter que la commission présidée par Pierre-Claver Kazihise « devrait être une institution indépendante ».

Reprochant à la Ceni « une volonté délibérée d’exclure Kira-Burundi du processus électoral », Aloys Baricako a demandé à cette commission « de s’amender sous peine de se disqualifier ».

Signalons que les dossiers de candidature de la coalition Kira-Burundi au niveau des élections législatives et communales ont été rejetés par la Ceni dans toutes les provinces.

Le président de cette commission est formel: « La Ceni n’a aucun problème avec la coalition Kira-Burundi. S’il advient qu’un dossier soit rejeté, il faut faire un recours comme le veut la loi ».

Selon Pierre-Claver Kazihise, tout dossier doit être scruté à la loupe. Et c’est à l’aide de la Constitution et du Code électoral. « C’est par après que la décision tombe, elle peut être fâcheuse. Pour les candidatures aux législatives rejetées, la voie est la même, il faut passer par la Cour constitutionnelle, c’est cela la procédure sinon la Ceni n’a aucun problème avec la coalition Kira ».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 257 users online