Elections 2020

Dieudonné Nahimana : «Je suis le plus jeune de tous les candidats »

28/04/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Dieudonné Nahimana : «Je suis le plus jeune de tous les candidats »
Dieudonné Nahimana : «Je suis le plus jeune de tous les candidats »
Le candidat Dieudonné Nahimana en meeting ce lundi matin devant le marché de la zone Ruziba.

Ce lundi 27 avril, le candidat indépendant, Dieudonné Nahimana, a lancé sa campagne électorale en mairie de Bujumbura. Une occasion de dévoiler son projet de société axé sur la jeunesse et l’égalité sociale.

«Je suis le plus jeune de tous les candidats en lice pour cette présidentielle », a lancé le candidat Nahimana au stade de football du quartier Kibenga dans la commune Muha, à ceux qui étaient venus à son meeting et d’habitants des environs.

Le candidat a rappelé son parcours et son rôle auprès de la jeunesse. « Depuis plus de vingt ans, à travers différents organisations que j’ai créés – New Generation, l’Association Reja que j’ai cofondée, sans oublier Dieudonné Nahimana Foundation qui œuvre en faveur de l’autonomie des jeunes – nous avons essayé d’agir pour faire émerger une jeunesse visionnaire, progressiste et humaniste ».

Dieudonné Nahimana appelle à l’égalité sociale. « Certains sont méprisés du fait qu’ils sont analphabètes, d’autres comme travailleurs de maison, cultivateurs, maçons, veilleurs de nuit, … comme s’ils n’avaient pas les mêmes droits offerts par la nation». Et de souligner que beaucoup de dirigeants, à la faveur d’élections, connaissent une ascension sociale hors-norme tout en oubliant ceux et celles qui les ont élus.

Le candidat indépendant se montre particulièrement soucieux de l’avenir de la jeunesse. «Il est impensable aujourd’hui pour un jeune ayant un emploi de se construire un chez-soi, de mettre en place une épargne de 100, de 200 millions de Fbu pouvant lui permettre de s’offrir un logement ! » Et de plaider pour « des crédits-logement » accessibles à tous.

Le candidat Nahimana se dit préoccupé du chômage de masse des jeunes et affirme être en faveur d’une école qui incite au « self-employment ». « Beaucoup de jeunes fêtent l’obtention de leurs diplômes de fin d’études mais passent quatre ou cinq ans à dire qu’ils ont déposé ici ou là sans obtenir d’emploi ! Nous voulons une école qui incite à l’auto-emploi ! » Et d’enchaîner. « L’Etat doit en outre financer des stages professionnels pour que les bénéficiaires acquièrent des compétences qui les rendront indispensables sur le marché du travail »

En tant que candidat indépendant, Dieudonné déclare que sa victoire serait celle de tous les partis politiques. « Toutes les formations politiques pourront librement s’exprimer, sans aucune mise à l’écart ! »

Pour Nahimana, sa jeunesse d’âge et son inexpérience politique sont des atouts. « De tous les candidats en lice à la présidentielle, je suis le plus jeune d’entre eux ! Et contrairement à eux, je n’ai jamais adhéré à un aucun parti politique, non pas parce que je déteste les partis, mais parce que je me suis longtemps vu comme médiateur de tous les Burundais ! »

Notons que la campagne de ce candidat avait démarré au marché de Kinindo pour se terminer au stade de Kibenga dans la zone Kinindo en étant passée par la zone Ruziba. Il s’est rendu aussi en zone Musaga où un autre meeting s’est tenu sur la Rn7 et enfin aux environs du magasin Bata, sur le boulevard du 1er novembre, une artère très fréquentée en plein centre-ville de Bujumbura.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 544 users online