Lundi 20 mars 2023

Culture

Clôture de la 8ème édition du Festicab

26/06/2016 Commentaires fermés sur Clôture de la 8ème édition du Festicab
Léonce Ngabo  : «Il n’y a pas eu de tournages à cause de la crise sociopolitique»
Léonce Ngabo  : «Il n’y a pas eu de tournages à cause de la crise sociopolitique»

Cet événement culturel s’est clôturé ce vendredi 24 juin après une semaine d’activités des projections de films et de documentaires. Il y avait également une conférence axée sur le thème de l’année : «Le cinéma au service de la réconciliation».

La soirée de clôture a été marquée par la remise des prix aux meilleurs films dans chaque catégorie. Dans les 78 films projetés, 54 étaient en compétitions et 24 hors compétition dont trois films burundais. Les nominés étaient pour la plupart des étrangers.

Cette année, peu de films burundais ont participé à ce festival. Comme l’indique Léonce Ngabo,  président du Festival International du Cinéma et de l’audiovisuel du Burundi (FESTICAB), ’’la crise sociale et politique que le Burundi vient de traverser a empêché beaucoup de jeunes talents de réaliser des tournages’’.

Signalons qu’un Burundais, Eric Nshimirimana a reçu un trophée d’encouragement et une enveloppe d’un million de Fbu pour son film, ’’La Photo de ma famille’’.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Quand la politique fait mal au business…

Une société privée, spécialisée dans le textile, n’a pas confectionné les pagnes commandés par le parti Congrès national pour la liberté (CNL) pour célébrer son quatrième anniversaire et tenir son congrès ordinaire. Le directeur général de l’entreprise parle d’un « (…)

Online Users

Total 1 303 users online