Jeudi 01 décembre 2022

Elections 2020

Les Etats étrangers saluent l’élection du candidat Evariste Ndayishimiye

09/06/2020 Commentaires fermés sur Les Etats étrangers saluent l’élection du candidat Evariste Ndayishimiye
Les Etats étrangers saluent l’élection du candidat Evariste Ndayishimiye
Le président élu de la République, ce lundi 8 juin, recevant à Gitega l'ambassadeur de la Russie porteur du message de félicitations du président Poutine.

Depuis que la Cour Constitutionnelle a proclamé Evariste Ndayishimiye président élu de la République du Burundi, des messages fusent de partout. Certains grands de ce monde ont envoyé leurs messages de félicitations au président élu. Au premier chef, Xi Jinping, président de la République populaire  de Chine, qui a  écrit pour lui souhaiter plein succès dans ses nouvelles responsabilités.

Dans sa lettre, il a rappelé que le Burundi est un ami de tout temps de la Chine. « J’attache une grande importance au développement des relations sino –burundaises. J’entends œuvrer avec vous pour faire accéder les relations d’amitiés et coopérations entre nos deux pays à de nouveaux paliers», a indiqué le numéro un chinois.

De son côté, Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, espère que les relations traditionnellement amicales entre son pays et le Burundi se développeront davantage dans plusieurs domaines au bénéfice des deux peuples. Dans la même foulée, ils ont été rejoints par d’autres chefs d’Etats notamment John Pombe Magufuli de la Tanzanie, le Roi Mohamed VI  du Maroc, etc.

Pour sa part, Antonio Guterres, Secrétaire général de l’Onu, a fait savoir qu’il prend acte des résultats finaux des élections. Au travers de son compte twitter, le département d’Etat américain se dit prêt à travailler avec le nouveau président élu pour les sept prochaines années.

Parmi ce flot de réactions, les félicitations du Rwanda au président élu auront particulièrement retenu l’attention. «Le gouvernement de la République du Rwanda souhaite  adresser  ses félicitations au président élu du Burundi et saisit cette occasion pour exprimer sa volonté d’œuvrer  à l’amélioration des relations  historiques  qui existent entre les deux pays frères.», peut-on lire dans un communiqué du ministère Rwandais des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 2 520 users online